Loïc Céry
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

INSTITUT DU TOUT-MONDE

Suivi par 163 abonnés

Billet de blog 7 janv. 2022

A.W.AMO par Driss Gharmoul et Loïc Céry : ITM, 21 janvier

Driss Gharmoul (Sciences Po Paris) et Loïc Céry (ITM) évoqueront la figure intellectuelle à la fois étonnante et méconnue en France d'Anton Wilhelm Amo (1703-1753), rescapé de la traite négrière néerlandaise avant de devenir l'un des philosophes les plus importants du Siècle des Lumières en Allemagne. Un parcours et une œuvre encore méconnus en France.

Loïc Céry
Directeur du CIEEG (Centre international d'études Édouard Glissant) et du pôle numérique à l'Institut du Tout-Monde, Directeur des revues « La nouvelle anabase » et « Les Cahiers du Tout-Monde ».
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Cette nouvelle séance de notre Cycle pluridisciplinaire « Mémoires et littératures de l'esclavage : écrire la trace, tramer l'histoire » sera consacrée à l'une des figures les plus étonnantes du Siècle des Lumières allemand, le philosophe Anton Wilhelm Amo (1703-1753), originaire du Ghana et qui, à la faveur d'un destin hors du commun, extirpé de la traite négrière transatlantique, fut le tout premier noir admis dans une université occidentale, avant de mener dans l'Allemagne de l'Aufklârung un parcours universitaire exceptionnel, titulaire de deux thèses (philosophie et droit), occupant la prestigieuse chaire de philosophie de l'Université d'léna, bien avant Hegel. Contemporain de Kant et contradicteur de Descartes, son œuvre philosophique est d'une importance considérable. Son histoire provoque souvent l'incrédulité de ceux qui n'en auraient jamais entendu parler et qui en ignorent la prééminence de l'autre côté du Rhin (et ils sont encore nombreux en France, alors que le personnage est statufié en Allemagne : une ignorance qu'il faut aussi interroger). Sa théorisation inédite, en plein siècle des Lumières, de l'illégalité de l'esclavage au regard de la philosophie du droit rehausse encore ce destin exceptionnel, entre ironie du sort et cas unique, dont l'héritage déjà fondamental en Allemagne et ailleurs, commence seulement à être mesuré en France, à la faveur des travaux récents de Daniel Dauvois et Driss Gharmoul.

Une séance en deux temps :

- « Amo, lumière noire », par DRISS GHARMOUL, spécialiste de philosophie politique et éthique, SciencesPo Paris, auteur de Anton Whilelm Amo : lumière noire. Pour un universalisme réconcilié (L'Harmattan, 2021, préface de Romuald Fonkoua).

- « Portrait du philosophe en Batouto : Amo selon Édouard Glissant » par LOÏC CÉRY (ITM). Une synthèse autour du regard porté par Édouard Glissant sur le parcours et l'œuvre d'Anton Wilhelm Amo. Un regard important, encore une fois précurseur et pourtant ignoré jusqu'alors. Cette synthèse sera tirée de l'essai Édouard Glissant, une traversée de l'esclavage (Éditions de l'Institut du Tout-Monde, 2020).

Site de l'Institut du Tout-Monde

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Pass sanitaire exigé à l'entrée de la Maison de l'Amérique latine.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
« Je ne vois pas les sexes » ou la fausse naïveté bien-pensante
Grand défenseur de la division sexuée dans son livre, Emmanuel Todd affirme pourtant sur le plateau de France 5, « ne pas voir les sexes ». Après nous avoir assuré que nous devions rester à notre place de femelle Sapiens durant 400 (longues) pages, celui-ci affirme tout à coup être aveugle à la distinction des sexes lorsque des féministes le confrontent à sa misogynie…
par Léane Alestra
Billet de blog
En Afghanistan, on décapite impunément les droits des femmes
Les Talibans viennent d’édicter l’interdiction de toute visibilité du visage féminin dans l’aire urbaine, même celle des mannequins exposés dans les commerces. Cette mesure augure mal pour l’avenir des droits de la population féminine, d’autant qu’elle accompagne l’évacuation forcée des femmes de l’espace public comme des institutions, établissements universitaires et scolaires de l’Afghanistan.
par Carol Mann
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Un filicide
Au Rond-Point à Paris, Bénédicte Cerutti conte le bonheur et l'effroi dans le monologue d’une tragédie contemporaine qu’elle porte à bout de bras. Dans un décor minimaliste et froid, Chloé Dabert s'empare pour la troisième fois du théâtre du dramaturge britannique Dennis Kelly. « Girls & boys » narre l’histoire d'une femme qui, confrontée à l’indicible, tente de sortir de la nuit.
par guillaume lasserre