Tomasz H. (avatar)

Tomasz H.

Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Je me souviens....

Suivi par 287 abonnés

Billet de blog 11 février 2011

Tomasz H. (avatar)

Tomasz H.

Peuples du monde, le monde nous appartient.

Abonné·e de Mediapart

Je me souviens du son du peuple

Tomasz H. (avatar)

Tomasz H.

Peuples du monde, le monde nous appartient.

Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Lui" que je croyais perdu à jamais, il venait réveiller une joie archaïque : le son du peuple libéré. Je me souviens du son du peuple sur la place Tahrir. Somptueuse et immense clameur continue née de tous ces souffles retenus depuis tant d'années. Je me souviens des corps de tous ceux qui sur le bord de l'image le jour des parades officielles exultaient dans l'instant de la fierté d'un accomplissement qui attirèrent mes larmes. Je me souviens de ce moment jeté par le J.T. ou le cracheur de feu devint cracheur de liberté. Ces visages de femmes drapées dans une infinie dignité, de cet homme arrachant de ses ongles le portait du tyran qui le dépassait vingt fois glissant le long de la paroi de l'icône déchue pour se retrouver avec les joies, les cris, l'expression magique de la "foule liberté". Les âmes du peuple Egyptien ont lâché l'ortie de la peur sur le bas-côté de l'Histoire. J'usqu'à la fin de mon temps, j'entendrais cette clameur profonde. Je me souviendrais de "ces coeurs qui bat". Certaines intensités de la vie impriment la certitude des souvenirs.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.