Art de rue: besoin de s'exprimer ou bien un commerce qui devient florissant?

L'art de graffiti semble être né d'un besoin incompressible de s'exprimer - sans en avoir les moyens traditionnels et/ou institutionnels. Où cet art va-t-il aujourd’hui?

L'art de graffiti semble être né d'un besoin incompressible de s'exprimer - sans en avoir les moyens traditionnels et/ou institutionnels.

Souvent, le graffiti ne vaut que pour son auteur. Pour les autres, il abîme l'expression des architectes, urbanistes - et des habitants qui prennent soin de leur maison.

Cependant, pour contourner la difficulté de pénétrer dans des galeries certains artistes transforment la rue en "salle d'exposition" puis s'en servent pour commercialiser leurs créations.

En cela, ils suivent l'évolution des spectacles de rue... Ne risquent-ils pas figer leur domaine d'activité ?

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.