Gauche moderne cite l'Alsace en exemple

Jean-Marie Bockel a donné ce jeudi une conférence de presse au sujet de la présence de son parti, Gauche moderne, au sein des listes UMP pour les élections régionales. Selon le secrétaire d'Etat à la Justice et maire de Mulhouse (Haut-Rhin), la formation, créée fin 2007, sera particulièrement présente dans cinq régions françaises. Parmi elles, l'Alsace.
Jean-Marie Bockel a donné ce jeudi une conférence de presse au sujet de la présence de son parti, Gauche moderne, au sein des listes UMP pour les élections régionales. Selon le secrétaire d'Etat à la Justice et maire de Mulhouse (Haut-Rhin), la formation, créée fin 2007, sera particulièrement présente dans cinq régions françaises. Parmi elles, l'Alsace.
Pourtant la liste de la majorité présidentielle dans la région ne compte que trois personnalités - élues à la mairie de Mulhouse justement- membres de Gauche moderne: Chantal Risser, Hakim Mahzoul et Fatima Kueny. Tous trois figurent sur la liste UMP du département du Haut-Rhin, respectivement à la troisième, 12ème et 21ème place.
Dans le Bas-Rhin, aucun membre n'est inscrit mais Philippe Richert, tête de liste UMP, note tout de même la présence de Catherine Zuber qui serait «en instance d'adhésion».
MD

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.