Loïc Céry
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

INSTITUT DU TOUT-MONDE

Suivi par 166 abonnés

Billet de blog 5 sept. 2022

Loïc Céry
Directeur du CIEEG (Centre international d'études Édouard Glissant) et du pôle numérique à l'Institut du Tout-Monde, Directeur des revues « La nouvelle anabase » et « Les Cahiers du Tout-Monde ».
Abonné·e de Mediapart

« La terre, le feu, l'eau et les vents » : Paris Maison de la Poésie 21 sept.

L'Institut du Tout-Monde propose une soirée poétique intitulée « La terre, le feu, l'eau et les vents » mercredi 21 septembre 2022, 20h à Paris, Maison de la Poésie.

Loïc Céry
Directeur du CIEEG (Centre international d'études Édouard Glissant) et du pôle numérique à l'Institut du Tout-Monde, Directeur des revues « La nouvelle anabase » et « Les Cahiers du Tout-Monde ».
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Allons, la nuit déjà achève sa cadence

J’entends chanter la sève au cœur

du flamboyant. 

Ces mots du poète Paul Niger, l’ami d’Édouard Glissant, pour nous accompagner ce 21 septembre, entrer dans la nouvelle équinoxe et célébrer avec lui toute naissance, à la Terre au Feu à l’Eau aux Vents, dans les cheminaisons du poème, les chants du tout-monde, nos empreintes de mers …

En connivences poétiques avec Greg Germain, Marianne Catzaras, Nancy Morejon, Hawad, Jean-Denis Bonan, Hugo Rousselin, Marie Joqueviel, Geneviève Gallego, Anna Angelopoulos, Federica Matta, Patrick Saurin, Bernard Bloch, Sonia Masson, Sophie Bourel, Maurice Théron, Jacques Martial, Carminella Biondi, Rachel Rita Cohen... Et Monchoachi, Édouard Glissant, Jacques Coursil, Aimé Césaire, Georges Seferis, Jean Wahl...

Programme des lectures :
– Marianne Catzaras, J’ai fermé mes maisons, éd. Bruno Doucey, 2021.
– Nancy Mojeron, Le temps de l’iguane, Anthologie bilingue, éd. Ombu, 2022.
– Jean-Denis Bonan, Et que chaque lame me soit cri, éd. ITM, 2022.
– Jean-Luc Tamby, Mystérieuses bleuités. À l’écoute d’Édouard Glissant et de Miles Davis, éd. ITM, 2022.
– Hugo Rousselin, Les Magnétites, éd. ITM, 2021.
– Hawad, Vent Rouge, éd. ITM.-  Marie Joqueviel, et nous, entre, éd. de la Revue NU(e), 2018.
– Monchoachi, Partition noire et bleue (Lémistè 2), éd. Obsidiane, 2016.
– Patrick Saurin, La fleur, le chant : La poésie au temps des Aztèques, éd. Jerôme Melon, 2003 & Les Fleurs de l’Intérieur du ciel, éd. José Corti, 2009.
– Georges Séféris, Trois poèmes secrets, éd. Poésie/Gallimard, nrf, 1987 & Journées 1925-1944, éd.Le Bruit du temps, 2021.
– Aimé Césaire, Les armes miraculeuses, éd. Poésie/Gallimard, nrf, 1970.

Musique : Jean-Luc Tamby et Thierry Roustan

RÉSERVATIONS : MAISON DE LA POÉSIE

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Nice, « on a l’impression que le procès de l’attentat a été confisqué »
Deux salles de retransmission ont été installées au palais Acropolis, à Nice, pour permettre à chacun de suivre en vidéo le procès qui se tient à Paris. Une « compensation » qui agit comme une catharsis pour la plupart des victimes et de leurs familles, mais que bon nombre de parties civiles jugent très insuffisante.
par Ellen Salvi
Journal — Santé
Crack à Paris : Darmanin fanfaronne bien mais ne résout rien
Dernier épisode de la gestion calamiteuse de l’usage de drogues à Paris : le square Forceval, immense « scène ouverte » de crack créée en 2021 par l’État, lieu indigne et violent, a été évacué. Des centaines d’usagers de drogue errent de nouveau dans les rues parisiennes.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Justice
Un refus de visa humanitaire pour Hussam Hammoud serait « une petite victoire qu’on offre à Daech »
Devant le tribunal administratif de Nantes, la défense du journaliste syrien et collaborateur de Mediapart a relevé les erreurs et approximations dans la position du ministère de l’intérieur justifiant le rejet du visa humanitaire. Et réclamé un nouvel examen de sa demande.
par François Bougon
Journal — Euro
La Réserve fédérale des États-Unis envoie l’euro par le fond
Face à l’explosion de l’inflation et à la chute de l’euro, la Banque centrale européenne a décidé d’adopter la même politique restrictive que l’institution monétaire américaine. Est-ce la bonne réponse, alors que la crise s’abat sur l’Europe et que la récession menace ?
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Un chien à ma table. Roman de Claudie Hunzinger (Grasset)
Une Ode à la Vie où, en une suprême synesthésie, les notes de musique sont des couleurs, où la musique a un goût d’églantine, plus le goût du conditionnel passé de féerie à fond, où le vent a une tonalité lyrique. Et très vite le rythme des ramures va faire place au balancement des phrases, leurs ramifications à la syntaxe... « On peut très bien écrire avec des larmes dans les yeux ».
par Colette Lallement-Duchoze
Billet d’édition
Klaus Barbie - la route du rat
En parallèle d'une exposition aux Archives départementales du Rhône, les éditions Urban publient un album exceptionnel retraçant l'itinéraire de Klaus Barbie de sa jeunesse hitlérienne à son procès à Lyon. Porté par les dessins du dessinateur de presse qui a couvert le procès historique en 1987, le document est une remarquable plongée dans la froide réalité d'une vie de meurtres et d'impunité.
par Sofiene Boumaza
Billet de blog
Nazisme – De capitaine des Bleus à lieutenant SS
Le foot mène à tout, y compris au pire. La vie et la mort d’Alexandre Villaplane l’illustrent de la façon la plus radicale. Dans son livre qui vient de sortir « Le Brassard » Luc Briand retrace le parcours de cet ancien footballeur international français devenu Allemand, officier de la Waffen SS et auteur de plusieurs massacres notamment en Dordogne.
par Cuenod
Billet de blog
« Mon pauvre lapin » : le très habile premier roman de César Morgiewicz
En constant déphasage avec ses contemporains, un jeune homme part rejoindre une aieule à Key West, bien décidé à écrire et à tourner ainsi le dos aux échecs successifs qui ont jusqu’ici jalonné sa vie. Amusant, faussement frivole, ce premier roman n’en oublie pas de dresser un inventaire joyeusement cynique des mœurs d’une époque prônant étourdiment la réussite à n’importe quel prix.
par Denys Laboutière