Déclaration de solidarité avec « Charlie Hebdo »

Mediapart publie la déclaration initiée mercredi 7 janvier par des intellectuels issus du monde arabe et musulman, regroupés autour du Manifeste des Libertés et la liste de ses signataires. Ecrivains et artistes comme Mohammed Harbi, Etel Adnan, Mona al Tahawy, Abdellatif Laabi, côtoient l'écrivain et le mathématicien turcs Orhan Pamuk et Ali Nesin, le philosophe iranien Daryus Shayegan. Mohammed Moussaoui, président de l'Union des mosquées de France (UMF), Tareq Oubrou, grand imam de Bordeaux, et Jamel Oubechou, président de l'Institut des cultures d'islam, voisinent avec les écrivains Kamel Daoud et Salman Rushdie.

Mediapart publie la déclaration initiée mercredi 7 janvier par des intellectuels issus du monde arabe et musulman, regroupés autour du Manifeste des Libertés et la liste de ses signataires. Ecrivains et artistes comme Mohammed Harbi, Etel Adnan, Mona al Tahawy, Abdellatif Laabi, côtoient l'écrivain et le mathématicien turcs Orhan Pamuk et Ali Nesin, le philosophe iranien Daryus Shayegan. Mohammed Moussaoui, président de l'Union des mosquées de France (UMF), Tareq Oubrou, grand imam de Bordeaux, et Jamel Oubechou, président de l'Institut des cultures d'islam, voisinent avec les écrivains Kamel Daoud et Salman Rushdie.



Préambule

Cette déclaration a été élaborée dès le jour de l'attentat contre « Charlie Hebdo », mercredi 7 janvier 2015. 

Elle est à l'initiative d'intellectuels – en liaison avec l'association du Manifeste des libertés –, bientôt rejoints par des militants associatifs. 

En raison de la gravité de l'événement, il a été considéré comme important que cette déclaration soit signée, d'abord, par des personnes originaires du monde arabe et musulman.

Elle ne fait pas état du dénouement tragique de la prise d'otages de Vincennes, qui n'avait pas encore eu lieu au moment de sa mise sous presse pour publication dans « le Monde ». 

Les coordinateurs de cette déclaration s'associent évidemment au deuil des familles et des proches des victimes de la tuerie antisémite de Vincennes – Philippe Braham, Yohan Cohen, Yoav Hattab, François-Michel Saada –, et de la famille et des proches de la policière tuée à Montrouge, Clarissa Jean-Philippe.

 • • • • •


Nous ne céderons pas à la peur

Aux familles et aux proches de Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Bernard Maris, Honoré, Elsa Cayat, Mustapha Ourad, Frédéric Boisseau, Michel Renaud, ainsi que des policiers Franck Brinsolaro et Ahmed Merabet,

À toute l'équipe de Charlie Hebdo,

Nous disons notre effroi, notre solidarité, notre chagrin.

À leurs tueurs, nous disons qu'ils nous trouveront en travers de leur chemin, au côté de la liberté.


Les premiers signataires

(Pour vous joindre à cet appel, envoyez vos mails à : manifeste@manifeste.org)

Mohammed Ali Ababou, retraité

Ahmed Abaddi, membre du CNDH marocain

Karim Abboub, psychanalyste

Saïd Abdeddaïm, enseignant-chercheur

Youssef Abdelké, dessinateur, caricaturiste

Abbès Abdelkefi, universitaire

Fouad Abdelmoumni, militant associatif

Houria Abdelouahed, MCF Université Paris-Diderot

Nada Abdelsamad, journaliste

Ziad Abdel Samad, directeur The Arab NGO Network for Development

Hichem Abdessamad, historien 

Abdelkader Abdi, designer

Mohamed Abdi, ancien conseiller

Ammar Abd Rabbo, photographe

Khaled Abichou, militant associatif

Abdelghani Abou el Aazm, lexicographe

Myriam Abtroun, sophrologue

Lotfi Achour, metteur en scène

Mouloud Achour, journaliste

Hakim Addad, militant politique

Lhaouari Addi, sociologue

Etel Adnan, poète

Hadfedh Affes, militant associatif

Rafic-Ali Ahmad, acteur

Mabrouk Aïb, ingénieur

Nadia Aïssaoui, sociologue

Aït-Aoudia Tassadit, gérante

Younès Ajarraï, CNDH-Maroc

Bergi Ajjarar, avocat

Sanhadja Akrouf, militante associative

Cengiz Aktar, écrivain, journaliste

Hala Alabdalla, cinéaste

Fatima-Zohra Alami, militante associative

Zohra Alami, costumière

Abdeslam Alaziz, militant politique

Amira Aleya-Sghaier, professeur universitaire

Zineb Ali-Benali, professeur des universités

Mehdi Alioua, sociologue

Brigitte Allal, professeure

Mehdi Thomas Allal, cadre administratif

Mourad Allal, directeur administratif

Samir Allal, universitaire

Tewfik Allal, coordinateur du Manifeste des libertés

Zaki Allal, ingénieur du son

Hennou Allali, médecin

Alaya Allani

Malek Alloula, écrivain

Mouneer Alshaarani, peintre

Hanan Al Shaykh, écrivaine

Ali Amahan, anthropologue

Fadela Amara, ancienne minister

Bahman Amini, militant associatif

Mohammad Ali Amir-Moezzi, directeur d'études à l'EPHE

Suad Amiry, écrivain

Samia Ammour, militante féministe internationaliste

Ali Anouzla, journaliste

Hassan Arfaoui, journaliste

Khadija Arib, députée (Pays-Bas)

Zeina Arida, directrice du Musée Sursock

Maryam Ashrafi, photographe

Ahmed Assid, écrivain

Samir Aoudi, journaliste

Nabil Ayouch, cinéaste

Noureddine Ayouch, acteur associatif

Nourredine Ayouche, directeur d’agence de communication

Boualam Azahoum, universitaire 

Mehdi Azaïez, maître de conferences

Nasr Azaïez, avocat

Nabil Azouz, enseignant

 

Jalila Baccar, actrice

Mounira Baccar, cadre administrative

Nejib Baccouchi, militant politique

Hassen Bacha, président de l’Université de Jendouba

Malika Bakhti-Dahmani, ingénieur d'études

Latifa Bakhtous, universitaire

Jouda Bakir, documentaliste 

Hoda Barakat, écrivain

Sidi-Mohammed Barkat, philosophe

Rita Bassil, écrivain, journaliste

Omar Battas, psychiatre, professeur d’Université

Yassin Bazzaz, militant des droits humains

Aziz Belaouda, fonctionnaire

Yahia Belaskri, romancier, journaliste

Yagoutha Belgacem, directrice de la plateforme SIWA

Ahlem Belhadj, pédopsychiatre, militante féministe

Emna Belhaj-Yahia, écrivain

Sondos Belhassen, comedienne

Souhayr Belhassen, présidente d'honneur de la FIDH

Yazid Belkacimi, médecin chef

Akram Belkaïd, journaliste, écrivain

Farouk Belkeddar, militant associatif

Mourad Belkeddar, producteur

Saloua  Ben Abda, chercheur

Aïcha Ben Abed, archéologue

Rabâa Ben Achour, universitaire, présidente de l'ATDVU

Sana Ben Achour, juriste

Yadh Ben Achour, vice-président du Comité des droits de l'homme de l'ONU

Omar Bendjelloun, avocat

Ali Ben Ameur, universitaire et militant associatif

Ahmed Benani, politologue et anthropologue

Mehdi Benchaib, MCU-PH

Djilali Bencheikh, écrivain

Ghaleb Bencheikh, islamologue, universitaire

Ahmed Benchemsi, journaliste

Madjid Benchikh, professeur émérite

Kmar Bendana, historienne

Adila Bendimerad, actrice

Samira Bendris, éditrice

Ahmed Benferhat, élu municipal

Mohamed Ben Ghorbal, militant politique

Abdelwahed Ben Hamida, maître de conferences

Tarek Ben Hiba, militant associatif

Tahar Benjelloun, écrivain

Seyfeddine Benmansour, enseignant

Hatem Ben Miled

Emna Ben Miled, universitaire

Jamila Ben Mustapha

Fettah Bennani, président de Bayt Al Hikma

Fathia Bennis, chef d'entreprise

Ali Bensaad, géographe

Mohamed Ben Saïd, médecin, militant associatif

Rafik Ben Salah, écrivain

Abdellatif Bensalem, traducteur 

Raja Ben Slama, universitaire, psychanalyste

Fethi Benslama, psychanalyste

Malek Bensmaïl, cinéaste

Khaled Bentounès, président des Scouts musulmans de France

Samta Benyahia, plasticienne

Adnane Ben Youssef, militant associatif

Rachid Benzine, islamologue

Karima Berger, écrivain

Mohammed Berrada, écrivain

Omar Berrada, écrivain, traducteur

Fatima Besnaci-Lancou, historienne, éditrice

Sophie Bessis, historienne

Maïssa Bey, écrivaine

Nadia Bey, présidente de l’association “Les sans voix”

Abbas Beydoun, poète

Ahmad Beydoun, historien et linguiste

Mahi Binebine, peintre, écrivain

Karim Emile Bitar, géopolitologue, IRIS

Amina Bouayach, secrétaire générale de la FIDH

Rahal Boubrik, professeur universitaire

Aziz Boucetta, journaliste

Hajer Bouden, traductrice

Annie Bouguerra, universitaire

Mohamed Larbi Bouguerra, professeur honoraire à l'Université de Tunis

Jim Boumelha, président Fédération internationale des journalistes

Mouloud Boumghar, juriste

Omar Bouraba, militant associatif

Khedija Bourcart, conseiller municipal

Hassan Bousetta, enseignant-chercheur FNRS

Fatma Bouvet de La Maisonneuve, psychiatre

Khadija Bouzoubaâ, psychopédagogue

Omar Brouksy, journaliste et universitaire

 

Houda Cadi, professeur

Nadia Chaabane, ancienne députée de la Constituante tunisienne

Abdeslam Chafchaouni, militant associatif (FMVJ)

Sérénade Chafik, écrivain

Chahla Chafiq, écrivain

Taoufik Chamari, militant associatif

Alya Chammari, avocate

Khemaies Chammari, ancien ambassadeur

Tewfik Chammari, président du Réseau national anti-corruption en Tunisie (RNAC)

Hassan Chami, journaliste

Leyla Chaouni, éditrice

Mounira Chapoutot-Remadi, professeure émérite d’histoire du Moyen âge du monde arabe et musulman

Abdelmajid Charfi, islamologue

Ali Chelbi

Hédi Chenchabi, directeur de formation

El Mehdi Cherbal, journaliste

Miriame Cherbib, économiste

Mouhieddine Cherbib, militant associatif

Inchirah Chérif, militante associative

Khedija Chérif, sociologue

Alice Cherki, psychanalyste

Larbi Chouikha, universitaire

Aboubakr Chraïbi, professeur à l'INALCO

Mounir Chraïbi, ingénieur

Marie Colona, documentariste

 

Abdelghani Dades, journaliste

Ahmed Dahmani, universitaire

Anissa Daoud, comédienne

Hassan Daoud, nouvelliste

Kamel Daoud, journaliste et écrivain

Zakia Daoud, écrivain

Moussa Dares, président de commune

Reza Dedghati, photographe

Assia Dib, formatrice

Karima Dirèche, historienne

Nacer Djabi, sociologue

Habiba Djahnine, réalisatrice

Fafia Djardem, psychiatre

Jabbour Douaihy, romancier

Mohsen Dridi, militant associatif

Nassera Dutour, présidente du Collectif des familles de disparus en Algérie (CFDA)

 

Anne-Marie Eddé, professeur d’histoire islamique (Sorbonne)

Dominique Eddé, écrivain

Jillali El Adnani

Mohammed El Amraoui, poète, écrivain

Aïda El Amri, présidente de « Tunisie Culture et Solidarité » 

Lassaad El Asmi, président de l'Université de Carthage

Farid El Asri, anthropologue

Fatna Elbouih, militante associative, écrivain

Chafik El Ghoul, militant associatif

Fethi El Hadjali, CVDTunisie

Mahjoub El Haiba, universitaire

Abdellatif El Kesri

Driss El Kherchi, militant associatif

Marwan El Khoury, mathématicien

Driss El Korchi, militant associatif

Mohamed-Lakhdar Ellala, militant Associatif

Najat El Mekkaoui, économiste

Nadir Elmoumni, professeur universitaire

Mona Eltahawy, écrivain

Driss El Yazami, Conseil national des droits de l'homme (Maroc)

Jihad el Zein, journaliste

Aziz Enhaïli, politologue

Moha Ennaji, linguiste

Amina Ennceiri, psychosociologue

Houria Esslami, traductrice

 

Linda Fali, présidente de “Ni putes ni soumises”

Nabile Farès, psychanalyste

Simone Fattal, artiste peintre

Abdellatif Felk, sociologue

Frej Fenniche, fonctionnaire international

Cherif Ferjani, professeur d’Université

Jean-Pierre Filiu, historien arabisant, spécialiste du monde musulman

Mohamed Salah Fliss, militant associatif 

 

Chawki Gaddès, universitaire

Béchir Garbouj, universitaire retraité

Omar Gasmi, juriste

Moncef Gazdallah, chercheur qualifié

Saïd Ghani, professeur

Azza Ghanmi, militante féministe

Najla Gharbi, enseignant chercheur

Reza Ghassemi, écrivain

Samy Ghorbal, journaliste et écrivain

Nilufer Gole, sociologue

Moncef Guedouar, militant associatif

Hajer Gueldich, maître de conférences

Ali Guenoun, historien

Saloua Guiga, Coalition pour les femmes de Tunisie

Defne Gürsoy, journaliste

 

Mohammed Hachemaoui, politologue

Fariba Hachtroudi, écrivaine

Mohamed Haddouche, responsable associatif

Bachir Hadjadj, écrivain

Joana Hadjithomas, artiste et cinéaste

Dina Haidar, styliste

Mohammed Anouar Haidour, syndicaliste

Tewfik Hakem, journaliste

Muriel Hakim, mathématicienne

Nazir Hamad, psychanalyste

Yasmin Hamdan, chanteuse

Taoufik Hamdi, militant associatif

Khaled Hamida, médecin, militant des droits de l'homme

Nadia Hamour, historienne

Mohamed Hamrouni, militant associatif

Salma Hamza, architecte

Sonia Hamza, ingénieure des services culturels

Mohammed Harbi, historien

Kadhim J. Hassan, professeur à l'INALCO

Emma Hassairi, militante féministe

Haïfa Hassairi, enseignante

Ahmed Henni, économiste

Evelyne et Abdelhamid Hihi, médecins retraités

Bachir Hilal, écrivain

Mohamed Horani, pdg

Abderrazak Horchani Bouazizi, militant associatif

Hedi Houaichhia, militant associatif

Abdelkrim Hsairi

Mahmoud Husseïn, écrivain

 

Ahmet Insel, professeur d'économie

 

Fadhel Jaïbi, metteur en scène

Naïssam Jalal, flûtiste et compositrice

Abderrahim Jamaï, avocat

Ali Jamal-Eddine, administrateur

Mohamed-Sghir Janjar, anthropologue

Ahmed Jaradat, Alternative Information Center

Hamid Javdan, acteur, metteur en scène

Adil Jazouli, sociologue

Edith Jendoubi, militante associative

Kamel Jendoubi militant associatif 

Khadija Jennan, poète
Khalil Joreige, artiste et cinéaste

Lamia Joreige, artiste

Hedia Jrad, enseignante

 

Maati Kabbal, responsable des Jeudis de l'IMA

Mohamed Khachani, universitaire

Mohamed Kacimi, écrivain

Ahmed Karaoud, militant des droits humains

Baya Kasmi, cinéaste

Samia Kassab-Charfi, professeur d'Université

Abderrahim Kassou, architecte

Salam Kawakibi, politologue

Rabih Kayrouz, couturier

Habib Kazdaghli, universitaire

Saifallah Khablachi

Besma Khalfaoui, avocate, présidente de la Fondation Chokri Belaïd

Tahar Khalfoune, universitaire

Ghita Khalid, juriste

Najoua Kharrat, militante associative

Majida Khattari, artiste

Mohamed Khenissi, militant associatif

Bariza Khiari, sénatrice

Saad Khiari, auteur

Elias Khoury, écrivain

Gérard D. Khoury, historien

Driss Khrouz, universitaire

Abderrazak Kitar, militant associatif

Salsabil Klibi, universitaire

Bassma Kodmani, politologue

Hala Kodmani, journaliste

Aziz Krichen, essayiste

Driss Ksikes, écrivain

 

Abdellatif Laabi, écrivain

Kamel Labidi, journaliste

Abdeljalil Laamiri

Youssef Laaraj, militant associatif

Mustapha Laaraki, journaliste

Mustapha Laarissa, philosophe

Nadine Labaki, réalisatrice

Smaïn Lacher, sociologue

Taïeb Laguili, militant des DH

Benchikh Lahbib, avocat

Kamal Lahbib, militant des droits de l'homme

Karim Lahidji, président de la FIDH

Abdeljlil Lahjomri, professeur universitaire

Annie Lahmer, fonctionnaire

Mouloud Lakbir, militant des droits de l'homme

Latifa Lakhdar, universitaire

Faouzi Lakhdar-Ghazal, maître de conférences

Laila Lalami, romancière

Hamid Lamrissi, docteur en stomatologie

Maha Laurens, philosophe

 

Insaf Machta, universitaire

Amina Maelainine, députée parlementaire (Maroc)

Ziad Majed, politologue

Amal Makarem, journaliste

Georgia Makhlouf, écrivaine

Ziyad Makhoul, journaliste

Ebrahim Makki, auteur dramatique

Amr Mandour, décorateur

Aasif Mandvi, acteur, humoriste

Kamel Maouche, avocat

Farouk Mardam Bey, éditeur

Khadija Marouazi, universitaire

Nadhem Marsit, consultant informatique

Afifa Marzouki, Université de Manouba (Tunis)

Hassan Massoudy, calligraphe

Abdelali Mastour, acteur associatif

Emel Mathlouthi, musicienne

Meryem Mdjkane, actrice

Noureddine Mechkane, militant associatif

Amina Meddeb, linguiste

Hind Meddeb, cinéaste

Adlene Meddi, auteur, journaliste

Feroz Mehdi, ceras

Khawla Mjahed, médecin

Abdelkader Masnaoui, militant associatif 

Umit Metin, militant associatif

Ali Mezgheni, juriste

Fatéma Mezyane, professeure

Naïma M'Faddel-Ntidam, adjointe au maire de Dreux

Najet Miled, éditeur libraire

Anouar Moalla, consultant

Hala Mohammad, poète et réalisatrice

Rima Mokaiesh, Fondation arabe pour l'image

Zeina Mokaiesh, musicienne

Nadir Moknèche, cinéaste

Abdelwahed Mokni, vice-président de l'Université de Sfax

Maâti Monjib, président de Freedom Now (Maroc)

Hachem Mouawiyé, libraire

Khadija Moudnib, ingénieur

Kenize Mourad, écrivain

Fathi Mourali, miltant associatif

Latifa Moussa, journaliste

Driss Moussaoui, psychiatre

Mohammed Moussaoui, président de l'Union des mosquées de France (UMF)

Rosa Moussaoui, journaliste

Gadhoumi Mrad, militant associatif

 

Ghassan Nader, ingénieur

Jamal-Eddine Naji, journaliste, universitaire

Gilbert Naccache, écrivain

Rafah Nached, psychanalyste

Mustapha Najmi, sociologue

Myrna Naoum, chorégraphe

Sélim Nassib, écrivain

Ali Nesin, mathématicien

Abdelaziz Nouyadi, professeur de droit et sciences politiques

Brahim Nsiri, militant associatif

 

Baskin Oran, politologue

Tarik Oualalou, architecte

Bechir Ouarda, journaliste

Hbib Ouarda, libraire 

Jamel Oubechou, militant associatif

Tareq Oubrou, grand imam de Bordeaux

Ouahmi Ould-Braham, chercheur

Damien Ounouri, réalisateur


Orhan Pamuk, écrivain

 

Jamal Rhmani, ancien ministre

Neziha Rjiba Oum Zied, journaliste, écrivain

 

Nasser Pakdaman, écrivain

Zohra Perret, psychanalyste

 

Saïda Rached, présidente de l'Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD)

Hicham Rachidi, militant associatif

Morteza Rafii, peintre

Malika Rahal, historienne

Atiq Rahimi, écrivain, cineaste

Hamadi Redissi, politologue 

Hassan Remaoun, historien

Sakina Rharib, muséologue

Messaoud Romdhani, militant des DH

Khadija Rouissi, députée parlementaire (Maroc)

Salman Rushdie, écrivain

 

Nourredine Saadi, écrivain, juriste

Khaled Saad-Zaghloul, journaliste

Abdallah Saaf, universitaire

Kalthoum Saafi, universitaire

Lana Sadeq, militante associative

Yaser Safi, peintre

Amor Safraoui, avocat, président de la Coordination nationale indépendante pour la justice transitionnelle (Tunisie)

Akram Saghie, journaliste

Hazem Saghieh, écrivain

Mustapha Saha, artiste

Salem Sahli

Ahmad Salamatian, essayiste

Rasha Salti, commissaire d'art, écrivain

Rania Samara, professeur

Lina et Mohamad Sarout, ingénieur

Leila Sebbar, écrivain

Meryem Sebti, chercheur au CNRS

Nozha Sekik, ethno-anthropologue

Brahim Senouci, écrivain, chroniqueur

Latifa Serghini, médecin

Leïla Shahid, ambassadeur de Palestine auprès de l'Union européenne 

Daryush Shayegan, philosophe, romancier

Yasser Shoukri, avocat

Nadia Sidhoum, consultante

Nadir Sidhoum, président de Génériques/Migrance

Nedjib Sidi-Moussa, chercheur

Ahmed Skounti, anthropologue

Hichem Skik, journaliste

Malika Slaoui, éditrice

Mohammed Smida, militant associatif

Hélias Soltani, professeur

Mohamed Soual, ingénieur

Hamouda Soubhi, militant associatif 

Zakia Soubhi, médecin

Liza Soughayar, restauratrice

Rania Stephan, réalisatrice

Elia Suleiman, cineaste

Asli Sunaç, psychologue

 

Ula Tabari, actrice

Nahal Tajadod, écrivain

Khaoula Taleb-Brahimi, linguiste

Wassyla Tamzali, écrivain

Betül Tanbay, professeur de mathématiques Boyaziçi

Houria Tazi Sadeq, avocate

Nadia Tazi, philosophe

Neila Tazi, directrice d’agence de communication

Nabila Tbeur, militante des droits de l'homme

Yassin Temlali, journaliste

Fathi Tlili, militant associatif

Shabnam Toloui, actrice et metteur en scène

Fadi Toufiq, journaliste

Mohammed Tozy, professeur des universités

Merouane Touali, chercheur

Houari Touati, directeur d'études à l'EHESS

Tarek Toukabri, militant associatif

Fawwaz Traboulsi, écrivain

Nawal Traboulsi, bibliothécaire

Mokhtar Trifi, juriste, président de la LDHT

 

Emre Ülker, traducteur

Ali Suleyman Ustunel, mathématicien

 

Gündüz Vassaf, écrivain

 

Hala Warde, architecte

 

Claude Yacoub, architecte

Mostafa Yahyaoui, universitaire

Mohsen Yalfani, écrivain

Adnan Yayach, entrepreneur

Samar Yazbek, écrivain

Fadi Yazigi, peintre

Hicham Yezza, journaliste

 

Akram Zaatari, artiste

Sadreddin Zahed, acteur, metteur en scène

Schéhérazade Zerouala, avocat, chargée d'enseignement

Abdallah Zniber, militant associatif

Lamis Zolhof, architecte

 

Autres signataires (qui se sont joints après la publication dans le Monde)


Erwan Abalain, cadre

Sliman Abdelkirane, hôtelier

Smaïl Abdenbi, auteur, traducteur

Nylda Abderrahim-Aktouf, consultante

Abdesselam Aboudrar, ingénieur

Amanda Abi-Khalil, curator indépendante

Aïcha Abounai, professeur universitaire

Sakher Achawi, secrétaire de la Déclaration de Damas

Hadfedh Affes, militant Associatif

Najoua Agrebi, juriste

Ahmed Ahami, psychologue et neurobiologiste, professeur d'Université

Kahina Aït-Aoudia, commissaire aux comptes

Malik Aït-Aoudia, psychologue, psychotraumatologue

Hamid Aïteldjoud, dessinateur

Madjid Aït-Mohamed, membre fondateur de la LADDH

Ali Akbar, vendeur de journaux

Amina Alaoui, artiste lyrique, auteur et compositeur

Abdelkrim Allagui, universitaire

Djaoued Salim Allal, chef d’entreprise

Esma Allal, médecin

Fella Allal, directrice commerciale

Malek Alloula, écrivain

Souffia Aloui, enseignante

Mohamed Amarti, professeur de droit

Youssef Amghar, écrivain, photographe
Yacine Amhis, psychiatre psychanalyste

Christine et Luc Amiech, professeurs de lettres classiques

Fadila Amrani, consultante en ingéniérie sociale

Fabienne Ankaoua, psychanalyste

Ziad Antar, artiste

Ali Arab, directeur général de société

Ali Arabi, proviseur honoraire

Hassan Arfaoui, journaliste

Khadija Arib

Lahcen Arraqas

Saïd Assadi, directeur artistique

M.-A. Atcheba, journaliste

Catherine Aubert, éditrice

François Audigier, professeur honoraire

Abdelkader Azraih, CNDH

 

Driss Baakil, enseignant

Néjib Baccouchi, militant politique

Roucaya Badat-Safla, bibliothécaire

Fazia Bahli, enseignante

Anne Balenghien, universitaire

Soraya Bali, avocate

Pierre Bancel, linguiste, traducteur

Hamid Barrada, journaliste

Yto Barrada, photographe

Michel Barré, responsable associatif

Gilles Barrette, prêtre et islamologue

Kacem Basfao, universitaire et critique littéraire

Karl Bassil, graphiste

Claude Bataillon, “Coup de soleil”

Pierre Beaudet, professeur

Chahrazed Belabani, assistante de recherche

Souâd Belhaddad, journaliste, auteur et metteur en scène
Mouloud Belhadi, fonctionnaire

Smail Belhadji, universitaire

Isi Beller, psychanalyste

Driss Belmahi, professeur universitaire

Dhekra Belwafa, associationTounssia Hourra

Hassane Benabdeljalil, agriculteur

Harry Benhaïm, enseignant-formateur

Hakim Benamer, cardiologue

Abdelkader Benaouda, ingénieur

Nasr Benbedra

Ghania Ben Belkacem, juriste

Larbi Ben Belkacem, retraité

Karim Benbousta, médecin

Malika Benguesmia-Bonnot, citoyenne, militante associative, fonctionnaire

Damia Benkhouya, militante féministe

Younès Benkirane, militant des droits humains

Hanem Ben Miled, dentiste 

Abdellah Ben Mlih, politologue

Malika Bennabi-Bensekhar, maître de conférences

Oihiba Bennama, avocate

Jalil Bennani, psychanalyste

Souad Bennis, psychanalyste

Karima Bennoune, professeure de droit

Moncef Ben Slimane, universitaire et militant associatif

Mohamed Bentaha, militant associatif

Mohamed Bentahar, militant associatif

Afif Ben Yedder, éditeur

Emna Ben Yedder, chercheuse

Omar Ben Yedder, journaliste,

Islam Bessaci, journaliste

Vincent Bézaguet, étudiant

Mohamed Bhar, musicien

François Bidnic, chef d’entreprise

Michel Bilis, directeur d'hôpital honoraire

Simone Bitton, cinéaste

Sébastien Blache, professeur

Agnès Bodechon, infirmière et journaliste santé

Catherine Bolgert

Jean-Marie Albert Bottequin, consultant

Ahmed Bouchaala, réalisateur

Philippe Bouchard, médecin

Aomar Bouchareb, notaire

Salima Bouchareb, étudiante ingénieure

Belhadj Boudali, cadre supérieur retraité

Gérald Bouf, photographe

Ezdine Boughanmi, président d'association (ASFM)

Nadjma Bouguima, professeure

Jacques Boulan, ancien adjoint au maire

Régis Boulard

Najoua Boussaada Benhaïm, psychologue

Driss Boussaoud, directeur de recherches au CNRS

Mohammed Bouziane, professeur

Mounira Bouzid-El Alami, psychothérapeute

Khadija Bouzoubaa, psychopédagogue

Jean-Jacques Brouard, professeur de lettres

Christel Broussous, consultante

Françoise Brun, traductrice littéraire

Odile Brunet-Yamen

Pascale Bussière

 

Béatrice Cabaret, enseignante

Régine Carpentier, professeure de français   

Dominique Caubet, professeur des universités

Axel Caussignac

Hasan Cemal, journaliste

Tony Chakar, artiste contemporain 

Nabil Challal, informaticien, militant associatif
Souad Chaoui, militante associative

Naïma Charaï, conseillère régionale

Jean Paul Chardon, psychiatre des hôpitaux

Michel Charléty, enseignant

Sébastien Charre, juriste

Corinne Charvet, comedienne

Jean-Pierre Chassang, président MJC

Patrick Chemla psychiatre et psychanalyste

Djamel Chergui, consultant
Cheikh Mohand Chérif, retraité

Fatma Chérif, cinéaste

Hamid Chérifi, enseignant universitaire

Nadia Cherkaoui, psychologue

Jeanne Chiche

Adeline Clère

Sophie Cluzan, conservateur du patrimoine

Sandrine Coger, aide médico-psychologique

Bianca Conti-Rossini, cinéaste

Colette Coquard, CEMEA

Monique Cotto, professeure retraitée

Arnie Coussau, retraitée

Jean-Pierre Cresseaux, professeur

Alina Czarlinska, psychiatre

 

Sandra Dagher, co-fondatrice du Beirut Art Center

Malika Dahane, chef d’entreprise

Christian Dal Vecchio, mineur de fond retraité

Mohamed Damak, militant politique et associatif

Antonio d'Angiò, psychiatre

Isabelle Daniel, guide conférencière

Mohamed Daoud, directeur de recherches

Zakia Daoud, écrivaine

Saïd Darwane, conseiller national UNSA

Christine Dauvègne, professeur des écoles

Gilles Debski, enseignant

Widad Deille, consultante

Yasmina Dejean-Mazouni, psychiatre

Géraldine Delcambre, psychiatre

Sandrine Deloche, pédopsychiatre

Athina Delyannis, curatrice d'expositions

Monem Derbel, IMAGECOM 

Geneviève Dermenjian, historienne

Catherine Deudon, photographe

Julie di Betta, libraire

Belgacem Djébari, ingénieur

Antoine Dray, producteur

Cathy Dubois, coordinatrice de production

Marilia Dufourcq, enseignante

Corinne Dupleix, retraitée aviation civile 

 

Emna El Abed, enseignante et présidente de l’Association Averroès

Abdelouahed El Alami, industriel

Lahsen El Bouhali, journaliste

Chafik El Ghoul, militant associatif

Abderrahim El Hamine, médecin radiologue

El Arbi El Harti, écrivain, universitaire

Zied El-Heni, journaliste, président de la Tunisian Organizatin to Protect Journalists (TOPJ)

Nacer El Kadiri, universitaire

Ilham El Khoury, architecte

Samia El Mechat, professeur des universités

Aminetou Ely, présidente AFCF

Amina Ennceiri, psychosociologue

Sophie Ernst, professeur de philosophie

Anouar-Nourdine Errida, militant associatif

Karine Esthel

Mba Eya’a, étudiant

 

Anas Fakihani, étudiant

Hammoudi Fellah, journaliste

Marie-Thérèse Ferrisi

Kamel Filali, historien

Eric Fouillaret, conservateur des bibliothèques

Yosra Frawès, responsable associative

 

Michèle Gagnon, enseignante

Daniel Gall, ingénieur

Bruno Gardelle, directeur de société, maire de Rempnat

Marie Garnier, consultante

Fabienne Gauthier, artiste

Odile Genay, psychanalyste

Bernard Gentik, statisticien

Anne Georget, réalisatrice

Saïd Ghani, professeur

Jean-Claude Gillet, professeur honoraire des universités

Didier Girard, administrateur

Patrick Girod, artiste peintre

Marie-Christine Giust

Ziad Goudjil, conseiller régional Idf

Ruth Grorichard, professeur Sciences-Po Paris

Mourad Guerrouani, cadre administrative

Denise et Philipe Guichardaz, retraités de l'enseignement

Séverine Guinet, créatrice

Christelle Guyot

 

Sofiane Hadji, directeur technique

Haissam Hakki, réalisateur

Djaouida Hamdani Kadri, professeure

Ghania Hammadou, journaliste

Hakima Harichane

Maysa Harwil, antiquaire
Pascale Hassoun, psychanlyste

Marieme Helie-Lucas, sociologue

Dominique Herson, médecin, neurologue

Jacques Hoarau, philosophe

Fatma Houas, militante associative

 

Madjid Ihadjadene, professeur des universities

Irène Itkine, ancienne bibliothécaire

Patricia Ivicevic, militante associative

 

Wafa Jaoua, universitaire

Yosri Jebabli, ingénieur d'études

Hedi Jemiaï, cadre retraité des Nations unies

Halima Jemni, conseillère municipale

Rachel Jetté, présidente de D-Trois-Pierres

Antoine Jilwan, médecin, psychanalyste

Carole Joubert-Cuciureanu, professeur

Dina Joubrel, psychiatre

Noureddine Jouini, professeur des universités

Edmond Jouve, professeur émérite

 

Kamel Kaci, journaliste presse écrite

Slimane Kadri, directeur d'association

Nadia Kamboua, conseillère d'éducation

Saloua Kammarti, retraitée, ancienne directrice de centre de formation

Liliane Kandel, écrivain

Malika Kandil, avocate

Khellaf Kaoubi, militant associatif

Selma Kaouel, cadre administratif

Najet Karaborni, présidente d’association (OAEC/ACEO)

Elif Kayi, journaliste

Issa Karounga Keïta, tribune “Jeunes pour le droit au Mali”

Hamid Khaoua, consultant

Christiane Kirsch, communication événementielle Europe

Robert Kissous, militant associatif
Ulker Kocak, M.D.

Vasıf Kortun, Directeur de la recherche et des programmes, SALT, Turquie

 

Souad Labbize, écrivain

Karine Lacasse, militante associatif 

Farès Ladjimi, producteur de cinema

Carine Laforge-Coulibaly

Abdellatif Lagnaoui, militant associatif

Benchikh Lahbib, avocat 

Abdelkrim Lahlou, retraité

Saddik Lahrech, militant associatif

Saloua Lahrissi

Mouloud Lakbir, militant des droits de l'homme 

Michel Lambert, chercheur universitaire

Paulo Lara, investigateur histoire contemporaine ATD

Chaimaa Laroui, médecin

Djamila Laskri, médecin

Mireille Laurent, psychologue, psychanalyste

Jean-Robert Lay, musicien

Cathie Lay-Gilbert, militante associative

Danielle Layris

Antoine Lazarus, professeur de médecine

Yannick Lefranc, maître de conférences

Catherine et Jean-Louis Legalery

Isabelle Levêque-Baudelot

Marie Lhéritier, avocat

Édith Lhomel, militante associative

Yvan Le Mével, directeur de cabinet

Christian Le Moënne, professeur des Universités

Loeiz Lemoine, avocat

Claudie Lenoir-Barré, retraitée

Ibrahim Letaïef, réalisateur

Yves Letourneur, philosophe et poète

Caroline Lisfranc, designer

 

Larbi Maaninou, enseignant

Paul Machto, psychiatre-psychanalyste
Latifa Madani, journaliste

Khalid Madloum, militant associatif

Ahmed Malek, pédiatre

Samir Malki, chef d’entreprise

Caroline Mangin-Lazarus, psychiatre

Mustapha Mangouchi, cinéaste

Abdelkrim Manouzi, président de AMRVT
Farouk Mansouri, informaticien

Malika Mansouri, psychologue, psychanalyste

Michèle Manzoni, professeur

Seraya Maouche, scientifique

Laurence Marchand, psychanalyste

Adrienne Marchesi, psychologue clinicienne

Noelle Marcoccia, fonctionnaire

Nora Markman, psychanlyste

Céline Marri, secrétaire

Anne-Katel Martineau, avocat

Ali Msaoura, syndicaliste

Mohamed Mathlouthi, professeur émérite

Federica Matta, peintre

Mohamed Mebtoul, producteur-réalisateur

Mohammed Mechkar, sociologue

Farid Medjaoui

Karim Mejdoub, infographiste, modeleur

Claire Menanteau, professeur et auteur-compositeur

Abdou Menebhi, président de l’EMCEMO 

Djamil Merad-Boudia, enseignant-chercheur

Jean-Michel Merle, ingénieur

Karim Messaoudi, militant associatif

Samia Messaoudi, journaliste

Julie Mestrude

Mohamed Métalsi, directeur des actions culturelles de l'IMA

Arezki Metref, écrivain

Gilbert Meynier, historien

Jean-Marie Michel, CEMEA

Samira Mizbar, géographe et anthropologue

Najet Mizouni, universitaire 

Bertrand Moingeon, professor of Strategic Management

Elisabeth Moisson, avocat

Virginie Molcard

Simone Molina, psychanalyste

Cathie Monacelli, professeur

Maurice Moreaux, mmédecin

Ahmed Mostefaoui, dirigeant d'entreprise

Alexandra D. Motsch-Müller, psychanlyste

Claire Moucharafieh, graphiste, militante associative

Abderahmen Moumen, historien

Hania Mroue, Metropolis Cinema

Dalila Msaddek, journaliste

Ali Msaoura

Laurent Munyandilikirwa, avocat
Marie Muracciole, directrice du Beirut Art Center

 

René Natowicz, professeur

René Neveu, militant associatif

Emmanuella Nicolas, directrice d’école à la retraite

Jean-Pierre Nicolas, directeur d’école à la retraite

Jürgen Niemeyer, universitaire

Julien Nizard, médecin, universitaire

Sofian Nouira, journaliste

 

Mélanie Ora, médecin

Arsene Otmani

Lamia Oualalou, journaliste
Ramdane Oudni, ingénieur

Nejb Ouerrhani

Ramzi Oueslati, Arts et Cultures des deux rives

Djamel Ourari, pilote de ligne à la retraite

 

Maurice Page, ingénieur biomédical

Dominique Pâris, monteuse

Francesca Penati, formation selection
Cristiano Galati, géomètre-expert

Pierre Petit, avocat

Julien et Gabrielle Peyre-Lanquar

Rawa Pichetto, universitaire

Jacques Piraud, retraité de l'Education nationale

Alexandre Paulikevitch, danseur/chorégraphe

Alexandra Pruvost, responsable clientèle

 

Yassine Rachad, cadre

Nouredine Rajabi, contrôleur de gestion, retraité

Anne Raufaste

Miriama Rehoudj-Ledoux, chercheuse en anthropologie sociale

Sandra Reimao, professeure

Jochen Reinhold-Tückmantel, retraité

Monique Renée, psychothérapeute

Khadija Rhamiri, députée parlementaire marocaine

Evelyne Richard-Filatriau, écrivain public

Jean-Paul Richert, chef d’orchestre retraité

Nadja Ringart, sociologue, formatrice

Ernest Rocher, avocat honoraire 

Gérard Rodriguez, cadre de santé

Jean-François Rouffet

Karim Rouissi, architecte

Khalida Roukbi-Isreb, traductrice

Richard Rousseau, directeur de casting

Jean Roy, économiste

 

Majda Saber, journaliste

Mouhannas Sadate, médecin

Hedi Saïdi, historien

Najet Saïdi, proviseur adjoint

Ramy Salhi, animateur du REMDH

Roberta Salvadori, journaliste 

Kadidia Sangaré, avocate

Ketib Sanhaji, juge prudhommal

Djilali Sari, géographe

Nicole Savey, militante féministe

Mickael Savignan

Henri Schehr

Olivier Schmid, géographe

Thérèse Schmitt, psychologue

Charles Schweisguth, sous-préfet en retraite

Brahim Senouci, physicien

Noureddine Senoussi, REMCC 

Latifa Serghini, médecin

Abdelhak Serhane, écrivain

Tayfun Serttaş, artiste

Ali Silem, artiste peintre

Michèle Skowron, militante associative

Dhekra Slama, militante associative

Jean-Claude Sommaire, ancien président du Haut Conseil à l’intégration (HCI)

Francoise Sonrel

Sidy Soumare, president de INTEGRATION

Thibault Staels, éducateur specialize

Françoise Sturbaut,
vice-présidente Education&Devenir

 

Youcef Tahar, journaliste

Mustapha Tahri, agriculteur

Salah Talbi, syndicaliste

Ali Tamzali, médecin des hôpitaux

Youcef Tazir, architecte

Florent Tétard, maître de conferences

Laure Thierion

Mohamed-Ali Touzi, journaliste à la retraite

Behja Traversac, éditrice

François Trémolières, médecin

Olivier Tric, militant associatif (Planning familial, LDH)

Edith Trillon, sans profession

Nelly Trumel, militante associative

Michel Tubiana, résident du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme (REMDH) 

Ann Tulloh, retraitée IDE

 

Lily Valentine, photograhe

Michel Vernhes, conseil en entreprise

Marie-Agnès Viala, intermittente spectacle

Georges Vianès, magistrat

Éric Vincelot, enseignant

 

Bernard Wallon, militant associatif

Jean-Marc Warszawski, musicologue

Per Wästberg, écrivain suédois, président du comité Nobel pour la literature

 

Abderrahim Yamou, artiste peintre

 

Myriam Zamiti

Thérèse Zampaglione, psychologue-psychanalyste

Sophie Zaouche, sans profession

Zohra Zarouri, élue municipale

Zied Zarrai, RAJ-Tunisie

Mohammad Zarrin, médecin généraliste

Fatiha Zemani, conseillère municipale

Sondès Zouaghi, universitaire

Youssef Zouitni, journaliste


Pour vous joindre à cet appel, envoyez vos mails à : manifeste@manifeste.org

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.