Migrants en Bourgogne : crêpes et routier pas sympa

A Pouilly-en-Auxois en Bourgogne, l'accueil réservé aux migrants de la Corne d'Afrique ferait pâlir les fans de Monsieur Zemmour tant la réputation chevaleresque de ce coin de France colorie d'amour et de générosité le propre de l'humanité. Une crêpe party organisée en l'honneur de ces personnes mais surtout des locaux d'une ancienne gendarmerie mis à leur disposition pour qu'elles soient bien au chaud.

Daniel Schneidermann, journaliste, nous relate sur son site Arretsurimages.net l'évènement découvert fortuitement sur les ondes de RMC alors qu'à l'antenne un routier visiblement pas ravi déclare entre autres que "ces crêpes" (de la honte pensais-je) le conduit illico vers une adhésion au Front National.

original.78502.demi.jpg

On pourrait sourire de cette réaction, sauf que les seuls médias qui reprennent cette info de l'espoir font partie de la faschosphère.

Je vous laisse apprécier l'article de Daniel Schneidermann ici :

http://www.arretsurimages.net/breves/2015-02-10/Les-migrants-les-crepes-et-le-routier-id18533

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.