[10 décembre] La marchandisation de l'éducation

Utopia organise une conférence le mardi 10 décembre à 18h45 à la Maison des Sciences Economiques (MSE), 106-112 boulevard de l'hôpital, 75013 Paris (Métro : Campo Formio) sur la "Marchandisation de l'éducation" et plus particulièrement sur celle de l'enseignement supérieur.

Utopia organise une conférence le mardi 10 décembre à 18h45 à la Maison des Sciences Economiques (MSE), 106-112 boulevard de l'hôpital, 75013 Paris (Métro : Campo Formio) sur la "Marchandisation de l'éducation" et plus particulièrement sur celle de l'enseignement supérieur.

***

Faut-il augmenter les frais d’inscription à l’université ? Faut-il construire un marché de l'enseignement supérieur ? Ces questions renvoient à des problématiques cruciales sur le fonctionnement de nos sociétés et sur la construction de notre "vivre ensemble". Le relèvement des frais d’inscription est en effet de nature à transformer en profondeur les rapports sociaux et notamment le rapport des étudiants à l’éducation.

Cette question s’insère enfin dans un débat public qui ne cesse de gagner en actualité. D’après un rapport de l’OCDE, la diminution constatée de la part du financement public des établissements d’enseignement supérieur entre 1995 et 2006 "s’explique essentiellement par une tendance qui s’observe dans des pays non européens, à savoir des frais de scolarité plus élevés et une grande participation des entreprises au financement des établissements d’enseignement tertiaire" (OCDE, 2009). Cette tendance rattrape désormais l’Europe : le Royaume-Uni a adopté, en 2010, une réforme des frais d’inscription, rehaussant leur plafond de 3300 livres à 9000 livres et développant les capacités d’emprunt des étudiants, alors même que les dépenses publiques pour l’enseignement supérieur se réduisent fortement. En France, bien que la question soit très sensible, les expériences menées, en la matière, à l’Université Paris-Dauphine et à Sciences Po Paris soulignent l’intérêt pour une libéralisation de l'enseignement supérieur...

Cette question pose évidemment le problème de l'endettement étudiant qui, dans certains pays comme les Etats-Unis, atteint des sommets (1000 milliards de dollars) et contraint les jeunes (et moins jeunes) actifs à choisir docilement les métiers qui leur permettront de rembourse...

Mais, au fond, c'est à la conception même de l'éducation dans la société que renvoie la problématique de la marchandisation de l'enseignement supérieur.

***

Pour assister à cette conférence, rendez-vous mardi 10 décembre 2013 à 18h45 à la Maison des Sciences Economiques, 106-112 boulevard de l'Hôpital dans le 13ème arrondissement, métro : Campo-Formio, en salle de conférences du 6ème étage.

Inscription (gratuite) en envoyant un mél à l'adresse: inscriptionconf@mouvementutopia.org (ne pas attendre de réponse).

La conférence sera diffusée en direct sur Internet. Si vous ne pouvez pas vous rendre physiquement sur les lieux, rendez-vous, le jour de la conférence sur http://www.mouvementutopia.org/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.