Victimisation

Un poème : De la musique avant toute chose, Et pour cela préfère l’Impair Plus vague et plus soluble dans l’air Sans rien en lui qui pèse ou qui pose. Verlaine (1844-1896), Jadis et naguère, « Art poétique »

 

Oui mais moi oui mais moi

oui mais quoi toi

ça n’arrive qu’à toi toi tu n’as jamais de chance

toi tu as peur toi tu ne sais pas

toi toi toi

sors de ton nombril vas vers la vie

cesse de te faire des films de te trouver des excuses

ta vie t’appartient personne ne t’en donnera les clés

si tu ne les prends pas

rien n’est facile rien n’est donné à personne

contrairement à ce que tu veux bien croire

pour justifier ton immobilisme

deviens toi et fais avec qui tu es

l’autre n’est qu’une ligne de fuite

pour entretenir la plainte

la vie est une question de foi

de déplacement de volonté

de lumière même dans l’obscurité

crois-moi ose ou aies au moins

la dignité d’assumer tes limites

et d’en rire car le rire est la porte

du bonheur et de l’amour

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.