adlenmeddi
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

La balle au bond

Suivi par 5 abonnés

Billet de blog 6 juil. 2010

adlenmeddi
Auteur, Journaliste
Abonné·e de Mediapart

Allemagne 4 - Algérie Ouf !

Tonton Idir cache sa tête entre ses mains et murmure : «Merci mon Dieu, heureusement que l'Algérie s'est arrêtée avant le deuxième tour !» «Regarde, dit-il dans ce café algérois en suivant la raclée que l'Allemagne donnait aux Argentins, regarde, tu nous imagines jouer contre cette machine ?Regarde comme ils courent, ils ne sont jamais fatigués ! Mais qu'est-ce qu'ils bouffent de bon matin ? Du lion en conserve ?»

adlenmeddi
Auteur, Journaliste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© Reuters

Tonton Idir cache sa tête entre ses mains et murmure : «Merci mon Dieu, heureusement que l'Algérie s'est arrêtée avant le deuxième tour !» «Regarde, dit-il dans ce café algérois en suivant la raclée que l'Allemagne donnait aux Argentins, regarde, tu nous imagines jouer contre cette machine ?Regarde comme ils courent, ils ne sont jamais fatigués ! Mais qu'est-ce qu'ils bouffent de bon matin ? Du lion en conserve ?»

Tonton Idir, ancien industriel qui savoure sa douce retraite bien méritée, pousse un soupir de soulagement: «Parce que là, si jamais, par le plus hasardeux des miracles, l'équipe d'Algérie avait rencontré l'Allemagne, ces derniers nous auraient ma-ssa-c-rés ! Ils se seraient vengés du match de 1982, en Espagne, (au stade El Molinón de Gijón, visible sur Youtube et Dailymotion) quand on leur a mis un 2-1 ! Là, en 2010, ils nous auraient mis un score de basket-ball !»

Outré, un voisin de table se lance dans une tirade en boucle : «Ah, la grande équipe de 82 ya kho (mon frère), des hommes, des vrais que je te dis, pas des stars de la pub, les Cerbah, Merzekane, Kourichi, Guendouz, Dahleb, Mansouri, Fergani, Belloumi, Madjer, Assad, Bensaoula... !» «Oui, mais attention, en 82 on n'a joué qu'avec la moitié de l'Allemagne (la RFA à l'époque)», nuance tonton Idir.

Philosophe, il analyse en sirotant son café noir serré à l'eau acidifiée d'Alger : «Nous vivons sur ce mythe de 82 depuis cette fameuse Coupe du monde en Espagne. C'est, avec l'Indépendance en 1962, l'une des dates phares du pays. Tout le monde parle de l'Algérie-Allemagne de 82 comme si c'était plus important que la guerre de Libération ! Donc, notre élimination au premier tour nous a sauvés, et de l'humiliation et de rencontrer des Allemands qui ont une sacrée revanche à prendre sur l'histoire !»

Son voisin fait de grands yeux et préfère se retourner vers le petit écran suspendu au-dessus des clients du café. Quelques jours plus tard, tonton Idir me raconte l'histoire de son ami, ingénieur en hydraulique installé à Berlin qui vient de rentrer pour les vacances : «Il a regardé le match Allemagne-Argentine dans un bar à Berlin avec ses collègues allemands en portant un tee-shirt argentin ! D'autres immigrés supportaient pourtant l'Allemagne. Sauf lui. A la fin du match, ses collègues allemands ont commencé à le charrier, il leur a balancé : "De toute manière, nous, on a gagné rien qu'en ne jouant pas avec vous, et on maintient le même score depuis 82 !"» «De toute manière, soupire tonton Idir, on n'a que ça!»

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan
Journal
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
Journal
« L’esprit critique » théâtre : silences, histoires et contes
Notre podcast culturel discute de « Depois do silêncio » de Christiane Jatahy, d’« Une autre histoire du théâtre » de Fanny de Chaillé et de « Portrait désir » de Dieudonné Niangouna.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement