QUEL MONDE ASSOCIATIF DEMAIN ? Mouvements citoyens et démocratie

Il s’agit à la fois de dépasser les postures surplombantes de certains chercheurs et une forme d’anti-intellectualisme de certains acteurs. Les associations ont une réelle capacité de réaction dans de multiples domaines. Cependant on ne peut que constater leur invisibilisation alors que leur rôle dans la société se constate au quotidien. (JL Laville) – chez votre libraire le 6 mai – Editions ERES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pas de société solidaire sans associations citoyennes.



Pourtant, au regard des politiques menées ces dernières années, fragilisant sans cesse leurs capacités d’actions (baisse de financement, arrêt des emplois-aidés, entraves matérielles et juridiques précarisant leurs initiatives), cette évidence semble être de celles qui, paradoxalement, ne vont pas de soi…

Dans une démarche inédite, à plusieurs voix, ce livre interpelle : quel monde associatif pour construire quelle société demain ?

Si le monde associatif fait tout autant partie de l’histoire de notre République qu’il constitue une partie de l’encre avec laquelle écrire son avenir, alors quelles évolutions souhaiter et dessiner ensemble pour des initiatives citoyennes désintéressées, non-lucratives ?

La crise sanitaire et économique actuelle montre, encore une fois, qu’en traduisant en actions pragmatiques et quotidiennes les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité, les associations permettent de « tenir le choc » et d’amoindrir les effets les plus catastrophiques des inégalités sociales et écologiques… Mais loin de se contenter de ces simples effets réparateurs, les projets concrets de citoyens engagés permettent surtout de se projeter dans un système socio-économique plus juste, plus soutenable, plus équitable et plus participatif.

Ici néanmoins, nulle naïveté ou idéalisation des associations mais le constat de l’importance des actions d’une société civile organisée pour éviter le repli sur soi et le désarroi qui font le lit de l’autoritarisme et menacent la démocratie.

Ce livre a vocation à devenir le support de nombreux temps d’échanges, de dialogues, de rencontres et confrontations d’idées permettant d’accélérer et d’intensifier une nécessaire réflexion collective.

Contacts Presse :
Marie-Catherine Henry :
mchenry@msh-paris.fr
06 17 38 44 31

Jean-Baptiste Jobard :
jean-baptiste@associations-citoyennes.net
07 70 98 78 56

Plus d'information ici : sommaire complet, interviews, vidéos, événements ...

RÉSUMÉ DE L'OUVRAGE

Ce livre est le premier à être entièrement co-écrit à partir d’une réflexion croisée entre chercheurs et acteurs associatifs de divers secteurs (culture, défense des droits, éducation populaire, social…), de ce fait il propose un ensemble d’analyses originales.

Il envisage l’avenir du monde associatif en fonction de deux scénarios contrastés. Le premier fait le point sur certaines limitations qui entravent son action, sur les risques et menaces qui peuvent l’affaiblir (la néo-philanthropie, la marchandisation, la managérialisation…). Le second, envisage les dynamiques internes existantes, à approfondir ou à mettre en œuvre pour affirmer le potentiel transformateur des associations, pour passer en quelque sorte à l’offensive (travail sur le fonctionnement interne des associations, synergies au sein de l’économie sociale et solidaire, approches par le commun, co-construction de l’action publique, …).

L’ouvrage ne fait preuve d’aucune naïveté ou idéalisation des associations, il montre par contre combien les dynamiques citoyennes sont importantes pour éviter l’isolement et le désarroi qui font le lit de l’autoritarisme et menacent la démocratie. La défense de celle-ci passe en effet par la multiplication d’espaces de délibération et d’action.

Au-delà des associations constituées l’ouvrage concerne tous les mouvements citoyens et autres regroupements issus de la société civile. Il se veut avant tout un outil à mobiliser pour alimenter les débats.


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.