mot de passe oublié
onze euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mar. 31 mai 2016 31/5/2016 Dernière édition

Retraites, déplacer le débat

Il existe peu de réflexion novatrice autour du « dossier » des retraites. Le livre de Bernard Friot , L'enjeu des retraites (éditions La Dispute), fait exception.

Il existe peu de réflexion novatrice autour du « dossier » des retraites. Le livre de Bernard Friot , L'enjeu des retraites (éditions La Dispute), fait exception. Difficile de résumer un tel livre tant la richesse des pistes ouvertes et grande. Je vous invite à le lire et j'espère que les journalistes de Mediapart, dans le cade de l' édition dédiée, nous proposeront un entretien dont ils ont le secret.

L'angle de vue adopté est très original. Partant de l'expérience des retraités heureux qui bénéficient d'une pension constituant la continuité de leur salaire et la reconnaissance de leur qualification qu'ils continuent à mettre en œuvre dans des activités hors du marché du travail, Bernard Friot propose de réinventer le salaire et le travail. Réinventer le salaire en le déconnectant de la subordination à un employeur et en en faisant un salaire à vie lié à la qualification . Réinventer le travail en dépassant l'alinénation de la seule production de marchandises.

Dans une première partie Bernard Friot retrace la construction des systèmes de retraite français, très différente des voies choisies par les pays anglo-saxons ou nordiques. Avant les réformes, cette construction a abouti, en particulier dans la fonction publique, à une pension de retraite constituant un « salaire continué » correspondant à la qualification acquise.

Dans une deuxième partie Bernard Friot répond aux arguments des « réformateurs » et à leur diagnostic d'un prétendu « problème des retraites » puis propose une tout autre analyse. Et si le problème démographique était une illusion ? Et si les pensions de retraite n'étaient pas un revenu différé mais un salaire continué lié à la qualification ? Et si les retraités n'étaient pas des inactifs comme le veut la statistique, mais des personnes différemment actives, enfin libres de travailler à l'écart du marché du travail ?

L'enjeu des retraites devient alors celui de reconnaître et prolonger l'indéniable réussite humaine et politique des retraites. C'est également mettre en débat le statut du salaire et le rapport au travail.

Je retrouve bien des questions et des pistes travaillées dans mon blog. Mais avec un angle de vue très porteur d'optimisme puisque transformant la question du « problème des retraites » en celle de « comment réussir à prolonger la réussite des retraites ? ».

A suivre...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Je fais le lien avec l'émission Là bas si j'y suis, que j'avais écouté par le plus grand des hasards le 23 juin, date à laquelle Daniel Mermet avait invité Bernard Friot, qui, effectivement décoiffe... l'émission peut encore être écoutée ici :

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1965

(je n'ai pas essayé)

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile.
Je m'abonne

L'édition

suivi par 113 abonnés

Le travail en question

À propos de l'édition

Stress, pression. Et parfois suicides... Cette édition s'adresse à tous ceux qui veulent débattre du travail, de ses nouvelles formes d'organisation et des pathologies qu'il peut engendrer. Elle vise

à collecter des témoignages, à mettre en avant les travaux des chercheurs sur les conditions de travail et à faire connaître des intiatives intéressantes pour réduire le stress au travail.

 

 

Photo : Nicolas-François Mison