ARTHUR PORTO
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Iles de France

Suivi par 55 abonnés

Billet de blog 11 avr. 2008

ARTHUR PORTO
Abonné·e de Mediapart

Les "je...dis" de Paul Valèry (3)

Ils étaient un peu plus nombreux, enseignants et parents d'élèves du collège-lycée Paul Valéry, à manifester ce matin 10 avril pour le quatrième jeudi consécutif, leur opposition aux mesures de suppression de classes, diminution du nombre de professeurs et à terme le démantelement de la communauté scolaire de Paul Valèry, dans le douzième arrondissement. Blocage de la circulation sur les Maréchaux (boulevard Soult), distribution de tracts aux automobilistes, échanges aussi avec les lycéens qui ont également participé à la manifestation.

ARTHUR PORTO
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ils étaient un peu plus nombreux, enseignants et parents d'élèves du collège-lycée Paul Valéry, à manifester ce matin 10 avril pour le quatrième jeudi consécutif, leur opposition aux mesures de suppression de classes, diminution du nombre de professeurs et à terme le démantelement de la communauté scolaire de Paul Valèry, dans le douzième arrondissement.

Blocage de la circulation sur les Maréchaux (boulevard Soult), distribution de tracts aux automobilistes, échanges aussi avec les lycéens qui ont également participé à la manifestation.

Au delà de la suppression des classes il y a actuellement la gestion de l'établissement et Madame La Proviseure qui, à l'issue du blocage, a invectivé avec virulence les enseignants devant parents et élèves comme elle avait déjà traité les lycéens de "minables". Le « front » des parents de la PEEP et de la FCPE avec les enseignants a contribué à créer une unité que l'administration cherche à ébranler.

Aujourd'hui les collégiens ont participé organisant dans la cour un « sitting » autour d'une banderole très artisanale mais fort pertinente « NON aux suppressions ! OUI à notre éducation ». La participation des collégiens trouve son origine dans la façon dont l'Administration les a considéré leur interdisant notamment l'accés aux cours le mardi 8 avril au matin, sans avoir averti les parents comme il est d'usage. Certains parents envisagent d'ailleurs de porter plainte.

Ce même jeudi à midi, la députée Sandrine Mazetier (qui avait battu Klarsfeld, l'ami du Président, aux élections legislatives) a confirmé l'audition parlementaire et un point presse sur la situation à Paul Valèry. Seront auditionnés un représentat des professeurs, un représentat des parents d'élèves et un représentat des lycéens.

Le 15 avril , les Associations de parents procéderont à une cérémonie funèbre sur le deuil de l'Ecole de la République. D'après leur invitation il s'agit d'une « cérémonie certes allégorique mais symbolique de notre peine, de notre colère, de la gravité de cette situation ». Le mardi 15 avril en Salle C du Lycée Paul Valéry à 18h.

Nous assistons à une montée de la tension à Paul Valéry, mais aussi dans d'autres établissements à Paris et dans la proche banlieue. Les autorités académiques disent qu'il faut « tenir jusqu'aux vacances » et ce type de calcul, loin d'apaiser les esprits ne fait que différer les mouvements de colère toujours à la merci de manoeuvres ou provocations. On prend bien peu em compte les enfants dont le devenir devrait être le seul enjeu !

Et toujours le reportage filmé par Isabelle Langederome, nouvelle « série » bien française ... http://fr.youtube.com/langederome

en attendant le jeudi 17 avril de 7 h 30 à 8 heures.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France

Affaire Pellerin : la fuite judiciaire qui menace l’Élysée et le ministère de la justice

Le député Emmanuel Pellerin, visé en septembre dernier par une enquête en lien avec sa consommation de cocaïne, a été prévenu des investigations en cours, pourtant censées rester secrètes. L’élu des Hauts-de-Seine affirme que l’information lui a été transmise par Thierry Solère qui lui aurait dit la tenir du ministère de la justice. Le conseiller politique du président de la République et Éric Dupond-Moretti démentent.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal — France

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal

Présidentielle 2022 : les comptes de campagne validés, Le Pen en attente

La candidate d’extrême droite conteste les conclusions de la commission de contrôle sur le remboursement de sa campagne. Tous les autres comptes sont définitivement validés. Des irrégularités mineures ont été détectées, notamment dans la campagne d’Emmanuel Macron.

par Antton Rouget

Journal — Transparence et probité

La justice enquête sur un chantier maudit de la métropole Nice Côte d’Azur

La juridiction nationale de lutte contre la criminalité organisée (Junalco) enquête sur la Compagnie de Phalsbourg, attributaire d’un projet immobilier emblématique. Elle s’interroge notamment sur le rôle du promoteur italien Paolo Celi, qui a introduit Christian Estrosi auprès du pape François.

par Hélène Constanty

La sélection du Club

Billet de blog

Nous, les banni·e·s

À travers son nouveau podcast « Nous, les banni·e·s », La Cimade a décidé de donner la parole aux personnes étrangères qui subissent une décision de bannissement. Pour illustrer la violence des interdictions de retour sur le territoire français (IRTF), 5 témoins partagent leurs histoires, de leur départ vers la France jusqu’aux difficultés d’aujourd’hui.

par La Cimade

Billet de blog

OQTF : la réalité derrière ces quatre lettres

À cause de l'OQTF, j'ai perdu mon travail étudiant. Je me suis retrouvé sans ressources du jour au lendemain, sans rien. C'est très dur, car je cotisais comme tout le monde. Avec ma compagne, on attend une petite fille pour juin prochain. D'ici là, je dois me terrer. J'ai l'impression de vivre comme un rat, j'ai tout le temps peur de tomber sur la police. Je ne suis certes pas Français, mais j'aime la France comme j'aime le Sénégal.

par Couzy

Billet de blog

Loi sur l’immigration : la nouveauté sera de rendre la vie impossible aux immigrés

Le ministre de l’intérieur, comme ses prédécesseurs, veut sa loi sur l’immigration destinée notamment à expulser plus efficacement les étrangers faisant l’objet d’une OQTF. Mais pourquoi, une fois de plus, le gouvernement ne s’interroge-t-il jamais sur les causes profondes de cette immigration ?

par paul report

Billet de blog

Appel contre l’immigration jetable et pour une politique migratoire d’accueil

Nous appelons à la mobilisation contre le nouveau projet de loi du gouvernement, qui s’inscrit dans une conception utilitariste et répressive des personnes étrangères en France. S'il était adopté, il accentuerait encore le fait qu'elles sont considérées comme une population privée de droits, précarisée et livrée à l’arbitraire du patronat, de l’administration et du pouvoir.

par association GISTI