Etudes de genre: appel à la «vigilance électorale»

Une centaine d’enseignant-e-s et chercheur-e-s en études de genre, dont Sandra Laugier et Anne Emanuelle Berger, s'inquiètent « des jours difficiles pour les droits des femmes et des minorités sexuelles » que pourrait impliquer l'accession de François Fillon à l'Élysée.

L’accession possible de François Fillon à la présidence de la république française fait augurer des jours difficiles pour les droits des femmes et des minorités sexuelles. L'expression publique de la réticence de Monsieur Fillon à l'égard du droit à l'avortement; son indifférence notoire à l'égard du principe d'égalité entre les femmes et les hommes (il n'a pas voté la loi d’août 2014); le soutien politique des animateurs de "La Manif pour tous" à celui qui vota naguère contre la dépénalisation de l'homosexualité puis contre le PACS; le recul annoncé du droit des minorités sexuelles à l'égalité devant la filiation (interdiction de la PMA pour les couples lesbiens, abrogation de l'adoption plénière), sont autant d'indications de ce qui menace dans ce domaine, comme dans d'autres.

L'heure nous paraît grave. Rien n'est jamais acquis en matière de droits. Avec le retour d'un ordre moral et familial d'un autre âge, c'est aussi, nous le savons, la réflexion et la recherche qui accompagnent et justifient le progrès de l'égalité des sexes et des sexualités qui se trouvent menacées. C'est l'existence et la légitimité du champ scientifique des études de genre qui pourraient être remis en question.  

Aussi en appelons-nous à l’exercice d’une vigilance active. Mobilisons-nous dès maintenant contre ce qui s'annonce. Et s'il ne nous appartient pas de suggérer telle ou telle stratégie électorale, du moins invitons-nous nos collègues enseignant.e.s et chercheur.e.s dans  ce domaine, ainsi que tous.tes les citoyen.ne.s concerné.e.s, à faire ce qui leur paraitra efficace et juste pour tenter d'éviter ce sombre scénario.

Si vous souhaitez signer cet appel, merci d'envoyer vos signatures à Kamila Bouchemal (Kamila.bouchemal@legs.cnrs.fr) et à Lola Gonzalez (lola.gonzalez@mshparisnord.fr).

Liste des premiers signataires:

- Anne E. Berger, professeure de littérature française et d'études de genre, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Directrice de l'UMR LEGS (Laboratoire d'études de genre et de sexualité, CNRS/ Paris 8/ Paris Ouest)

- Sandra Laugier, professeure de philosophie, Université Paris I Panthéon. Sorbonne, Présidente du Comité Directeur du GIS Institut du Genre CNRS/Universités

- Hélène Cixous, professeure émérite, écrivaine

- Pascale Molinier, professeure de psychologie sociale et chargée de mission égalité à Paris 13 Villetaneuse, directrice des Cahiers du genre

- Marie-Dominique Garnier, professeure de littérature anglaise et d'études de genre, Université de Paris 8

- Kamila Bouchemal, docteure en études de genre et littérature comparée, UMR LEGS

- Hélène Marquié, MCF - HDR genre et Arts, Université Paris 8

- Estelle Ferrarese, professeure de philosophie, Université de Picardie Jules Verne, directrice adjointe du GIS Institut du Genre CNRS/Universités

- Eric Fassin, professeur de sociologie, sciences politiques et études de genre, Université Prais 8

- Hélène Nicolas, MCF Anthropologie et études de genre, Université Paris 8

- Luca Greco, MCF - HDR Sociolinguistique, Université de la Sorbonne Nouvelle - Sorbonne Paris Cité

- Yagos Koliopanos, doctorant en sociologie à l'Université Paris Ouest- Marie-anne Paveau

- Nadia Setti, professeure de Littérature comparée et études de genre, Université Paris 8

- Alexandre Jaunait, MCF en science politique (Université de Poitiers/ISP). Ancien membre du Haut Conseil à l'Egalité entre les Femmes et les Hommes

- Agathe Barbin, Chargée de diffusion, Rennes.

- Juliette Lancel, Doctorante en histoire à l'EHESS

- Anne Lafont, MCF MCF, histoire de l’art, INHA.

- Valérie Pouzol, MCF, histoire, Université Paris 8.

- Laurie Laufer, professeur. Directrice du CRPMS. Université Paris Diderot

- Ginette Michaud. Département des littératures de langue française. Université de Montréal

- Pr. Delphine Gardey, Historienne et sociologue, Institut des Etudes Genre. Université de Genève. Détachée Université Versailles Saint Quentin en Yvelines

- Eléonore Lépinard, professeure. Université de Genève

- Mara Viveros Vigoya, directora Escuela de Estudios de Género, Universidad Nacional de Colombia.

- Claudia Simma, enseignante de lettres dans le secondaire, chargée de cours à Paris 3 et au Centre d'études critiques.

- Sylvia Duverger, journaliste et doctorante, Paris

- Ilana Eloit, doctorante contractuelle. London School of Economics and Political Science. Gender Institute. London.

- Marta Segarra, directrice de recherche, Laboratoire d'Études de genre et de sexualité-LEGS, CNRS / Centre Dona i Literatura/Càtedra Unesco Dones, desenvolupament i cultures, Universitat de Barcelona

- Raphaëlle Doyon, MCF, Théâtre et études de genre, Université Paris 8 

- Mathilde Ramadier, écrivain, Arles.

- Kate Russell doctorante au LEGS Paris 8

- Sandra Boehringer, maîtresse de conférence en histoire grecque, Université de Strasbourg

- Daniele Rosenfeld-Katz, maîtresse de conférences AES, LEGS, Université Paris 8

- Anne Larue, professeure à l’université Paris 13

- Marie LEROY, chargée de mission droits des femmes. Direction des solidarités et du développement social

- Marie-Claire Vallois, Associate Professor Romance Studies. Cornell University

- Nathalie Coutelet, MCF département Théâtre Université Paris 8

- Damien Tissot, Chercheur associé, LEGS

- Laetitia Barth Kaidi, responsable éditoriale, Agence de Photographies Webistan, Paris.

- Erika Blondel, Paris

- Karine Espineira, postdoc, docteure en Sciences de l’information et de la communication, Université Paris 8

- Louis-Albert Serrut, auteur-réalisateur, Paris

- Fabrice Bourlez, psychologue clinicien, psychanalyste. Professeur de philosophie à l'Ecole Supérieure d'Art et de Design de Reims. 

- Anne-Laure Carballal

- Guillaume Roucoux, doctorant à l’EPHE (GSRL-LabTop)

- Florence binard MCF HDR Université Paris Diderot

- Christine Jolivet Erlih- Michèle Bijaoui, retraitée, Paris- Maren Sell, éditrice, Paris

- Carol Mann, association Women In War. Think Tank for Gender and Armed Conflict

- Pierre François BERGER, professeur de mathématiques, Lycée Chaptal, Paris.

- Claudine Bensaid, professeure à la retraite, Paris

- Nacira guénif, professeure en sociologie et anthropologie, Université Paris 8

- Jean-Baptiste Barth, informaticien/développeur, Paris

- OlgaL Gonzalez, docteure en sociologie et consultante. Chercheure associée Urmis, Université Paris Diderot

- Amel Zenache, enseignante de FLE, Île-de-France

- Erika Blondel, traductrice, Paris

- Christine Jolivet Erlih, Universitaire retraitée (Pierre et Marie Curie)

- Mara Montanaro, chercheuse associée LEGS. Chargé de cours en Philosophie, UFR Philosophie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

- Michèle Ramond, professeure émérite de l’Université Paris 8- Milagros Ezquerro, Professeure émérite Etudes Hispaniques et Latino-américaines, Université Paris-Sorbonne Paris IV

- Caroline Ibos, MCF HDR, science politique, Rennes 2

- Judith Graves Miller, Professor of French and Collegiate Professor. New York University

- Patricia Paperman, professeure de sociologie, Paris 8

- Martine Gross, ingénieure de recherche en Sciences Sociales, CNRS. Paris

- Geneviève Sellier, professeure émérite en études cinématographiques. Université Bordeaux Montaigne

- Marie José Haté  

- Cendrine Marro, MCF HDR, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

- Walter Alesci-Chelini. Doctorant en Études de Genre, Université Paris 8

- Jean-Loup Amselle, Directeur d'études à l'EHESS

- Bizet Catherine - assistante de service social - Montpellier.

- Catherine Louveau, professeure émérite en STAPS, Université Paris Sud. Présidente de l'Institut Émilie du Châtelet

- klapka Anne-marie, professeure à la retraite, Rennes

- Karine Tinat, professeure de sociologie, anthropologie et études de genre, El Colegio de México, Mexico city

- Lilas Bass, doctorante en sociologie de la littérature et études de genre à l'EHESS

- Mairéad Hanrahan, Professor of French, University College London

- Valentine Dervaux, assistante d’édition, Paris

- Gwénaëlle Le Gras, MCF études cinématographiques, co-responsable Master Genre: Médiations, Cultures, Langues - Université Bordeaux Montaigne

- Nicole OLLIER, Professeure de Littérature américaine, traduction et études de genre à l'Université Bordeaux-Montaigne

- Jamie Herd, doctorante en études de genre, Université Paris 8

- Brice FORISSIER, Saint HIPPOLYTE

- Jocelyne Dakhlia, directrice d’études, EHESS

- Oudée Dünkelsbühler, psychanalyste, docteure en études de littérature comparée, Hamburg

- Floriane VARETTA, UFR STAPS PARIS SUD.

- Jean-Charles Basson, Maître de conférences, Faculté des Sciences du Sport, Université de Toulouse

- Marie-France Favier

- Betty Mercier-Lefèvre, professeur Emérite d’anthropologue pratiques corporelles artistiques. Université de ROUEN

- Réjane Sénac, chargée de recherche CNRS - HDR au Centre de recherches politiques de Sciences Po, membre du comité de pilotage de PRESAGE

- Dolores Lussich doctorante à Paris 8 et UBA 

- Mercedes Yusta, professeure d’histoire contemporaine de l’Espagne, Université Paris 8

- Artemisa FLORES, sociologue, ATER à Paris IV

- Touriya Fili-Tullon, MCF littératures francophones et comparées, Université Lyon 2.

- Raphaëlle Legrand, Professeure de musicologie, Université Paris-Sorbonne, membre du comité de direction de l'IEC

- Kate LE MESTRE, administratrice, Planning Familial de Lozère

- Frédérique Pigeyre, professeur en sciences de gestion. UPEC IAE Gustave Eiffel. Membre de l’IEC.

 - Marie-Elisabeth Handman, EHESS, IEC

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.