Édition suivie par 245 abonnés

Le travail en question

13 rédacteurs

À propos de l'édition

Stress, pression. Et parfois suicides... Cette édition s'adresse à tous ceux qui veulent débattre du travail, de ses nouvelles formes d'organisation et des pathologies qu'il peut engendrer. Elle vise

à collecter des témoignages, à mettre en avant les travaux des chercheurs sur les conditions de travail et à faire connaître des intiatives intéressantes pour réduire le stress au travail.

 

 

Photo : Nicolas-François Mison

  • Édition Le travail en question

    Saint-Pierre-et-Miquelon déconfiné dès lundi 27 avril, mais !

    Par | 2 recommandés
    C'est le confetti de la République à 4269 kms de Paris, mais à 15 heures de voyage minimum ! Saint-Pierre-et-Miquelon n'a connu qu'un seul cas de COVID-19, asymptomatique et non hospitalisé. Mais toute la population était confinée. A partir de ce jour,dimanche 26 avril, les habitants peuvent enfin retrouver leur liberté ! Mais,
  • Édition Le travail en question

    Déconfinez-vous ! Lisez bordel !

    Par | 3 commentaires | 10 recommandés
    Il faut lire pour comprendre et résister pour exister. J’ai eu la chance dans ma vie de croiser des « sachants », des fortes personnalités libres et acérées. Les chemins de la critique, de la raison démonstrative, apprennent le courage nécessaire pour nous extraire de ce pouvoir immense et tutélaire, pour exercer notre esprit critique et notre liberté dans tous nos espaces.
  • Édition Le travail en question

    Macron va-t-il se réinventer à l’Hôpital ? Le toyotisme est-il mort ?

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    La pandémie résultant du COVID-19 vient de révéler au grand public les conséquences du capitalisme financier. Nous découvrirons la déliquescence de l’hôpital « toyotisé », où l’optimisation des performances, le management l’ont détourné de ses missions originelles. Mais ce toyotisme, œuvre du capital libéré, ne sévit pas qu’à l’hôpital. Le Président de la République dit vouloir se réinventer.
  • Édition Le travail en question

    COVID-19 - Hôpital -suppression d'emplois : Le gamin de l'Elysée garde le cap !

    Par | 2 commentaires | 9 recommandés
    « Il n’y a pas de raison d’interrompre les suppression de postes et de lits au CHRU de Nancy », affirme le directeur de l’Agence régionale de santé (ARS) Grand Est ! « Nous aurons quelques semaines de retard mais la trajectoire restera la même ». En même temps, les Français ont placé un gamin à l’Élysée qui annonce de grands changements.
  • Édition Le travail en question

    Nous sommes en guerre, c’est vrai, mais qui est l’ennemi ?

    Par | 7 recommandés
    « Dans cette guerre qui s’engage, je vais vous dire qui est mon ennemi, mon véritable ennemi. Il n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc pas élu, et pourtant il gouverne. Cet ennemi, c’est le monde de la finance »
  • Édition Le travail en question

    A l’hôpital il n’y a pas que des soignants !

    Par | 3 commentaires | 18 recommandés
    Les uns ne peuvent travailler sans les autres et lorsque les médias, le gouvernement, le Président de la République vantent les mérites des soignants c’est en fait une adresse qu’il faut étendre aux 200 métiers différents que compte le service public hospitalier. Mais cette reconnaissance ponctuelle ne peut cacher les profonds maux d'un hôpital disloqué.
  • Édition Le travail en question

    Chers compatriotes, c’est le moment de chercher le bonheur au-delà de la Sagesse

    Par | 2 recommandés
    Serions-nous à la veille du grand soir ? Faut-il accorder du crédit aux déclarations du Président Macron dans ses deux dernières adresses aux Français du 12 et 16 mars 2020 ? Les enseignements philosophiques du jeune Macron reçus de Paul Ricœur (1) remonteraient-ils à la surface après ces trois années d’apprentissage présidentiel ? Si tel est le cas, c’est le moment de penser demain.
  • Édition Le travail en question

    Les 400 000 pauvres de plus en 2018 que le gouvernement Macron voudrait cacher !

    Par | 4 commentaires | 7 recommandés
    La hausse exceptionnelle estimée en 2018 du taux de pauvreté passerait de 14,1 à 14,7% entre 2017 et 2018, soit un accroissement de près de 400 000 personnes sous le seuil de pauvreté. En même temps, quelques jours à peine après la «journée mondiale de lutte contre la pauvreté» , le gouvernement envisage de supprimer l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (Onpes).
  • Édition Le travail en question

    La classe des riches ne comprend pas la nécessité de redistribuer des richesses

    Par | 10 commentaires | 20 recommandés
    Le sociologue Alain Touraine affirme que pour exister sociologiquement, une classe doit posséder une conscience de classe. Or si cette conscience de classe ne résulte plus d’un sentiment d’appartenance, elle doit naître d’un sentiment d’opposition à l’autre classe tout simplement parce l’autre classe ne comprend pas la nécessité de redistribuer des richesses.
  • Édition Le travail en question

    Plus d’efforts demandés aux personnels hospitaliers: allez-vous faire voir !

    Par | 3 commentaires | 18 recommandés
    C’est un hôpital ordinaire, avec un déficit ordinaire. Et comme à l’ordinaire, dans cet hôpital de province qui accumule les déficits, le directeur propose « de mettre en place de nouvelles méthodes managériales qui auraient pour but de demander plus d’efforts au personnel hospitalier ». Les personnels sont ulcérés. Un ulcère mérite bien un arrêt de travail.