esther heboyan
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

La poésie et la vie

Suivi par 76 abonnés

Billet de blog 23 déc. 2021

esther heboyan
Ecrivaine, traductrice, chroniqueuse. Universitaire. Domaines d'intérêts: la place des individus dans la société, littérature nord-américaine, cinéma, musique...
Abonné·e de Mediapart

Approcher Vénus, la poésie vivante d'Odile Lefranc

Pas à pas, souffle après souffle, Odile Lefranc part à la recherche de « diamants nocturnes », de « joue contre ciel », de « soupirs étourdis », d’« une ligne de vie. »

esther heboyan
Ecrivaine, traductrice, chroniqueuse. Universitaire. Domaines d'intérêts: la place des individus dans la société, littérature nord-américaine, cinéma, musique...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Approcher Vénus, la poésie vivante d’Odile Lefranc

Pas à pas, souffle après souffle, Odile Lefranc part à la recherche de « diamants nocturnes », de « joue contre ciel », de « soupirs étourdis », d’ « une ligne de vie. » Entre terre et galaxies, entre le temps néolithique et le futur proche, entre les étreintes et la douleur, il est question d’approcher Vénus, déesse de l’amour dans la mythologie romaine et planète jumelle de la Terre. Le voyage, qui se révèle tantôt symbolique tantôt charnel, devient une quête du moi dans les bras de l’autre, de l’autre entre les jambes du moi. Chaque créature a son miroir, chaque élément son écho, chaque instant son prolongement.

Ainsi, on passe d’un poème à l’autre. Odile Lefranc nous donne à palper l’insouciance en foulant l’herbe tendre, en séparant les pétales d’une marguerite. Cependant, le vertige est là, en arabesques aux bords du ravin, aux confins du défi, au seuil des hiéroglyphes. Le recueil se déploie en trois parties : « Souffle », « Plume », « Vénus », en fait, trois longs poèmes évoquant respectivement la genèse du désir, le retour à son orient intérieur et l’exaltation de l’amour physique. À l’intérieur de chaque partie, les poèmes sans titre enivrent et délivrent délicatement la poétesse. L’univers se dessine de délices et d’incandescences.

Odile Lefranc présente sa poésie : « Approcher Vénus est le fruit d’un long travail de maturation de mes poèmes écrits et réécrits au cours de ces quinze dernières années sur le désir féminin, de son éclosion jusqu’à son déploiement. Je n’étais pas dans une démarche de publication jusqu’à ce que je rencontre la dessinatrice Isabelle Pistono. J’ai vu dans ses dessins un univers partagé et l’idée nous est venue de faire un livre. »

Ainsi, de l’écriture aux aguets des « silences obtus », du « chant d’un asphodèle », des « rêves des lagunes », on passe vers les illustrations d’Isabelle Pistono, méticuleusement, amoureusement réalisées à l’encre de Chine et à la loupe, avec un rapidographe de 0,1mm. Le végétal s’y métamorphose en une inconsistance obsédante. L’artiste propose des motifs miniatures qui libèrent des sinuosités foisonnantes. Des vestiges de rêves susurrés en aparté. Des instants de vie ramassés en écrins.

Le lancement de l’ouvrage a eu lieu à l’EAP (École d’Arts Plastiques), rue de Seine à Paris, le 14 décembre. Et là, le texte est devenu performance grâce à la comédienne Ji Su Jeong qu’Odile Lefranc avait remarquée sur la scène de la Comédie-Française. De sa voix magistrale, de ses gestes diaphanes, Ji Su Jeong a fait sienne l’humeur tantôt ordonnée tantôt fantasque d’Odile Lefranc.

Approcher Vénus a également inspiré le compositeur de musique contemporaine Jean-Claude Wolff : « Ces textes d’un sentiment plutôt élégiaque, proches d’une intimité tranquille avec la nature m’ont paru appeler une ligne mélodique claire et sensible, parfois incantatoire, soutenue par des notes ou des accords de piano calmes, souvent légers, explorant selon les différentes tessitures de l’instrument. » Un concert a suivi le 15 décembre.

Odile Lefranc, qui a écrit Clémence la Victorieuse pour le théâtre, vient d’achever son premier roman Le Lac au miroir.

 Esther Heboyan, 23/12/2021

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Kohler : le secrétaire général de l’Élysée est mis en examen
Le bras droit du chef de l’Etat a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » et placé sous le statut de témoin assisté pour « trafic d’influence », pour avoir caché ses liens familiaux avec le groupe de transport MSC et être intervenu à de multiples reprises en sa faveur. L’Élysée a mis tout en œuvre pour enterrer le dossier.
par Martine Orange
Journal
Au moins 25 % des chômeurs ne réclament pas leur allocation
Entre 390 000 et 690 000 personnes ne demandent pas d’allocation chômage alors qu’elles y ont droit, soit de 25 % à 42 % de taux de non-recours, essentiellement chez les plus précaires. Des chiffres communiqués au Parlement par le gouvernement.
par Cécile Hautefeuille
Journal — France
« Ruissellement » : la leçon de Londres à Emmanuel Macron
Le gouvernement britannique a dû renoncer ce lundi à une baisse d’impôts sur les plus riches sous la pression des marchés. Une preuve de la vacuité du ruissellement auquel s’accroche pourtant le président français.
par Romaric Godin
Journal — France
Sélection à l’université : « Quand réfléchit-on au droit à la réussite ? »
Des écarts scolaires qui se creusent avant le bac, un financement inégalitaire dans le supérieur et un régime de plus en plus sélectif symbolisé par Parcoursup : la « démocratisation des savoirs » prend l’eau, s’inquiètent les sociologues Cédric Hugrée et Tristan Poullaouec, dans leur livre « L’université qui vient ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost