Eloge de la bienveillance : "Nous trois ou rien"

Si certaines critiques définissent les acteurs du film comme "les apôtres de la tolérance", j'ai choisi un mot de nos jours trop galvaudé la "bienveillance" Une histoire vraie qui se déroule en Iran où la chute d'une dictature celle du Shah est remplacée par une autre, celle de l'Ayatollah Khomeini. Hibat Tabib, avocat iranien milite pour les forces démocratiques à Téhéran et choisit l'exode.

Eloge de la bienveillance : "Nous trois ou rien" © minor inc
En 1984, un couple et leur enfant s'enfuient par les montagnes vers la Turquie et rejoignent Paris laissant tous leurs biens et leur famille derrière eux. En France, leur parcours d'intégration est édifiant car ils font preuve d'humanisme et s'investissent dans la vie associative locale (Quartier des Poètes)

La bienveillance et son corrolaire l'empathie reflètent quelquefois une vie de dépassement de soi où rien n'a été facile, où la prison et la torture pendant dix années forgent une certaine résilience dont l'expérience consolide l'écoute et permet de tendre la main à ceux qui rejettent toute aide vécue comme complaisante.

Année de production : 2014

Réalisateur : Kheiron

Pays : France

Genre : Film - Comédie dramatique

Durée : 102 min

Casting : Leïla Bekhti , Gérard Darmon , Zabou Breitman
Tout le casting cue comme une aumône.

Le film est ici :

https://youtu.be/jET3my3QGjU

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.