Alsace: un léger avantage à la gauche

La gauche pourrait emporter la région Alsace d’une très courte tête selon un sondage CSA/Le Parisien/Aujourd’hui en France* publié mercredi. Jacques Bigot et sa liste d’union PS-Europe Ecologie obtiennent 44% des intentions de vote contre 43% pour l’UMP Philippe Richert. Le FN de Patrick Binder resterait stable par rapport au premier tour avec 13% des voix.

La gauche pourrait emporter la région Alsace d’une très courte tête selon un sondage CSA/Le Parisien/Aujourd’hui en France* publié mercredi. Jacques Bigot et sa liste d’union PS-Europe Ecologie obtiennent 44% des intentions de vote contre 43% pour l’UMP Philippe Richert. Le FN de Patrick Binder resterait stable par rapport au premier tour avec 13% des voix.
Le second tour verrait une baisse de l’abstention qui totaliserait avec les votes blancs et nuls 51%, au lieu de 56,4% au premier tour.
Dimanche dernier, les résultats ont placé la droite et la gauche au coude-à-coude: L’UMP dispose de moins de 2000 voix d’avance sur les listes fusionnées du PS et d’Europe Ecologie.
M.D
*Sondage exclusif CSA/Le Parisien- Aujourd’hui en France réalisé par téléphone les 15 et 16 mars 2010 auprès d’un échantillon représentatif de 793 personnes inscrites sur les listes électorales en Alsace. Méthode des quotas.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.