Commandos anti fafs dans les années 70

En ce jour d'horreur, il me revient en mémoire le commando "anti fasciste et antiraciste" que nous avions fondé sur Aix Marseille dans les années 1970.... Nous n'appartenions à aucun groupuscule, n'avions aucune étiquette, n'apparaissions jamais en public, ne revendiquions jamais nos actions (d'autres s'en chargeaient pour nous, le maos de la Gauche Prolétarienne surtout)... Notre objectif: lutter contre les très nombreuses exactions fascistes: ratonnades, viols, violences diverses, lesquelles avaient le soutien tacite de la police de l'époque et des SAC...

Nous étions un groupe d'amis, nous nous connaissions bien et nous étions conseillés par un homme très précieux: corse, ancien résistant.... Notre principe: être efficaces... Un constat: les manifs pacifiques contre les fascistes sont inefficaces. Donc, les traquer, leur foutre la trouille, coktails molotov, bombes à clous, fusils de chasse avec gros sel (il y en a des qui courent encore)...

Un principe de base: ne jamais apparaître, ne jamais les provoquer, ils n'ont jamais su qui nous étions.... Il ne sert à rien de "jouer aux cowboys et aux indiens" avec ces individus... A l'époque on avait réussi à les neutraliser par la peur et la paranoïa qui est souvent la leur...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.