La remise en question du droit du sol ne fait pas l’unanimité

La porte-parole du gouvernement français critique le projet de « nouvelle politique d’immigration » présenté par Jean-François Copé. Le président de l’UMP veut notamment redéfinir le droit du sol.

Najet Valaud Belkacem l’accuse de faire le jeu de l’extrême droite.

Autre réaction celle de La Gauche Forte, un courant du parti socialiste qui lutte contre la droitisation de l’UMP.

La réaction de son délégué général Mehdi Thomas Allal au micro de Loïc Barrière :

http://www.radioorient.com/podcasts/la-remise-en-question-du-droit-du-sol-ne-fait-pas-lunanimite/ 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.