Du Palazzo Chigi à 90 autres "piazze" : l'Italie s'indigne !

studenti_2.jpg

Aujourd'hui, Octobre 7, 90 villes italiennes protestent contre la réforme Gelmini : diminution des travailleurs scolaires et étudiants. Une grève contre les politiques financières et éducatives, contre les coupes aveugles et le manque de perspectives.

Les manifestations de rue en face du siège du gouvernement clament le slogan: "NOUS N'AVONS PAS A PAYER VOTRE DETTE !"

Nous avions déjà prévu que ce mois d'octobre serait marqué par des grèves et des manifestations dans tous les domaines. Du transport aux bureaux de poste locaux, les trains, les fonctionnaires. Aujourd'hui, c'est au tour de l' école.

En ce moment, sont descendus dans les rues de 90 villes italiennes des travailleurs appartenant à l'école et l'université Unicobas et d'autres syndicats de base . Les grèvites protestent contre les politiques financières et opérationnelles de l'école publique, contre les coupes aveugles et l'absence d'un plan visionnaire pour l'avenir.

Et, comme toujours, aux côtés des travailleurs se sont joints les étudiants, principaux utilisateurs, moelle épinière et piliers essentiels de notre école et donc de notre société.

La journée a commencé tôt quand, au lever du soleil, certains gars ont créé une manifestation devant le Premier ministre. «Nous avons voulu commencer la journée d'aujourd'hui avec un raid à l'aube en face du Palazzo Chigi, apportant des alarmes à ce gouvernement, pour dire que leur heure a sonné, cette génération ne veut plus perdre de temps", a déclaré un communiquant du Réseau des étudiants.
"Ce gouvernement et le ministre Gelmini ont échoué sur tout, détruit nos écoles, notre droit à l'éducation et de notre avenir, ils doivent rentrer chez eux!" brillant en termes non équivoques dans ce document publié.

Dans Rome, la manifestation nationale, organisée par différents étudiants, a commencé depuis le Piazzale Ostiense Cestia Piramide et se termine devant le Ministère de l'Education. De nombreuses protestations sont attendus dans la quasi-totalité de l'Italie, du nord au sud. A partir de plus importantes capitales provinciales telles que Turin , Padoue , Trieste et Palerme.

http://www.ijobs.it/9605/scuola-studenti-in-piazza-in-tutta-italia.html

Nous descendons dans les rues car nous croyons comme l'a dit Steve Jobs : "Qui est assez fou pour penser qu'ils peuvent changer le monde" et "qui peut le changer" !

http://www.asca.it/regioni-SCUOLA__BLITZ_STUDENTI___SVEGLIE__SUONANO_ALL_ALBA_A_PALAZZO_CHIGI-641464--.html

http://www3.lastampa.it/cronache/sezioni/articolo/lstp/423733/

http://mediterranews.org/2011/10/studenti-nuovo-autunno-di-lotta-sveglie-e-cortei-invadono-roma/

Traduit de l'italien.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.