sabine rollinde
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Iles de France

Suivi par 53 abonnés

Billet de blog 1 sept. 2008

La cacophonie du temps scolaire

« Personnellement, je ne vois pas où sont les difficultés, l'école n'a même pas encore commencé. On règlera les problèmes au fur et à mesure ». Pour Michel Houel, président de l'Union des maires de Seine-et-Marne et maire de Crécy-la-Chapelle dans le nord du département, la polémique sur la mise en place de l'aide personnalisée dans les écoles, n'a pas lieu d'être. « La réforme est achevée, il faut l'appliquer.

sabine rollinde
Journaliste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

« Personnellement, je ne vois pas où sont les difficultés, l'école n'a même pas encore commencé. On règlera les problèmes au fur et à mesure ». Pour Michel Houel, président de l'Union des maires de Seine-et-Marne et maire de Crécy-la-Chapelle dans le nord du département, la polémique sur la mise en place de l'aide personnalisée dans les écoles, n'a pas lieu d'être. « La réforme est achevée, il faut l'appliquer. Je fais confiance aux maires et aux enseignants pour qu'on s'organise ». Pourtant, en Seine-et-Marne comme ailleurs cette organisation est bien difficile à mettre en place. Pour mémoire, les élèves de maternelle et d'élémentaire auront maintenant 24 heures de cours par semaine (au lieu de 26) du lundi au vendredi. Le samedi matin est supprimé. Les deux heures qui restent sont réservées aux élèves en difficulté sous forme d' « aide personnalisée ».
Certes, comme le souligne l'Inspection académique « Cette aide ne commencera pas dès la rentrée. Il faut le temps de repérer les élèves et de constituer les groupes ».
Ainsi, des villes comme Nemours ou Pontault-Combault ont encore le temps de s'organiser ! « Nous avons eu les directives trop tard, seulement en juin, souligne Monique Delessard, maire de Pontault-Combault. Chaque école a donc proposé les horaires qu'elle a pu. L'Inspection académique les a validés la semaine dernière mais des ajustements sont encore possibles à la rentrée ».
Pontault se retrouve dans le même cas que Provins ou Montereau : une organisation différente dans chaque école ou groupe scolaire. A Nemours, les conseils d'école, à qui revient la responsabilité de proposer des horaires pour l'aide personnalisée à l'Inspection académique, ne se sont pas encore réunis. « Les discussions auront lieu cette semaine, précise Nicolas Landais, directeur du cabinet du maire, pour une mise en place fin septembre ».
Heureusement, certaines villes sont prêtes et ont même eu le temps d'harmoniser les horaires de l'aide personnalisée entre leurs écoles. A Fontainebleau, elle a lieu « dans tous les établissements bellifontains sur l'heure de midi sauf à l'école élémentaire Léonard-de-Vinci, qui l'a mise en place le mercredi matin » détaille Sophie Bruguière, adjointe au maire, en charge des affaires scolaires. A Melun, treize écoles ont opté pour le matin et treize pour le soir.
Le démarrage de l'aide personnalisée variera donc selon les villes entre la mi-septembre à la fin du mois et sera plus ou moins harmonisé. Pour les parents, il ne reste plus qu'à se renseigner auprès de son école sur les horaires... Valérie Czarny, présidente de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) de Seine-et-Marne s'interroge « Aujourd'hui, les parents ne savent rien. Il ya une telle disparité de fonctionnement...Si vous avez un enfant qui sort à 16h30 de l' école et l'autre à 18 heures, comment vous-organisez vous ? » Comme dit Michel Houel, « On règlera les problèmes au fur et à mesure »!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Énergies
Régulation de l’énergie : la politique du pire
En excluant la période de spéculation débridée fin décembre sur le marché de gros de l’électricité, la commission de régulation de l’énergie aurait pu limiter la hausse des tarifs régulés à 20 % au lieu de 44 %. Elle a préféré faire les poches d’EDF et transférer l’addition aux consommateurs après l’élection présidentielle.
par Martine Orange
Journal
Laurent Joly : « Zemmour a une capacité à inverser la réalité des faits »
Ce soir, deux historiens répondent aux falsifications de l’histoire du candidat Éric Zemmour. Laurent Joly, spécialiste de l’antisémitisme et du régime de Vichy et auteur de « La Falsification de l’Histoire », est notre invité. Entretien également avec Serge Klarsfeld, cofondateur de l’association « Fils et filles de déportés juifs de France ».
par à l’air libre
Journal
L’action des policiers a causé la mort de Cédric Chouviat
D’après l’expertise médicale ordonnée par le juge d’instruction, la clé d’étranglement et le plaquage ventral pratiqués par les policiers sur Cédric Chouviat, alors que celui-ci portait encore son casque de scooter, ont provoqué l’arrêt cardiaque qui a entraîné sa mort en janvier 2020.
par Camille Polloni
Journal
Julian Assange garde un espoir de pouvoir contester son extradition
La Haute Cour de justice de Londres a autorisé les avocats du fondateur de WikiLeaks à déposer un recours devant la Cour suprême contre la décision des juges d’appel qui avaient autorisé son extradition vers les États-Unis.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
Génocide. Au-delà de l'émotion symbolique
Le vote de la motion de l'Assemblée Nationale sur le génocide contre les ouïghours en Chine a esquivé les questions de fond et servira comme d'habitude d'excuse à l'inaction à venir.
par dominic77
Billet de blog
Agir pour faire reconnaître le génocide ouïghour. Interview d'Alim Omer
[Rediffusion] l’Assemblée Nationale pourrait voter la reconnaissance du caractère génocidaire des violences exercées sur les ouïghour.es par la Chine. Alim Omer, président de l’Association des Ouïghours de France, réfugié en France, revient sur les aspects industriels, sanitaires, culturels et environnementaux de ce génocide.
par Jeanne Guien
Billet de blog
Stratégies de désinformation et de diversion de Pékin sur la question ouïghoure
[Rediffusion] Alors que de nombreux universitaires sonnent l’alarme quant au risque génocidaire en cours dans la région ouïghoure, Pékin s’évertue à disqualifier tout discours alternatif et n’hésite pas à mobiliser ses réseaux informels en Europe pour diviser les opinions et couper court à tout débat sur la question ouïghoure. Une stratégie de diversion négationniste bien familière. Par Vanessa Frangville.
par Carta Academica
Billet de blog
« Violences génocidaires » et « risque sérieux de génocide »
La reconnaissance des violences génocidaires contre les populations ouïghoures a fait l’objet d’une résolution parlementaire historique ce 20 janvier. C'était un très grand moment. Or, il n'y a pas une mais deux résolutions condamnant les crimes perpétrés par l’État chinois. Derrière des objets relativement similaires, se trouve une certaine dissemblance juridique. Explications.
par Cloé Drieu