Son blog
952 abonnés Le blog de Les invités de Mediapart
Ses éditions
1 / 13
Voir tous
  • Vous n'aurez pas la paix

    Par
    À l'initiative du collectif d'action et de colleuses « Les Grenades » et du « Collectif du 23 Juillet », des militants et militantes féministes demandent la démission de l'ensemble des mandats électifs de Christophe Girard. « Nous ne sommes pas la justice, nous ne sommes pas le salut public, nous ne demandons pas votre condamnation ni votre enfermement. Nous exigeons simplement que vous soyez à la hauteur de vos devoirs politiques. »
  • Le code noir, Colbert, la négrophobie d’Etat: le temps des réparations

    Par
    Dans une lettre ouverte au Ministre de la Justice, plusieurs intellectuels, militants politique, artistes et organisations anti-raciste soutiennent l'action symbolique menée par la Brigade Anti Négrophobie sur la statue de Colbert. « Réparer, c’est d’abord et avant tout rétablir la dignité bafouée des victimes du Code Noir, restaurer leur mémoire, restituer leur histoire volée... »
  • Nous sommes pour la présomption d’innocence, mais nous n’apportons pas notre soutien à Gérald Darmanin

    Par
    A l'initiative de Laurence Rossignol, Sénatrice de l'Oise, plus de 160 élu·e·s des Hauts de France signent cette tribune pour rappeler leur attachement à la présomption d'innocence, mais leur refus d'apporter leur soutien à l'actuel ministre de l'Intérieur. « Le soutien inconditionnel apporté à Gérald Darmanin par d'autres élu·e·s nuit à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles et à l'image de notre région. »
  • Le gouvernement est aveugle aux aspirations de la jeune génération #MeToo

    Par
    « Nous sommes cette génération engagée [...] qui n’a plus peur, qui ne recule devant rien »: plus de 20 000 jeunes citoyennes et citoyens âgé·e·s de 13 à 25 ans exigent la démission de Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur accusé de viol qu'une conversation "d'homme à homme" suffit à réhabiliter. Outre le conflit d'intérêts dont se rend coupable le gouvernement, « cette tolérance à la violence contre les femmes et cette impunité, nous en faisons les frais tous les jours ».
  • Ensemble, défendons la justice sociale et climatique

    Par
    Samedi 18 juillet, quatre ans jour pour jour après la mort d’Adama Traoré, le comité «La vérité pour Adama» a choisi de co-organiser ce triste anniversaire avec Alternatiba, mouvement citoyen pour le climat et la justice sociale, qu'un ensemble de collectifs et organisations de lutte pour le climat soutient. Quel rapport entre violences policières et urgence climatique ? Les deux mettent en lumière les discriminations à l’œuvre dans nos sociétés, et l’enjeu de lier l’exigence d’une justice sociale et d’une justice climatique.
Voir tous
Voir tous