Thierno M. SOW
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Je me souviens....

Suivi par 286 abonnés

Billet de blog 13 juil. 2014

Thierno M. SOW
Polymath
Abonné·e de Mediapart

Lorin Maazel

Lorsqu'il fut demandé à Churchill d'autoriser des coupes budgétaires dans la culture pour financer l'effort de guerre, il répondit : « alors pourquoi nous nous battons? ».

Thierno M. SOW
Polymath
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Lorsqu'il fut demandé à Churchill d'autoriser des coupes budgétaires dans la culture pour financer l'effort de guerre, il répondit : « alors pourquoi nous nous battons? ».

When Winston Churchill was asked to cut arts funding
in favour of the war effort, he simply replied, then
what are we fighting for?

© 


 C'est au moment où certains au Brésil courent après des balles tandis que d'autres courent pour les éviter (Gaza) que Lorin Maazel a choisi de s'en aller, aussi discrètement et modestement qu'il a vécu. Pourtant, Lorin Maazel est sans aucun doute le chef d'orchestre le plus brillant que le monde ait connu après Herbert von Karajan.

 Son sens absolu du timing juste était connu de tous les grands musiciens qui l'ont côtoyé. En effet, tout musicien est tenu par les règles de l'Art de se soumettre au « Go » du chef d'orchestre précisément à chaque « ronde » qui figure sur sa partition. Mais, le maître Lorin Maazel ne dirige pas à la baguette il vous a à l'oeil.

 Son engagement pour la Paix l'honore aujourd'hui encore plus que jamais et nous rappelle sa foi inébranlable en l'existence pacifique entre Israel et la Palestine. C'est à la surprise générale et contre l'avis de tous qu'il s'est investi entièrement pour la mise en place d'une série de concerts classiques interprétés par de jeunes musiciens d'origines juive et palestinienne, mettant en avant des œuvres aussi récentes que celles du jeune prodige Gil Shohat dont le choeur pour enfants a réuni en 2001 plus de six cent (600) enfants juifs et arabes ainsi qu'un ensemble d'intruments traditionnels arabes. C'est ainsi que le 25 février 2008, Lorin Maazel dirigea avec brio l'expédition de la New York Philharmonic Orchestra en Asie pour célébrer le pont entre les deux Corées tout en prenant le soin de rajouter au programme le morceau « Arirang ».

© Ismael Roldan

 L'heure était donc venu pour l'artiste de rappeler aux uns et aux autres que la partition qui se joue en ce moment au proche orient n'est que l'œuvre des médiocres parce qu'il est impossible de danser sur le bruit des bombes ou d'interpréter les rêves d'un sourd-muet.

 Maazel Tov cher ami....

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment le gouvernement veut rattraper le retard français
Dans un contexte de risque élevé de tension sur le réseau électrique cet hiver, l’Assemblée nationale examine, à partir du lundi 5 décembre, le projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire en France.
par Mickaël Correia
Journal — Asie et Océanie
Rentrer ou pas à Futaba, près de Fukushima : le dilemme des anciens habitants
La dernière des 11 municipalités évacuées en 2011 à proximité de la centrale nucléaire de Fukushima accueille de nouveau des habitants sur 10 % de son territoire. La levée de l’interdiction de résidence, présentée comme un pas vers la reconstruction, ne déclenche pas l’enthousiasme.
par Johann Fleuri
Journal
Les enjeux d’un second procès à hauts risques pour l’ancien président
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Fil d'actualités
La présidence des Républicains se jouera lors d’un second tour
Éric Ciotti, tenant d’une ligne droitière, et Bruno Retailleau, représentant l’aile conservatrice et libérale du parti, se sont qualifiés dimanche pour le second tour de l’élection du président des Républicains, a annoncé dimanche la présidente par intérim du parti Annie Genevard.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère
Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes