Le silence est, dors...

 

Dors, enfant du silence, enfant de la nuit

N'écoute rien que ma voix douce

Laisse ta conscience paisible

Aussi tranquille que la mienne

Dors, enfant, dors

Nous sommes là pour te veiller

La vie serait très dure

Pour toi et pour tes frères

Si tu suivais le chant des sirènes

Qui parlent de vérité

Reste au pays des songes

Que nous t'avons préparés tendrement

Seuls les rêves sont vrais

La question est fausse

N'entend pas les cris des méchants

Qui veulent t'inquiéter

Si tu dors bien, si tu reposes

Nul souci ne te dérangera jamais

La musique est du bruit

La violence une agonie

Nous sommes tes amis

Méfie-toi de la joie

Compagne de l'enthousiasme

Générant les conflits

Amenant la douleur

Silence est douceur

Douceur est bonheur

Bonheur est harmonie

Non, ne parle pas

Tu te dérangerais

Non, ne pense pas

Tu te réveillerais.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.