« Contribution des femmes à l'avancée de la démocratie »

« Contribution des femmes à l'avancée de la démocratie »

 Quel beau thème ! Dans le cadre des appels  à projetsde  la Ville pour le Forum.  Le conseil de quartier Est, à proximité du Palais, avait réussi à obtenir une conférence dans le cadre du programme « Off » du Forum avec une conférencière faisant en principe autorité.

 Ce fut donc la Directrice de l'Association des Agences  de la Démocratie Locale  (à laquelle la ville de STRASBOURG est adhérente), Mme Antonella VALMORBIDA qui en fut chargée.

Après avoir rappelé que son association fait le lien  entre les collectivités locales et les citoyens, elle dressa une  brève liste des  interventions de son association : la  reconstruction du tissu social  d’ une situation de post-conflits dans  les Balkans et  le Caucase ou encore la  mise en place d’une écoute citoyenne dans les pays du pourtour méditerranéen..)….Ravi, on s’attend  « à du lourd ».

 Mais non, la dame étale sa vie privée et accessoirement ses convictions.

L’auditoire saura ainsi que la conférencière est italiano-suisse, qu’elle a trois enfants dont des jumeaux ( elle ne décrit pas ses accouchements), qu’elle a un mari, que le choix de mère, épouse et son activité professionnelle de présidente est difficile mais que ses revenus lui permettent de payer une gardienne…Et tout de la même eau pour arriver à élever son autoportrait jusqu’à des considérations moins prosaïques : refus de s’engager dans un parti politique pour des raisons organisationnelles, soutien au principe de parité en politique et dans l’entreprise….Enfin entendez que le pragmatisme des femmes leur donne une capacité d’inventer «  des petits boulots. » et de recréer un contexte de paix grâce au principe de la famille. Eh oui !

Solennelle, elle conclut  : «  le développement économique et démocratique ne pourra se poursuivre sans une forte composante des femmes qui apportent une efficacité dans l’action »…On a bien fait de  venir et on range les mouchoirs.

 Le maire, puissance invitante et habitant du quartier, était absent mais quelques élus assis dans le public étaient attentifs aux propos de l’oratrice  sans pour autant prendre la parole aux moments des questions/réponses… 

Ce sont donc des  « étrangers » qui intervinrent .

-         Une femme afghane témoigna  de la situation de ses compatriotes..

-        Un ancien maire tunisien s’est  dit  favorable aux quotas …. (c’est plus facile d’accepter la parité et de la défendre quand on n’est plus élu…) ..

-        Un membre du parlement du Kurdistan opposant au régime syrien  fit part de la situation dramatique des femmes de son pays soumises aux traditions religieuses…

-        Puis deux membres du conseil de quartier : posèrent  la question de la limite des quotas…( si quotas femmes alors pourquoi pas quota   « ouvriers » … « handicapés ».. etc.)  et  souhaitèrent  connaitre les actions concrètes  de  l'Association des Agences  de la Démocratie Locale,

 On leur répondit que l’association organise  des  forums citoyens  pouvant aller jusqu’à la création de « contre-pouvoir » et crée  des petites entreprises féminines avec des handicapés…

 La  conférencière est passée à coté du débat  qui fut davantage un exposé sur elle-même et les droits de la femme que sur le «  rôle des femmes et leur contribution à l’avancée de la démocratie » ce qui était le thème annoncé…. !

D’ailleurs le sujet  fut confisqué par des opposants à certains régimes politiques ..... qui dés la fin de cette première partie de la soirée qui se voulait conviviale et récréative,  quittèrent rapidement les lieux….

 Malgré le titre alléchant  de  « démocratie », celle-ci  n’aura, ce soir là , pas été  abordée et a fortiori  traitée. Elle n’aura  hélas, pas avancé .

Dommage mais ce n’est là qu’un mini-couac dans le Forum par ailleurs extrêmement riche en sujets que,en général, on traite.

 Yveline Moeglen

.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.