Marcel Nuss
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

La poésie et la vie

Suivi par 73 abonnés

Billet de blog 31 mai 2020

Cycles

La poésie est le langage de l’âme. Un poème vous parle ou ne vous parle pas, on l’investit ou on l’oublie. Il appartient à celles et ceux qui le recréent dans leur cœur.

Marcel Nuss
Écrivain-consultant-formateur-conférencier
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mettre le feu aux mots afin de retrouver la flamme qui s’estompe au fond de tes yeux !

Comment ne pas le voir, le sentir, tu n’y crois plus, ou si mal ? Y as-tu d’ailleurs déjà cru ? Y as-tu déjà cru ? À cette part au fond de toi qui brille malgré l’obscurité insistante de tes pensées ?

Nous sommes des fleurs. C’est beau une fleur, c’est d’autant plus beau que c’est éphémère et éternel. Mort et renaissance. Elle éclot, s’épanouit, fane et revient l’année suivante toujours aussi souriante, avec son éclat si réjouissant. La fleur ou la saison ou le temps où l’amour ou le désir sont.

Inestimable humilité du temps qui s’écoule entre les pétales, les doigts ou les cœurs. Nous sommes la vie. Sommes-nous encore Amour ?

Mais qui peut vivre en courant après le tant ? Le sens s’essouffle. Le sens-tu ?

Nous sommes des vagues. Des vagues majestueuses dans un océan de vies qui s’écrasent au bout du voyage sur des berges de sérénité impassibles. Tout n’est que respiration, inspiration et expiration. Va-et-vient, allers-retours, je ne suis qu’un minuscule rouage dans un mouvement cosmique qui dépasse la raison raisonnante. Cessons de raisonner, soyons !

Mettre le feu aux maux afin de trouver du sens sous les braises du superflu qui étouffe tout. C’est possible. C’est pensable ?

Je n’ai que ma vie et mon amour à offrir, aussi fragiles qu’uniques, elle vaut ce qu’elle vaut, je t’en fais volontiers cadeau, c’est ce que j’ai de plus précieux au monde, à part toi. À part toi. Et le temps qui file à la vitesse de la lumière dans les yeux, comme un sourire malicieux et gourmand.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Être LGBT+ en Afghanistan : « Ici, on nous refuse la vie, et même la mort »
Désastre économique, humanitaire, droits humains attaqués… Un an après avoir rebasculé dans les mains des talibans, l’Afghanistan n’en finit pas de sombrer. Pour la minorité LGBT+, le retour des fondamentalistes islamistes est dévastateur.
par Rachida El Azzouzi et Mortaza Behboudi
Journal — International
« Ils ne nous effaceront pas » : le combat des Afghanes
Être une femme en Afghanistan, c’est endurer une oppression systématique et brutale, encore plus depuis le retour au pouvoir des talibans qui, en un an, ont anéanti les droits des femmes et des fillettes. Quatre Afghanes racontent à Mediapart, face caméra, leur combat pour ne pas être effacées. Un documentaire inédit.
par Mortaza Behboudi et Rachida El Azzouzi
Journal
Un homme condamné pour violences conjugales en 2021 entre dans la police
Admis pour devenir gardien de la paix en 2019, condamné pour violences conjugales en 2021, un homme devrait, selon nos informations, prendre son premier poste de policier en septembre dans un service au contact potentiel de victimes, en contradiction avec les promesses de Gérald Darmanin. Son recrutement avait été révélé par StreetPress.
par Sophie Boutboul
Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat