Billet de blog 23 déc. 2014

Croire ou ne pas croire...

Fred Oberson
Cultive les oliviers et l'écriture...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En direct de Bethléem...

Extrait du livre : Je crois en Dieu, moi non plus, l’Harmattan 2005, Fred Oberson

© 

Bon sang de bon sang, c’est la fête, c’est Noël, la commémoration de la naissance de Jésus, pourquoi ne pas revenir près de deux mille ans en arrière et vivre l’événement en direct ?

« Ici Léon Zitrone, vous m’entendez mes chers auditeurs ? Je vous parle de Bethléem en ma qualité d’envoyé spécial de l’ORTF pour commenter le recensement de la population en Judée, ordonné par l’empereur romain Auguste. Comme vous le savez, le pays est administré par le roi Hérode qui m’a fait l’insigne honneur de me recevoir ce matin en audience privée dans son palais de Jérusalem. Les ruelles étroites sont noires de monde, de paysans, de marchands, d’artisans venus des campagnes environnantes pour s’inscrire sur les tabelles de la chancellerie. La cité est en effervescence car des savants, des astrologues, des mages se sont déplacés d’Afrique, d’Asie et même d’Europe pour observer le passage de la comète de Halley. Inutile de vous dire que je n’ai pas trouvé de suite dans mon hôtellerie habituelle. Un berger hospitalier a bien voulu me loger dans sa fermette située dans les faubourgs de Bethléem. A l’instant où je vous parle, j’aperçois une femme très jeune en train de mettre au monde un enfant mâle dans une étable adjacente. Le poupon, couché dans une crèche, est entouré d’animaux, un âne, un bœuf dont je ne peux vous préciser si c’est un charolais ou un salers. Près de la mère, se tient un homme barbu qui pourrait bien être son mari. Pas de vache laitière à l’horizon, ce qui va poser problème pour nourrir ce rejeton. Ah ! J’aperçois au loin des bergers qui se dirigent vers nous avec leurs brebis aux tétines bien pleines. Mais il se passe quelque chose d’extraordinaire, chers auditeurs. A l’instant même, la comète de Halley fend le ciel, juste au-dessus de cette masure, comme un signe, annonçant que cet enfant est un don du ciel. Je suis ému, je ne sais que dire. Il est plus de minuit, je vous quitte, chers auditeurs, je vous tiendrai au courant des événements. Je rends l’antenne. Ici Léon Zitrone en direct de Bethléem, à vous Cognacq-Jay. »

Et voici en cadeau : le livre gratuit en lecture numérique

http://fr.calameo.com/read/0001205114743105445a7

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — Culture-Idées
David Wengrow : « On semble ne plus avoir d’imagination sur ce que pourraient être les alternatives »
Pendant des milliers d’années, les humains ont expérimenté avec d’infinies variations des formes du pouvoir. Parfois saisonnier, parfois matriarcal, parfois autoritaire et brutal. Mais parfois aussi égalitaire et relativement libre, y compris à grande échelle, décrivent David Graeber et David Wengrow, dans un livre qui fait l’effet d’une bombe. 
par Jade Lindgaard
Journal — International
Soudan : un mois après, le coup d’État n’est pas achevé
En réinstallant le premier ministre dans ses fonctions, les militaires ont réussi à institutionnaliser leur putsch d’octobre. Mais un obstacle se dresse encore devant eux : la population, qui reste fortement mobilisée. Reportage à Khartoum, dans la manifestation du 25 novembre.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — France
De Calais à l’Angleterre, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila
Journal — Culture-Idées
« Les critiques de la chasse sont très liées à la notion de civilisation »
Alors que plusieurs accidents de chasse ont relancé le débat sur cette pratique, l’anthropologue Charles Stépanoff consacre un livre saisissant à ce qui se passe dans les forêts situées à l’orée de nos villes. Entretien.
par Joseph Confavreux