Pourquoi m'aimes-tu

Un poème : De la musique avant toute chose, Et pour cela préfère l’Impair Plus vague et plus soluble dans l’air Sans rien en lui qui pèse ou qui pose. Verlaine (1844-1896), Jadis et naguère, « Art poétique »

 

Pourquoi m’aimes-tu

 

Pourquoi m’aimes-tu autant

toi la vie qui me nourrit

toi l’amour sans détour

toi la femme qui me sourit

toi la femme qui rit aux éclats

toi l’oiseau qui me fait rêver

toi le jour qui m’accueille avec générosité

toi que j’aime

toi toi toi

et vous vous vous

dès lors que le soleil éclaire votre regard si doux

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.