Coup de tête : la taille ne fait pas tout

Les Français mesurent en moyenne 1,75m. De ce point de vue, Antoine Griezmann est un français moyen. En football, en revanche, c’est assez petit.

Les Français mesurent en moyenne 1,75m. De ce point de vue, Antoine Griezmann est un français moyen. En football, en revanche, c’est assez petit. Chez les Bleus, il n’y a que N'Golo Kanté que Griezmann puisse regarder de haut. Cela n’a pas empêché l’attaquant de l’Atletico de Madrid de marquer une nouvelle fois de la tête contre l’Albanie. Sur 98 buts inscrits dans sa carrière, il en a déjà marqué 20 d’un coup de boule.

Si vous lisez ce billet, vous avez forcément déjà vu un certain nombre de fois le but qu’il vient d’inscrire sur un centre de Rami (1,90 m). Regardez donc plutôt celui marqué contre le Barça.

© CANAL+ Sport

Guy Roux vous dira qu’« un grand qui saute va toujours plus haut qu’un petit qui saute ». Et bien moi qui mesure 1,90m, je peux vous dire que dans toute ma brillante carrière de FSGT du lundi soir, je n’ai dû marquer qu’un but de la tête (j’arrive lancé au premier poteau sur un corner de Nico, je ferme les yeux et boum, elle part dans la lunette opposée, l’extase). La taille ne fait donc pas tout. Encore que si Nico avait plus souvent levé sa balle sur corner, s’il en avait expédié un peu moins directement en 6 mètres (et ce n’est pas faute de lui avoir bruyamment soumis l’idée), j’aurais sûrement plein d’autres souvenirs à raconter.

Autre témoignage relativement intéressant, celui de Stéphane Colineau, un pote qui doit mesurer 1,70m à tout casser (je n’ai pas poussé l’investigation jusqu’à lui demander sa taille exacte). Il me dit qu’il en a mis « quelques-uns » avec son équipe - « les mecs me prenaient jamais au marquage ces cons» - notamment un contre BNP Ternes, au stade Poissonière. « Le match bascule là-dessus » paraît-il, et je n’ai aucune raison d’en douter, Stéphane est un mec droit qui n’en rajoute pas (mais qui me demande, cher Edwy, si tu peux tweeter son anecdote).

Le succès planétaire du foot tient en trois points : la simplicité de ses règles, l’absence d’infrastructures (deux pulls suffisent pour faire des cages, pas besoin d’un panneau de basket), et le fait que n’importe qui, quel que soit son physique, peut s’y épanouir (je n’ai rien contre le basket mais là encore...). Lionel Messi, dont le nom vous est peut-être plus familier que celui de Colineau, en est un parfait exemple. Et en plus, il choisit bien les matches où il marque de la tête, ici en finale de la Ligue des champions.

© OL4everdu88

Ca fait super plaisir de voir un petit marquer de la tête. Plus que de voir un grand marquer du pied. Pourtant, j’aurais presque envie de faire un calin à Laciné Traoré, dont je me sens très proche avec ses 2,03m et ses statistiques faméliques établis à une époque par Eurosport.

eurosport-tableau

Qu’est-ce qui revient quand on se creuse un peu la tête (ce qui n’aidera pas à mieux viser, j’en ai bien conscience )? Giresse, bien sûr. 1982. L’Irlande du Nord. Oui Gigi, ouiiiiiiiiii… (franchement est-ce qu’il y a plus beau comme image du bonheur qu’une course de Giresse après un but avec l’équipe de France?)

Avant la tête de Gigi, les trois autres buts en prime, pas dégueus non plus © Glissam

Rui Barros aussi, et par deux fois lors de la folle épopée de l’AS Monaco en feu Coupe des coupes en 1992. (Contre la Roma en quarts, et contre le PSV en demi)

© sp1873

Bien sûr, c’est plus facile de marquer de la tête quand la balle vient de rebondir ou quand on est tous seuls Mais Valbuena et Giuly ont le sens du placement.

© pauletadu781300

© Anthony Yize

Et en cherchant sur Internet ? Avec River Plate, Daniel Villalva (1,52m si l’on en croit certain sites), n’a eu besoin d’aucune aide.

© enzoriverplatense

Enfin, comme on ne peut pas parler de football à Mediapart sans penser à Stéphane Alliès, et donc à  Montpellier, revisionnons aussi ce but que nous avons tous en mémoire, inscrit par l’enfant du pays Laurent Castro (1,70m) contre le Steua Bucarest lors de la saison 1990-1991.

La qualité de l'image n'est pas à la hauteur du talent de Laurent Castro © CanalPSG

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.