L'ITM mai-juin 2019 : Prolongation expo FMSH / Nuit du Tout-Monde / Prix É. Glissant

Exposition « Le Discours antillais d'Édouard Glissant : traces et paysages », FMSH 25 avril-7 mai / « Nuit du Tout-Monde au Musée d'Orsay », vendredi 10 mai 18h30 / Cérémonie de remise du Prix Édouard Glissant 2019, Paris Maison de la Poésie 12 mai 18h / Journée d'études Université de Londres, 5 juin / Exposition Miami 25 mai.

panexpo2019nouv3

Quelques jours après le colloque « Édouard Glissant et Le Discours antillais : la source et le delta », l'exposition qui s'est tenue en parallèle à la FMSH, « Le Discours antillaisd'Édouard Glissant : traces et paysages » est prolongée jusqu'au vendredi 10 mai (attention : fermeture les samedi et dimanche). Vous avez donc encore quelques jours pour découvrir cette très belle réalisation de Ruedi Baur, au 54 Boulevard Raspail (Paris, 6e arrdt., M° Sèvres-Babylone).

Nous remercions tous ceux qui ont concouru à faire du colloque une réelle réussite, et donnons rendez-vous à tous dans quelques jours, pour la mise en ligne des vidéos sur Canal U, notre partenaire multimédia via la FMSH. Cette mise en ligne fera bien entendu l'objet d'une nouvelle newsletter. Et comme vous le savez, ce colloque conçu en plusieurs temps se poursuit avec ses deux prochaines sessions, le 15 juin à l'Université de Cambridge (Magdalene College) et les 5 et 6 novembre à l'Université des Antilles. Sur le site du CIEEG de l'ITM, vous pouvez consulter le programme de la journée d'études de Cambridge, mais aussi l'affiche de la session de Martinique et Guadeloupe, qui nous a été présentée lors du colloque de Paris par Dominique Aurélia, vice-présidente de l'Université des Antilles.

RAPPELS : Nuit du Tout-Monde (10 mai, Paris Musée d'Orsay) et Prix Édouard Glissant, session 2019 (12 mai, Paris Maison de la Poésie)

Cette année, pour marquer le 10 mai, l'Institut du Tout-Monde a l'honneur d'être l'invité du Musée d'Orsay, dans le cadre de l'un des événements culturels majeurs de 2019, à savoir l'exposition internationale « Le modèle noir de Géricault à Matisse » (26 mars-21 juillet). Le 10 mai, à l'occasion d'une « Nuit du Tout-Monde », l'ITM propose une agora poétique et artistique dans cette exposition-événement au sein du Musée d'Orsay, autour de la thématique du « Regard invisible », avec des invités prestigieux. Ce soir du 10 Mai, nous convoquerons ce peuple des Batoutos imaginé par Édouard Glissant, nous irons à la rencontre de ces présences du Tout-Monde, en suivant le regard invisible de l’art et de la parole, avec Christiane Taubira, Patrick Chamoiseau, Sylvie Glissant, Jacques Martial, Mireille Delmas-Marty, Jacques Coursil, Marie José Mondzain, Anne Lafont, Greg Germain, Alex Descas, Edwin Fardini, Ninon Chavoz, Sophie Bourel, Karim Touré, Ba Banga, Karine Pédurant, Lolita Monga, Kaloune, Christophe Chassol, Manthia Diawara, Hind Meddeb, Mariann Mathéus, WATABWI. Les réservations auprès du Musée d'Orsay sont hélas closes, la soirée affiche complet. Elle fera l'objet d'une captation vidéo qui sera diffusée par la suite sur le site de l'ITM.

L'Université Paris Lumières, l'Institut du Tout-Monde, la Maison de l'Amérique latine et l'Université des Antilles perpétuent le Prix Édouard Glissant créé en 2002 à l'Université Paris 8. Il s'agit d'honorer une œuvre artistique marquante de notre temps selon les valeurs poétiques et politiques d'Édouard Glissant, (la poétique du Divers, les processus de créolisation du monde et toutes les formes d'émancipation, une réflexion autour d'une poétique de la Relation, celle des imaginaires, des langues et des cultures). Le prix est attribué chaque année par un jury pluridisciplinaire.
La cérémonie sera suivie d'un « chaos-opéra », tel que l'imaginait Édouard Glissant : « Je crois que nous sommes tout près d’une forme d’expression qui, dès le début, a trouvé sa mesure dans une sorte de démesure... » Un chaos-opéra où « le jazz n’est pas tout à fait du jazz, le tremblement, n’est pas seulement du tremblement, une improvisation qui a quand même son lieu commun et sa trace. » PROGRAMME DÉTAILLÉ, PROCHAINEMENT.

Comme nous vous l'annoncions, un certain nombre d'événements internationaux autour d'Édouard Glissant viendra compléter, enrichir et amplifier l'initiative de notre colloque « diffracté ». À noter d'ores et déjà un premier rendez-vous mercredi 5 juin à l'Université de Londres, journée d'études auquel sera lié par partenariat l'ITM et son Centre international d'études Édouard Glissant.

Nous vous signalons par ailleurs une exposition artistique autour de l'ethnologue cubaine Lydia Cabrera et d'Édouard Glissant (« Where the Oceans meet »), au Museum of Art à Miami, samedi 25 mai 2019.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.