mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mar. 27 sept. 2016 27/9/2016 Dernière édition

Pour une presse libre. Bertrand Pecquerie, Association mondiale des journaux

© Mediapart
Lundi 24 novembre à 20h00 - Au Théâtre National de la Colline Mediapart et Reporters sans frontières ont décidé d'organiser le lundi 24 novembre, une soirée consacrée à la défense de la presse libre et indépendante. L'événement se tiendra au Théâtre National de la Colline, à Paris, à partir de 20 heures.

Loin des cénacles fermés nous invitons tous les citoyens concernés par l'enjeu démocratique d'une information vraiment libre, indépendante et pluraliste à participer à cet événement.
Cette soirée sera animée par Edwy Plenel et Jean-François Julliard en présence de nombreuses personnalités (journalistes, lecteurs, chercheurs, blogueurs, sociologues…) qui apporteront témoignages et contributions. Parmi eux, Bertrand Pecquerie, directeur de l'Association mondiale des journaux (WAN) juge nécessaire d'ouvrir la presse française aux investisseurs étrangers et que se soit lancé en France un journal à 50 centimes d'euros.


« Pour une presse libre et indépendante ! » lundi 24 novembre, 20 heures, au Théâtre National de la Colline, 15, rue Malte brun, Paris 20e (métro Gambetta).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Les commentaires sont réservés aux abonnés.

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et téléchargez notre application mobile.
Je m'abonne

L'édition

suivi par 58 abonnés

Etats généraux de la presse, le off

À propos de l'édition

Mediapart ouvre le cahier de doléances des lecteurs sur l'information et l'avenir du journalisme. En marge des états généraux de la presse officiels — dont les participants ont été triés sur le volet

et les conclusions tirées avant toute discussion —, nous vous proposons en effet de prendre la parole. Parlez-nous de vos pratiques et de vos attentes en publiant, ci-dessous, vos contributions (appuyez sur «devenir rédacteur», à gauche de l'écran).

Nous vous proposons de reprendre la forme proposée par les états généraux — «Les recommandations en 1 ou 2 lignes chacune; les arguments en 1 ou 2 pages maximum» —, et d'indiquer le thème de votre contribution en choisissant vos mots clés (tags) dans la liste suivante:

Pluralisme (diversité des sources d'information, concentration)Usages (navigation, mode de consultation, zapping)Participation (interactivité, redéfinition du rapport journaliste-lecteur)Métier (perception et évolution du métier, formation, recrutement)Journalisme (logique de marque vs logique de contenu, hiérarchie de l'information, flux vs sélection, séparation information-commentaire)Pouvoirs (rapport aux pouvoirs, à la communication, responsabilité du journaliste et du lecteur-participant)Supports (rôle et avenir de l'écrit -- papier, web --, de l'audiovisuel, complémentarité des supports, disponibilité, distribution)Gratuité (pertinence et limites, modèle publicitaire, mode de financement alternatif)Journaliste: si vous êtes journaliste et que vous voulez témoigner de vos conditions de travail, merci de rajouter ce tag (pour permettre de trier vos contributions) et de signer vos textes en signalant votre qualité et votre mode d'expression habituel (papier, web, radio, photo, télévision).