Billet de blog 22 avr. 2021

QUEL MONDE ASSOCIATIF DEMAIN ? Mouvements citoyens et démocratie

Il s’agit à la fois de dépasser les postures surplombantes de certains chercheurs et une forme d’anti-intellectualisme de certains acteurs. Les associations ont une réelle capacité de réaction dans de multiples domaines. Cependant on ne peut que constater leur invisibilisation alors que leur rôle dans la société se constate au quotidien. (JL Laville) – chez votre libraire le 6 mai – Editions ERES

Collectif des Associations Citoyennes
http://www.associations-citoyennes.net/
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pas de société solidaire sans associations citoyennes.

sortie chez votre libraire le 6 mai © Patricia Coler ; Marie-Catherine Henry ; Jean-Louis Laville ; Gilles Rouby


Pourtant, au regard des politiques menées ces dernières années, fragilisant sans cesse leurs capacités d’actions (baisse de financement, arrêt des emplois-aidés, entraves matérielles et juridiques précarisant leurs initiatives), cette évidence semble être de celles qui, paradoxalement, ne vont pas de soi…
Dans une démarche inédite, à plusieurs voix, ce livre interpelle : quel monde associatif pour construire quelle société demain ?
Si le monde associatif fait tout autant partie de l’histoire de notre République qu’il constitue une partie de l’encre avec laquelle écrire son avenir, alors quelles évolutions souhaiter et dessiner ensemble pour des initiatives citoyennes désintéressées, non-lucratives ?
La crise sanitaire et économique actuelle montre, encore une fois, qu’en traduisant en actions pragmatiques et quotidiennes les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité, les associations permettent de « tenir le choc » et d’amoindrir les effets les plus catastrophiques des inégalités sociales et écologiques… Mais loin de se contenter de ces simples effets réparateurs, les projets concrets de citoyens engagés permettent surtout de se projeter dans un système socio-économique plus juste, plus soutenable, plus équitable et plus participatif.
Ici néanmoins, nulle naïveté ou idéalisation des associations mais le constat de l’importance des actions d’une société civile organisée pour éviter le repli sur soi et le désarroi qui font le lit de l’autoritarisme et menacent la démocratie.
Ce livre a vocation à devenir le support de nombreux temps d’échanges, de dialogues, de rencontres et confrontations d’idées permettant d’accélérer et d’intensifier une nécessaire réflexion collective.
Contacts Presse :
Marie-Catherine Henry :
mchenry@msh-paris.fr
06 17 38 44 31
Jean-Baptiste Jobard :
jean-baptiste@associations-citoyennes.net
07 70 98 78 56

Plus d'information ici : sommaire complet, interviews, vidéos, événements ...

RÉSUMÉ DE L'OUVRAGE

Ce livre est le premier à être entièrement co-écrit à partir d’une réflexion croisée entre chercheurs et acteurs associatifs de divers secteurs (culture, défense des droits, éducation populaire, social…), de ce fait il propose un ensemble d’analyses originales.

Il envisage l’avenir du monde associatif en fonction de deux scénarios contrastés. Le premier fait le point sur certaines limitations qui entravent son action, sur les risques et menaces qui peuvent l’affaiblir (la néo-philanthropie, la marchandisation, la managérialisation…). Le second, envisage les dynamiques internes existantes, à approfondir ou à mettre en œuvre pour affirmer le potentiel transformateur des associations, pour passer en quelque sorte à l’offensive (travail sur le fonctionnement interne des associations, synergies au sein de l’économie sociale et solidaire, approches par le commun, co-construction de l’action publique, …).

L’ouvrage ne fait preuve d’aucune naïveté ou idéalisation des associations, il montre par contre combien les dynamiques citoyennes sont importantes pour éviter l’isolement et le désarroi qui font le lit de l’autoritarisme et menacent la démocratie. La défense de celle-ci passe en effet par la multiplication d’espaces de délibération et d’action.

Au-delà des associations constituées l’ouvrage concerne tous les mouvements citoyens et autres regroupements issus de la société civile. Il se veut avant tout un outil à mobiliser pour alimenter les débats.


Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Liberté d’expression : en Inde, le silence éloquent des politiques
« Les Versets sataniques » ont été interdits en Inde, son pays natal, en 1988. Un an avant la fatwa prononcé par l’Iran contre Salman Rushdie, qui allait faire de sa vie un enfer. Son agression aux États-Unis en fin de semaine dernière n’a suscité aucune réaction officielle, dans un pays où les condamnations au nom du respect des croyants hindous se multiplient.
par Côme Bastin
Journal
Franquisme : des historiens démontent les thèses révisionnistes relayées par « Le Figaro »
La publication dans un hors-série du « Figaro » d’un entretien-fleuve avec l’essayiste d’extrême droite Pío Moa, pour qui les gauches sont entièrement responsables du déclenchement de la guerre civile en Espagne en 1936, suscite l’indignation de nombreux historiens. Retour sur une entreprise de « falsification ».
par Ludovic Lamant
Journal — Amérique Latine
Au Chili, la menace d’un refus plane sur la nouvelle Constitution
Face aux crispations sur certains points de la nouvelle Constitution, le gouvernement chilien prévoit déjà des réformes au texte en cas d’adoption par référendum le 4 septembre. Une position défensive qui témoigne de l’étroitesse du chemin vers la victoire du « oui ». 
par Mathieu Dejean
Journal — Amériques
Le jeu dangereux du Parti des travailleurs avec les militaires
Créé par Lula en pleine dictature, le PT, une fois au pouvoir, a malgré tout entretenu des relations cordiales avec l’armée brésilienne. Puis des tensions sont apparues, jusqu’à faire revenir officiers et généraux dans l’arène politique, en faveur de Jair Bolsonaro.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet de blog
Réflexions sur le manque (1) : De la rareté sur mesure
Pour que l’exigence de qualité et de singularité de l’individu contemporain puisse être conciliée avec ses appropriations massives, il faut que soit introduit un niveau de difficulté supplémentaire. La résistance nourrit et relance l’intérêt porté au processus global. Pour tirer le meilleur parti de ces mécanismes psycho-comportementaux, nos sociétés "gamifiées" créent de la rareté sur mesure.
par clemence.kerdaffrec@gmail.com
Billet de blog
La sobriété, c'est maintenant ou jamais
Le bras de fer en cours avec la Russie autour des énergies fossiles est l’occasion d’entrer de plain-pied dans l’ère de la sobriété énergétique. Pourtant, nos gouvernants semblent lorgner vers une autre voie : celle qui consiste simplement à changer de fournisseur, au risque de perdre toute crédibilité morale et de manquer une occasion historique en faveur du climat.
par Sylvain BERMOND
Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr
Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·e·s, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis