La sagesse des lianes / Cosmopoétique du refuge

À la suite d’une résidence d’écriture (février-mars 2019) au Centre international d’art et du paysage de Vassivière, le philosophe Dénètem Touam Bona s’est vu offrir une carte blanche pour une grande exposition qui aura lieu de début juillet à début novembre 2021, sous le parrainage de l’Institut du Tout-monde.

illarch4
Le projet « Cosmopoétique du refuge » mobilise l'ITM en partenariat avec le Centre d’art contemporain de Vassivière, autour d'une nouvelle pensée de l'hospitalité promue par le philosophe Denetèm Touam Bona, entouré de nombreux artistes. Dans la connivence de la pensée d'Édouard Glissant.

Intitulée « La sagesse des lianes / Cosmopoétique du refuge », cette exposition collective et transdisciplinaire existe déjà sous une forme virtuelle. Lire la démarche de ce projet : « La possibilité d’un archipel » - mise en ligne sur Africultures, où vous pourrez consulter également le texte manifeste de ce projet, « Réhabilitons les puissances du rêve et de la poésie », accompagné des œuvres des artistes associés. 

La note d’intention de cet événement à venir est actuellement affichée dans le Centre d’art contemporain de Vassivière, dans le cadre de l’exposition « De l’île au monde » qui revient sur plusieurs années de résidences de création (voir encadré ci-dessous). Seul projet « exposé » qui n’ait pas encore été réalisé, « La sagesse des lianes » par son « non lieu » même figure la puissance performative d’une utopie concrète (latin u-topia : « non lieu »). Et si nous publions ce texte, deux ans avant l’événement, c’est justement pour contribuer à sa concrétisation. Ce n’est pas un programme, juste l’esquisse d’une poétique commune – un ensemble de pistes et de questionnements – vouée aux variations et métamorphoses que susciteront forcément ses acteurs (les nombreux artistes impliqué.e.s), et le cours imprévu de leurs cheminements créateurs.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.