Billet de blog 17 avr. 2020

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.
Abonné·e de Mediapart

Manifeste des 121 «vieilles et vieux» réfractaires

À l’appel de Sonia Combe, Régine Robin et Dominique Vidal, 121 personnes âgées de plus de 60 ans ont signé le Manifeste suivant, où elles se déclarent « réfractaires » à une prolongation du confinement discriminatoire envers les « vieilles et vieux ».

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le président de la République a annoncé que le déconfinement, prévu le 11 mai, serait progressif. D’abord les enfants, afin que leurs parents puissent aller travailler. Plus tard – jusqu’à quand, on n’en sait rien – les « vieux ». Condamnés au confinement sans date ? Comme les lépreux des temps anciens ?

À quel âge commence cette catégorie ? (Brigitte Macron en fera-t-elle partie ?) Mais on comprend : les vieux, ce sont les retraités, les improductifs. Ceux-là devraient se résigner, même bien portants, à déprimer chez eux. Et s’ils ne sont pas en bonne santé, à attendre … la mort chez eux, ou en EHPAD, histoire de ne pas encombrer les hôpitaux. Et les « vieux » qui travaillent encore grâce au recul de l’âge de la retraite, qui complètent leur misérable pension pour avoir de quoi survivre, qui aident financièrement ou pratiquement leurs enfants adultes ou qui animent par centaines de milliers les associations, dernier tissu vivant de notre société ?

Ayant décidé un confinement dans des conditions quasi inhumaines, faute de masques, de tests, de gel, de gants et de lits d’hôpitaux équipés de respirateurs, qui auraient suffi à maîtriser la pandémie annoncée, ce gouvernement entend faire porter la responsabilité de son incompétence criminelle sur la société et, quand celle-ci n’en peut plus (de même que l’économie productiviste, règle d’or de la gouvernance Macron et d’autres avant), sur les « vieux », maillon le plus faible – ainsi pensent-ils, ces gens-là. Sans doute parce qu’ils savent qu’il n’y aura toujours pas suffisamment de masques, tests et gants pour tout le monde.

Ont-ils réfléchi à ce que cela signifie sur le plan éthique, un « tri » auquel se refusent pour la plupart médecins et personnels soignants qui sauvent le plus de vies possible dans des conditions extrêmes? L’humanité serait-elle arrivée au bout du processus de civilisation pour se livrer à l’« agisme », le racisme « anti-vieux » et, pourquoi pas, au génocide (soft) des anciens ? Allons-nous commencer la « société d’après » par cette mesure liberticide et de toute évidence anticonstitutionnelle ?

Si Emmanuel Macron confirme que, malgré le déconfinement annoncé pour le 11 mai, les « aînés » devront rester confinés, nous, soussigné.e.s réfractaires, déclarons que le 11 mai, nous aussi, nous sortirons. Et, comme le chantait Boris Vian, « prévenez les gendarmes que nous n’aurons pas d’armes et qu’ils pourront tirer… »

Les 121 signataires :

Anwar Abou Eishé
Chantal Abou Eishé
Gilles Allais
Arlette Alvarenga
Bruno Anselme
Samir Arabi
Viviane Auge
Anne Bailly
Annick Bardol
Guillaume Basquin
Michel Bilis
Lucille Benech
Colette Berthes
Danielle Bleitrach
Suzette Bloch
Patrick Boisson
Béranger Boulay
Isabelle Bourboulon
Gérard Bras
Maurice Buttin
Gilbert Cabasso
Monique Cerisier-Ben Guiga
Alexis Chirokoff
Jean-Louis Comolli
Guy Corbi
Fabienne Coudray
Carmen Cru
Damien Cru
Bernard Dauphiné
Sonia Dayan-Herzbrun
Marc Deger
Nelcya Melanie
Alain Delpeyroux
Roseline Derrien
Marie-Jésus Diaz
Chafia Djemame
Francis Dorra
Michel Doumic
Jean-Jacques Dulong
Francine Engelbach Andreieff
Jacques Fath
Sonia Fayman
Christiane Ferré Delpeyroux
José Fort
Joëlle Franchet
Bernard Frederick
Thierry Freund
Françoise Gadet
Olivier Gebuhrer
Michèle Géhant-Bilis
Bernard Gemahlin
François Gèze
Anne-Marie Giorgi
Corinne Grassi
Jean-Guy Greilsamer
Christine Grenesche
Serge Grossvak
René Guillerm
Jean-Pierre Guinel
Monique Haskell
Jonathan Haskell
Simone Hermabessiere
Yves Housson
Yves Jardin
Patrick Kamenka
Christine Keller
Bertrand Keller
Pierre Khalfa
Michèle Kiintz
Jacqueline Kissous
Robert Kissous
Odile Krakovitch
Raymonde Lacrampe
Annie Lacroix-Riz
Danièle Lafont
Géraud de La Pradelle
Michel Laurent
Jean-Claude Lefort
Daniel Lévyne
Jacques Lewkowicz
René Leyral
Danielle L’oiseau
Richard L’oiseau
Marie Maffre
Gilles Manceron
Jean-François Marx
Brigitte Mazon
Daniel Mermet
Philippe Nabonnant
Claire Paulian
Guy Perrier
Nadine Picaudou
Michel Plon
Marc Prunier
Christine Queralt
Jean-Louis Rigal
Christine Rosemberg
André Rosevègue
Alain Ruscio
Maryse Saint-Lannes
Michel Sanciaud
Monique Sanciaud
Dominique Salomon
Geneviève Sellier
Michel Séméniako
Laure Siaud
Michel Simonnot
Véronique Soulé
Zeev Sternhell
Danielle Stopper Perez
Stephen Suffern
Jean-Philippe Ternon
Jean-Pierre Thibaudat
Gigi Trocelier
Thérèse Vanin
Dominique Ventre
Nicole Vernhes
Janine Vernes Arabi
René Vernizeau
Jacqueline Vila Mir
Francoise Wilman

Les nouvelles signatures peuvent être adressées à :

Sonia Combe : sonia.combe@gmail.com
Régine Robin : regrobin7@gmail.com
Dominique Vidal : dominique.vidal-sephiha@orange.fr

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
La campagne interne de LR achève la radicalisation de la droite
Les 90 000 adhérents revendiqués du parti Les Républicains (LR) doivent désigner, à partir du 3 décembre, leur nouveau président. Les semaines de campagne interne ont montré le rétrécissement idéologique d’un mouvement en lutte pour sa survie.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — Migrations
Un Syrien menacé d’expulsion, victime d’un engrenage infernal
Mediapart a rencontré un Syrien de 22 ans enfermé en rétention près de Roissy. Alors que les relations diplomatiques sont rompues avec le régime Assad, des contacts ont été pris en vue de son renvoi, d’après nos informations. Son « obligation de quitter le territoire français » a été validée par la justice. 
par Céline Martelet
Journal
Corruption : le géant Airbus accepte de nouveau de payer pour éviter des procès
Affaire Sarkozy-Kadhafi, Kazakhgate : le groupe d’aéronautique échappe à toute poursuite grâce au paiement d’une amende de 15,8 millions d’euros, selon un accord trouvé avec le Parquet national financier. Des associations anticorruption dénoncent les abus de la justice négociée à la française.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal
À Bruxelles, la France protège la finance contre le devoir de vigilance
Dans une note confidentielle, la France supprime toute référence au secteur financier dans la définition de la « chaîne d’activités » couverte par le devoir de vigilance dans la directive européenne en préparation. Bercy dément vouloir exonérer les banques. Le Conseil européen a finalement adopté un texte de compromis. 
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Le socle commun au collège... Où en est-on ?
A-t-on réussi à créer ce « commun » dans les collèges ? Comment ce socle pourrait-il évoluer ? Pourrait-il être étendu ?
par Guillaume Co
Billet de blog
Les inégalités ethno-raciales à l'école (13/15)
Si la classe est le facteur déterminant des inégalités scolaires, des processus ethno-raciaux sont également à l'œuvre. Ce billet présente les principaux mécanismes discriminatoires qui traversent l’école, quand ce n’est pas elle qui les coproduit, afin de mieux comprendre la fragilisation des trajectoires scolaires et sociales des enfants racisés, qu’ils soient français ou immigrés.
par Marcuss
Billet d’édition
L’indice de position sociale, révélateur de la ségrégation scolaire
À la suite d'une décision de justice, le ministère de l’Éducation nationale a publié les indices de position sociale de chaque école et collège (public + privé sous contrat). Le Comité National d’Action Laïque analyse la situation dans une note en ligne.
par Charles Conte
Billet de blog
« Crise de l’École », crise climatique : et si on les mettait en parallèle ?
En scolarisant les enfants de tous les milieux sociaux, l’École s’est « démocratisée ». Mais elle n’a pas changé sa logique élitaire. Dans une large proportion, les enfants d’origine populaire y sont mis « en échec ». En imposant aux pays dominants un standard de vie prédateur et mortifère, le capitalisme a engendré la crise climatique. Quels parallèles entre ces deux crises de la domination ?
par Philippe Champy