Figures numériques des frontières

Le 19 mai dernier, Milad Doueihi, philosophe américain d'origine libanaise, donnait au MuCEM à Marseille, une conférence dans le cadre du Cycle Pensées du Monde, consacré à l'avenir des frontières, dont Mediapart est partenaire.

Venu au numérique « par accident », Milad Doueihi l’observe avec les outils intellectuels de l’humanisme, interrogeant la nouvelle civilisation globale que la technique informatique est en train de construire.

Ce philosophe américain d’origine libanaise a consacré ses premières recherches à l’histoire du religieux en Occident : un ancrage qui donne profondeur et originalité à sa réflexion sur ce qu’il a appelé « la grande conversion numérique ».

Il était, jeudi 19 mai, au MuCEM (Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) de Marseille, pour une conférence intitulée : « Entre mer et terre. Figures numériques des frontières. »

Cette conférence s'inscrit dans le cycle de conférences Pensées du Monde, consacré cette année à « l’avenir des frontières », dont Mediapart est partenaire, et dont vous pouvez retrouver les vidéos intégrales ici.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.