Loïc Céry
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

INSTITUT DU TOUT-MONDE

Suivi par 163 abonnés

Billet de blog 13 nov. 2020

Les Grands entretiens de l'ITM : MJ. Mondzain dialogue avec Edwy Plenel

L'ITM vous propose le premier volet de son nouveau rendez-vous, « Les Grands entretiens de l'Institut du Tout-Monde » : dialogue entre Marie-José Mondzain et Edwy Plenel, autour de l'ouvrage de MJ. Mondzain, « K comme Kolonie. Kafka et la décolonisation de l'imaginaire ». Vidéo diffusée en Première Streaming le 14 nov. 2020 et désormais en accès permanent.

Loïc Céry
Directeur du CIEEG (Centre international d'études Édouard Glissant) et du pôle numérique à l'Institut du Tout-Monde, Directeur des revues « La nouvelle anabase » et « Les Cahiers du Tout-Monde ».
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

DIFFUSION STREAMING SAMEDI 14 NOV. 2020, 19H © INSTITUT DU TOUT-MONDE

Pour pallier l'impossibilité temporaire pour l'Institut du Tout-Monde d'assurer sa programmation culturelle initiale, du fait de la perpétuation du confinement, nous avons décidé de vous proposer progressivement ces rendez-vous par le biais de nos outils numériques, très utiles en ces temps actuels. Pour commencer, nous vous proposons d'entamer justement une toute nouvelle série de rendez-vous : « Les Grands entretiens de l'Institut du Tout-Monde ». Des auteurs, intellectuels et personnalités du monde de la culture interviendront dans le cadre de cette nouvelle série, sous la forme des dialogues à laquelle nous sommes attachés, quand il s'agit encore et toujours de faire vivre la Relation.
Le premier rendez-vous que nous vous proposons en ce sens : le dialogue de Marie-José Mondzain avec Edwy Plenel, autour de l'ouvrage publié par Marie-José Mondzain il y a quelques mois de cela à La Fabrique Éditions, K comme Kolonie. Kafka et la décolonisation de l'imaginaire. Ce dialogue, enregistré « à distance » au début de cette semaine, est agrémenté de lectures de textes par Sonia Masson et Claude Merlin. Pour renouer avec l'idée du rendez-vous collectif auquel nous demeurons également attachés.
Dans les semaines à venir, nous vous proposerons d'autres rendez-vous selon cette formule des vidéos en Première Streaming. Nous vous proposerons ainsi dans les temps qui viennent à la fois nos cycles, séminaire, ainsi que la continuation de cette nouvelle série des « Grands entretiens de l'Institut du Tout-Monde », sur nos différents réseaux numériques. En ces temps de redéfinition des modalités de diffusion culturelle, l'Institut du Tout-Monde fait le choix de la continuité en misant sur le numérique, dans l'attente de pouvoir vous retrouver pour de bon lors de nos rendez-vous publics. « Nous avons rendez-vous où les océans se rencontrent », nous disait Édouard Glissant en 2006 dans Une nouvelle région du monde.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Extrême droite
L’extrême droite et ses complicités tacites
Au lendemain de l’agression de journalistes et de militants antiracistes au meeting d’Éric Zemmour, les rares condamnations politiques ont brillé par leur mollesse et leur relativisme. Au pouvoir comme dans l’opposition, certains ne luttent plus contre l’extrême droite : ils composent avec elle.
par Ellen Salvi
Journal
À Villepinte, des antifascistes interpellés « à l’abri des regards »
Une soixantaine d’interpellations, et beaucoup de remises en liberté sans poursuites : c’est le bilan de la manifestation antifasciste à Villepinte, durement réprimée pendant le premier meeting d’Éric Zemmour. Militants, avocats et journalistes font état d’un zèle policier inquiétant.
par Mathieu Dejean et Mathilde Goanec
Journal
À Hong Kong, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait
Journal — France
Affaire Avenir lycéen : un rapport officiel reconnaît l’ampleur du scandale
À la suite des révélations de Mediapart sur Avenir lycéen, Jean-Michel Blanquer avait sollicité une mission d’inspection sur les subventions aux associations lycéennes. Le rapport est assassin pour plusieurs associations, dont Avenir lycéen, mais aussi pour la gestion des crédits par le ministère.
par Antton Rouget et Pierre Januel

La sélection du Club

Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan
Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky
Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa
Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B