Se taire, disent-ils.

 

 

Silence, bruit étouffé, chut, on se tait

Pas un bruit, on entendrait

Une mouche voler

Qu'entends-je? Qu'ouïs-je ?

Rien...

Le tic-tac de l'horloge qui dit le temps

Qui ne passe pas

Éternel

Dans le silence de la conscience.

 

 

 

 

Taisez-vous, mais taisez-vous donc!

On n'entend plus rien,

A cause de vous!

Mais puisqu'on vous dit de vous taire!

Ce n'est pourtant pas compliqué,

Motus et bouche cousue!

Ah, mais quand même...

Il était temps,

Heureusement!

On n'entendait plus la télé.

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.