mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Plus que quelques jours pour profiter notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart lun. 29 août 2016 29/8/2016 Dernière édition

Un bateau français pour Gaza

Mediapart publie l'appel de la campagne Un bateau français pour Gaza, contre le blocus du territoire et pour le respect du droit international.

Mediapart publie l'appel de la campagne Un bateau français pour Gaza, contre le blocus du territoire et pour le respect du droit international.

 

--------------

 

puceinvite.jpgLe blocus de Gaza n'a que trop duré. Nous ne pouvons plus admettre que la population de ce territoire subisse, depuis plus de trois ans maintenant, une situation profondément injuste et inhumaine. Nous ne pouvons accepter que des centaines de milliers d'enfants, de jeunes, de femmes et d'hommes vivent reclus, hantés par la peur du lendemain, les privations de toutes sortes et l'absence totale de perspectives.

Le blocus constitue de fait une punition collective à l'encontre de toute la population civile de Gaza, et représente donc une violation claire du droit humanitaire international. Après l'assaut livré en haute mer à la «Flottille de la liberté», le 31 mai 2010, une pression internationale considérable s'est exercée sur le gouvernement israélien, qui avait annoncé des mesures «d'assouplissement» du blocus.

Qu'en est-il aujourd'hui? A ce jour, les seuls changements notables observés sont l'augmentation des importations de biens de consommation et de denrées alimentaires et un accroissement des autorisations de circulation aux hommes et femmes d'affaires. Pour le reste, comme vient de le confirmer un rapport publié par 26 ONG européennes, «Des espoirs réduits à néants. Prolongement du blocus de Gaza» (ouvrir en pdf), rien n'a changé à Gaza. 80% de la population dépend de l'aide internationale; les pannes d'électricité durent 4 à 6 heures par jour et souvent davantage; 60% de la population ne reçoit l'eau courante qu'une fois tous les 3 à 4 jours, pendant 6-8 heures.

Une économie paralysée par le manque de matières premières et l'impossibilité d'exporter, une population emprisonnée dans son territoire, une précarité insupportable en matière de santé ou d'éducation, tels sont les effets principaux d'un blocus qui ne peut plus durer.

Pour tenter d'y mettre un terme, une nouvelle flottille de la liberté, comprenant un navire français, doit s'élancer vers Gaza au printemps prochain. Nous soutenons cette initiative citoyenne et non-violente.

Alors que de nombreux appels et déclarations des institutions internationales, de l'Union européenne et des Etats sont restés sans effet, aussi bien pour Gaza que pour l'arrêt de la colonisation en Cisjordanie, nous appelons tous les citoyens de notre pays à soutenir activement le bateau français pour Gaza. Parce que nous voulons manifester notre solidarité envers la population palestinienne de Gaza et lui faire parvenir une aide humanitaire, parce que nous voulons que nos gouvernements transforment leurs déclarations en actes, parce que nous voulons que cesse le blocus.

Quelles que soient nos origines ou nos convictions, nous nous exprimons au nom des valeurs universelles qui ont été proclamées pour que chaque être humain se voie reconnaître sa dignité. Nous ne demandons pas autre chose que le respect du droit international.

 

• • • • •

La campagne Un bateau français pour Gaza rassemble la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, le Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, et d'autres organisations. Voir la liste complète: www.unbateaupourgaza.fr

Les signataires de l'appel:

Samir Abdallah, réalisateur
Maïté Albagly, économiste, spécialiste genre pour la Commission européenne et la FAO
Alee, chanteur
Guy Alix, écrivain, enseignant
Henri Alleg, militant anticolonialiste, président de l'ACCA
Elisabeth Allès, anthropologue, directrice de recherche au CNRS
Rachid Aous, chercheur en ethnomusicologie maghrébine
Bernard Ascal, compositeur, interprète
Ariane Ascaride, comédienne
Raymond Aubrac, ancien résistant
Laurent Audouin, physicien, enseignant-chercheur
Guy Aurenche, président du CCFD-Terre Solidaire
Etienne Balibar, philosophe
Pierre Barbancey, reporter à l'Humanité
Marie-Christine Barrault, comédienne
Nicole Barrière, poète
Agnès Bastien, documentaliste
Tahar Bekri, écrivain
Rachid Benzine, politologue, islamologue
Alexandre Bilous, journaliste
Philippe Blanchard, compositeur
Jean Boissonat, économiste, journaliste
Dan Bouchery, poète
Mustapha Boutadjine, artiste peintre
Rémi Boyer, auteur
Rony Brauman, ancien président de MSF
Monseigneur Philippe Brizard, directeur de la Maison d'Ananie
Martine Brousse, directrice de la Voix de l'Enfant
Christine Buci-Glucksmann, philosophe
Claude Calame, helléniste, professeur à l'EHESS
Jean-François Capony, Directeur des Editions liturgiques de Sylvanès
Robert Castel, sociologue, directeur d'étude à l'EHESS
Philippe Caubère, comédien, metteur en scène
Paul Cesbron, chef de service de la maternité du centre hospitalier de Creil
Laurence Chable, comédienne
Yves Chabrillat, cardiologue
Jean-Pierre Chagnollaud, professeur des universités
Nahla Chahal, Coordinatrice de la CCIPPP
Charb, dessinateur
François Chérèque, secrétaire général de la Confédération Française Démocratique du Travail
Ismahane Chouder, coordinatrice campagne "Bateau français pour Gaza" à PSM (Participation et Spiritualité Musulmane)
Jean-Arnold de Clermont, pasteur, ancien président de la Fédération protestante de France
Pierre Coquan, responsable CGT
Michel Cosem, écrivain
Françoise Coulmin, poète
Annick Coupé, secrétaire générale de Solidaires
Thomas Coutrot, co-président d'ATTAC
Didier Daeninckx, écrivain
Christophe Dauphin, essayiste et poète
Hubert Debbasch, directeur de Terre entière
Jamel Debbouze, acteur humoriste et producteur
Hervé Delabarre, poète
Claude Delevacq, secrétaire général de l'ARAC
Arielle Denis, co-présidente du Mouvement de la Paix
Claire Denis, réalisatrice
Rokhaya Diallo, chroniqueuse
Catherine Diverrès, chorégraphe
Jean-Pierre Dubois, président de la LDH
Monseigneur Michel Dubost, président de Justice et Paix
Jean-Claude Dulieu, co-président du MRAP
Nabil Ennasri, président du Collectif des Musulmans de France
Maurice Faillevic, cinéaste
Gianfranco Fattorini, co-président du MRAP
Chérif Ferjani, université Lyon 2
Serge François, ancien diplomate
Monseigneur Jacques Gaillot, évêque
Vincent Geisser, sociologue, chargé de recherche au CNRS
Sylvie Germain, écrivain
François Geze, éditeur
Dominique Grange, chanteuse
Bernadette Groison, secrétaire générale de la Fédération Syndicale Unitaire (FSU)
Robert Guediguian, cinéaste
Guizmo, chanteur de Tryo
Nacira Guénif, sociologue et anthropologue
Gisèle Halimi, avocate à la cour de Paris, ancienne ambassadrice de France
Boutros Hallaq, universitaire
Eric Hazan, éditeur
Régis Hebette, metteur en scène, directeur du théâtre L'Échangeur
HK, chanteur du groupe HK & les Saltimbanks
Stéphane Hessel, ambassadeur de France, ancien résistant et écrivain
Bernadette Hétier, co-présidente du MRAP
Robert Hossein, comédien, metteur en scène et cinéaste
Monseigneur Housset, évêque de La Rochelle et Saintes
IAM, groupe de musique
Hassan Iquiouissen, Imam à la mosquée d'Escaudain (59)
Compagnie Jolie Môme, troupe de théâtre
Alain Joxe, directeur d'études à l'EHESS
Marcel Francis Kahn, professeur émérite de médecine
M'hamed Kaki, militant associatif
Abdellatif Laâbi, écrivain
La Caution, groupe de musique
Gaëtane Lamarche-Vadel, philosophe, professeur à l'ENSA Dijon
Hélène Langevin, directeur de recherche honoraire au CNRS
Lionel Lathuille, enseignant, plasticien-poète
Stéphane Le Borgne, Président de la Fédération Artisans du Monde
Jean Christophe Le Duigou, syndicaliste
Jean-Claude Lefort, président de l'AFPS
Jo Leguen, navigateur
Claude Léostic, vice-présidente de l'AFPS
Michel Lequenne, historien
Renée Le Mignot, co-présidente du MRAP
Alban Liechti, président de l'ACCA
Tarek Mami, directeur de Radio France Maghreb
Jean-Paul Manganaro, professeur d'italien à l'Université de Lille
Dominique Manotti, écrivain
Gustave Massiah, économiste
Jacques Maury, ancien président de la Fédération protestante de France
Philippe Merlant, Journaliste, coordinateur de Reporter citoyen
Mohamed Minta, Imam à la mosquée de Décines (69)
Mathilde Monnier, chorégraphe
Roland Nadaus, écrivain, poète
Jean-Luc Nancy, philosophe
Bernard Noël, poète et essayiste
Perrine Olff-Rastegar, porte-parole du Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Paix de Strasbourg
Tareq Oubrou, théologien, imam de la mosquée de Bordeaux
Monseigneur Yves Patenôtre, archevêque de Sens-Auxerre, prélat de la Mission de France
Patrick Peugeot, président de la Cimade
Nicole Phelouzat, CNRS
Ernest Pignon-Ernest, plasticien
Anastassia Politi, metteur en scène, comédienne
Raymonde Poncet, économiste
André Prodhomme, poète
Olivier Py, metteur en scène
Jacques Rancière, philosophe
Denis Renard, secrétaire de l'UD CGT 92
Yves Renoux, conseiller technique national de la FSGT
Eugène Riguidel, navigateur
Titi Robin, chanteur
André Rosevègue, co-président de l'UJFP
Mohamed Rouabhi, auteur dramatique, comédien et metteur en scène
Pierre Saly, historien, président du CJPPPO5
Elias Sanbar, écrivain, ambassadeur de la Palestine à l'UNESCO
Hélène Schebat, travailleur intellectuel précaire
Cheikh Zakaria Seddiki, Diplômé d'Al Azhar, consultant en finances islamiques
Abraham Segal, cinéaste, Trop c'est trop
Sadek Sellam, historien, enseignant
Michèle Sibony, co-présidente de l'UJFP
Siné, dessinateur
Eyal Sivan, cinéaste
Francesca Solleville, chanteuse
Alessandro Stanziani, directeur d'étude au CNRS
Monseigneur Marc Stenger, évêque de Troyes et président de Pax Christi France
Jean Stern, Directeur Pédagogique de l'emi-cfd
Jacques Stewart, pasteur, ancien président de la Fédération protestante de France
Nicole Talon, avocate
François Talon, avocat
François Tanguy, metteur en scène
Jacques Tardi, auteur de bande dessiné
Jean Tartier, pasteur, ancien président de la Fédération protestante de France
Jean-François Tealdi, grand reporter, responsable syndicale dans l'audiovisuel public
Philippe Texier, magistrat honoraire et expert à l'ONU
Mélissa Theuriau-Debbouze, journaliste
Bernard Thibault, secrétaire général de la Confédération Générale du Travail
Fathi Tlili, président de l'UTIT
Roger Trefeu, journaliste
Thérèse Trefeu, documentaliste
Marie-Claude Treilhou, cinéaste
Guy Tresallet, secrétaire général de la FSU 93
Marcel Trillat, cinéaste
Aurélie Trouvé, co-présidente d'ATTAC
Fernand Tuil, président de l'AJPF
Marlène Tuininga, présidente de la section française de la Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté
Serge Tvetkov, président de la Compagnie Erinna
Jehan van Langhenhoven, poète, écrivain
Dominique Vidal, historien et journaliste
Pierre Villard, co-président du Mouvement de la Paix
Roland Weyl, avocat, vice-président de l'Association des juristes démocrates
Pierrel Zaoui, philosophe
Zebda, groupe de musique
Hassane Zerouky, journaliste à l'Humanité
Abdelbasset Zouiten, Imam au centre Tawhid de Saint denis (93)
Rachid Zrioui, représentant officiel de l'AFD sur la solidarité avec les Palestiniens

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires
Sans moi, votre papier n aurait pa fait plus de douze commentaires...

Cet été, Mediapart vous accompagne partout !

onze euros les trois mois

À cette occasion, profitez de notre offre d'été : 11€/3 mois (soit 2 mois gratuits) valable jusqu'au 4 septembre et découvrez notre application mobile.
Je m'abonne

L'édition

suivi par 363 abonnés

Les invités de Mediapart

À propos de l'édition

Tribunes, points de vue et libres opinions des invités de la rédaction de Mediapart.