Les Grands entretiens de l'ITM : MJ. Mondzain dialogue avec Edwy Plenel

L'ITM vous propose le premier volet de son nouveau rendez-vous, « Les Grands entretiens de l'Institut du Tout-Monde » : dialogue entre Marie-José Mondzain et Edwy Plenel, autour de l'ouvrage de MJ. Mondzain, « K comme Kolonie. Kafka et la décolonisation de l'imaginaire ». Vidéo diffusée en Première Streaming le 14 nov. 2020 et désormais en accès permanent.

DIFFUSION STREAMING SAMEDI 14 NOV. 2020, 19H © INSTITUT DU TOUT-MONDE

Pour pallier l'impossibilité temporaire pour l'Institut du Tout-Monde d'assurer sa programmation culturelle initiale, du fait de la perpétuation du confinement, nous avons décidé de vous proposer progressivement ces rendez-vous par le biais de nos outils numériques, très utiles en ces temps actuels. Pour commencer, nous vous proposons d'entamer justement une toute nouvelle série de rendez-vous : « Les Grands entretiens de l'Institut du Tout-Monde ». Des auteurs, intellectuels et personnalités du monde de la culture interviendront dans le cadre de cette nouvelle série, sous la forme des dialogues à laquelle nous sommes attachés, quand il s'agit encore et toujours de faire vivre la Relation.

Le premier rendez-vous que nous vous proposons en ce sens : le dialogue de Marie-José Mondzain avec Edwy Plenel, autour de l'ouvrage publié par Marie-José Mondzain il y a quelques mois de cela à La Fabrique Éditions, K comme Kolonie. Kafka et la décolonisation de l'imaginaire. Ce dialogue, enregistré « à distance » au début de cette semaine, est agrémenté de lectures de textes par Sonia Masson et Claude Merlin. Pour renouer avec l'idée du rendez-vous collectif auquel nous demeurons également attachés.


Dans les semaines à venir, nous vous proposerons d'autres rendez-vous selon cette formule des vidéos en Première Streaming. Nous vous proposerons ainsi dans les temps qui viennent à la fois nos cycles, séminaire, ainsi que la continuation de cette nouvelle série des « Grands entretiens de l'Institut du Tout-Monde », sur nos différents réseaux numériques. En ces temps de redéfinition des modalités de diffusion culturelle, l'Institut du Tout-Monde fait le choix de la continuité en misant sur le numérique, dans l'attente de pouvoir vous retrouver pour de bon lors de nos rendez-vous publics. « Nous avons rendez-vous où les océans se rencontrent », nous disait Édouard Glissant en 2006 dans Une nouvelle région du monde.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.