Billet de blog 28 avr. 2018

Combattre le racisme, l'antisémitisme.... et l'islamophobie

Dans un texte collectif lancé par Alain et Philippe Cyroulnik, plus de deux cents personnalités et militant.e.s appellent à combattre « toutes les formes de racisme quelles qu'elles soient ». Elles affirment que le Manifeste contre le nouvel antisémitisme, « par les amalgames qu'il fait, attise et renforce ce qu'il prétend dénoncer ».

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Combattre le racisme, l'antisémitisme.... et l'islamophobie !

Alors que se développent dans toute l’Europe des propos, actes et agressions racistes, xénophobes et antisémites :

Nous dénonçons, combattons l’antisémitisme, et tout acte criminel ou agression à ce titre, comme nous le ferions pour toutes les formes de racisme quelles qu’elles soient.

Nous savons que se taire aujourd’hui, banaliser ces discours et ces agressions ouvre la porte demain aux pires drames que l'histoire récente ou plus ancienne a fait connaître: qu'il s'agisse du génocide des juifs et des Roms perpétré par le nazisme, de celui des Tutsis, du génocide arménien, de l’épuration ethnique en Bosnie ou du génocide actuel des Rohingyas.

Par les amalgames qu'il fait, le Manifeste contre le nouvel antisémitisme attise et renforce ce qu'il prétend dénoncer.

Le délinquant voleur et meurtrier, nourri des poncifs antisémites sur la richesse supposée de toute personne juive, n'est pas le bras de Daesh ni le compagnon d'arme de Mohamed Mehra, Amedi Coulibaly ou Salah Abdeslam.

Les violences antisémites actuelles, aussi insupportables qu'elles soient, sont loin d'être comparables à un pogrom et encore moins à une épuration ethnique !

Assimiler la gauche antisioniste, qui a toujours été au premier rang du combat contre tous les racismes, à une nouvelle forme de l'antisémitisme relève d'une diversion mensongère et scandaleuse.

Assimiler ceux qui dénoncent la colonisation israélienne et son gouvernement d’extrême droite à des complices de l'antisémitisme est un amalgame inacceptable.

Au moment où les agressions contre les Français d'origine maghrébine, africaine et contre les Roms se développent, au moment où dans le débat politique générale, les propos stigmatisants contre les migrants et les exilés se multiplient, au moment où se libère une parole raciste, xénophobe et islamophobe décomplexée :

Nous refusons la notion de responsabilité collective, que cela concerne un peuple ou une communauté religieuse.

Nous refusons l'amalgame entre les actes criminels odieux ou à caractère délirant de certains et les projets ouvertement racistes et antisémites d'exécutions ou de massacres ourdis par d'autres.

Nous rappelons que les premières victimes de Daesh et de ses sbires sont d'abord les populations des pays arabes ou africains et des musulmans.

Nous dénonçons un texte qui assimile tout musulman à un intégriste en puissance, le désigne à la vindicte populaire et exige allégeance culturelle et repentance religieuse.

Les exactions atroces commises au nom des intégrismes de tout genre, des dictatures de toutes espèces ont en commun cette capacité à rivaliser dans l’horreur, la mise en scène de la terreur et le refus radical de notre commune humanité.

Les politiques laminant la vie de millions de personnes et la démission des forces qui devraient défendre les droits sociaux des peuples nourrissent le terreau d'une désespérance. Elles favorisent les régressions identitaires et les passions funestes du terrorisme.

Nous affirmons qu'il faut relever ce défi mortifère et se mobiliser pour arrêter cet engrenage fatal.

Nous affirmons notre solidarité avec toutes les victimes de ces exactions et notre exigence de ne pas refaire ce qui fut fait en d'autres temps : accueillons et défendons toutes celles et ceux qui les subissent.

Signataires :

Alain Cyroulnik
Philippe Cyroulnik
Myriam Martin
Alain Krivine
Samy Johsua
Renée-Claire Glichtzman
Laurent Levy
Bernard Noël
Élias Sanbar
Christine Poupin
Marc Slyper
Philippe Poutou
Annick Coupe
Olivier Besancenot
Anne Rochette
Camille Saint-Jacques
Marcel-Francis Kahn
Sophie Bensaïd
Enzo Traverso
Julien Salingue
Pierre Buraglio
Pierre Khalfa
Dominique Vidal
Pierre Cours-Salies
Laurence De Cock
Philippe Roux
Marie Ducaté
Jacques-Henri Michot
Dominique Angel
Jacques Moulin
Patrick Silberstein
Marie-France Cyroulnik
Michèle Sibony
Paul Alliès
Bernard Dreano
Sophie Zafari
Stéphane Tessier
Pierre Stambul
Catherine Samary
Michèle Krum
Jean-Marc Bourquin
Sonia Casagrande
Nadine Slyper
Claude Bégué
Claude Gutman
Salah Amokrane
Bernard Landau
Jacques Lerichomme
Françoise Laroche
Claude Buraglio
Al Martin
Valérie Jouve
Pierre Stambul
Bernard Cholet
Omar Slaouti
Patrice Leclerc
André Rosevègue
Alima Boumedienne Thiery
Mohammed Ben Yaklhef
Sonia Fayman
Jacques Fontaine
Fafia Djardem
Michel Angot
Pierre Josse
Julien Rivoire
Pierre-Yves Pira
Hélène Adam
Jean Malifaud
Bernard Deswarte
Didier Daïen
Dominique Dehais
Tristan Tremeau
Nathalie Quintane
Jean-Luc Nancy
Jean Marc Cerino
Gérard Chaouat
Bally Bagayoko
Alain Jugnon
Mathilde Ferrer
Pierre Zarka
Lena Coulibaly
Fatou Coulibaly
Michel Ricard
Patrick Chorowicz
Paule Bodilis
Estelle Fredet
Charles Bonn
Barbara Satre
Jean-Paul Ravaux
Michel Henry
Christian Bensimon
Véronique Bourquin-Valzer
Nicky Tremblay
Agnès Denis
Bernard Alleton
Sylvie Amestoy
Arthur Leduc
Jean-louis Griveau
Catherine Bensimon
Marie-José Mondzain
Isabelle Nicoladze
Mouloud Haddak
Jean-Louis Schoelkopf
Marie-Claude Herboux
Patrick Brody
Étienne Adam
François Wouters
Jacques Fath
Michèle Lesbre
Pierre Alferi
Jacques Bidet
Noufissa Nikou
Jean-Marie Gleize
Simon Picou
Fazia Balhi
Nathalie Crubézy
Roland Ceccotti
Didier Epsztajn
Lysia Edelstein
Sonia Ollivier
Pierre Rousset
Merwane Daouzli
Pascal Boissel
Jean-Marie Viprey
Josette Trat
Daniel Guerrier
Pedro Vianna
Eric Meleuc
Zora Perret
Raphaël Giromini
Alexis Cukier
Colin Falconner
Raymond Benhaim
Mehdi Lallaoui
Christian Mahieux
François Gèze
Marcel Seguret
Alice Dula
Bernard Messing
Dominique Terres
Gilles Houdouin
Vincent Genestet
Clémentine Cholet
Michel Faujour
Tatiana Cyroulnik
Pierre Concialdi
Katayoun Jondeau
Rhizlane Laabid
Nicolas Cyroulnik
Eric Laine
Olivier Milleron
Lucien Sanchez Badia
Frédéric Nadolny
Claudine Gleyzes
Guy Ayats
John Mullen
Jean-Pierre Martin
Mohamed Mechmache
Marie-Claude Maclaren
Alistair MacLaren
Philippe Sheppens
Franck Gaudichaud
Louis Weber
Daniel Desmé
Frédéric Bodin
Messaoud Romhdani
Kamel Jendoubi
Dominique Glaymann
Aurore Buvron
Gilles Manceron
Jean Philippe Milesy
Myriam Camipinos-Dubernet
Patrick Vassalo
Mireille Fanon Mendes-France
Franck Mouly
Patrick Fodella
Anne-Marie Faucon
Michel Malacarnet
Arnaud Clapier
Elizabeth Heller
Jean-Jacques Rue
Les Cinémas Utopia
Laurent Esquerre
Marie-Ange Debard
Désirée Debard
Pierre-Yves Freud
Sharon Kivland
Michel Mousel
Jean-Louis Prat
Denis Vicherat
Jean-David Casemajor
Pouria Amirshahi
Tarek Ben Hiba
Brigitte Péret
Gilles Lemaire
Martine Spensky
Henri Mermé
Jean-Marie Fouquer
Caroline Houdin-Bastide
Pierre Granet
Armand Creus
Cécilia Joxe
Alain Joxe
Dominique Grange
Jacques Tardi
Jean-Gabriel Coignet
Madjid Messaoudène
Martine Gazel
Michel Capron
Catherine Tricot
Frédéric Valabrègue
Olivier Martin
Monique Migneau
Guillaume Jondeau
Xavier Milleron
Michèle Guerci
...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Comment le CHU de Bordeaux a broyé ses urgentistes
Les urgences de l’hôpital Pellegrin régulent l’accès des patients en soirée et la nuit. Cela ne règle rien aux dysfonctionnements de l’établissement, mettent en garde les urgentistes bordelais. Épuisés par leur métier, ils sont nombreux à renoncer à leur vocation.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Force ouvrière : les dessous d’une succession bien ficelée
À l’issue du congrès qui s’ouvre dimanche, Frédéric Souillot devrait largement l’emporter et prendre la suite d’Yves Veyrier à la tête du syndicat. Inconnu du grand public, l’homme incarne, jusqu’à la caricature, le savant équilibre qui prévaut entre les tendances concurrentes de FO.
par Dan Israel
Journal
« Travail dissimulé » : la lourde condamnation de Ryanair confirmée en appel
La compagnie aérienne a été condamnée, en appel, à verser 8,6 millions d’euros de dommages et intérêts pour « travail dissimulé ». La firme irlandaise avait employé 127 salariés à Marseille entre 2007 et 2010, sans verser de cotisations sociales en France. Elle va se pourvoir en cassation.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Social
En Alsace, les nouveaux droits des travailleurs détenus repoussent les entreprises
Modèle français du travail en prison, le centre de détention d’Oermingen a inspiré une réforme du code pénitentiaire ainsi qu’un « contrat d’emploi pénitentiaire ». Mais entre manque de moyens et concessionnaires rétifs à tout effort supplémentaire, la direction bataille pour garder le même nombre de postes dans ses ateliers.
par Guillaume Krempp (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
Ce qu'on veut, c'est des moyens
Les salarié·es du médicosocial se mobilisent à nouveau les 31 mai et 1er juin. Iels réclament toujours des moyens supplémentaires pour redonner aux métiers du secteur une attractivité perdue depuis longtemps. Les syndicats employeurs, soutenus par le gouvernement, avancent leurs pions dans les négociations d'une nouvelle convention collective avec comme levier le Ségur de la santé.
par babalonis
Billet de blog
Destruction du soin psychique (2) : fugue
Comment déliter efficacement un service public de soins ? Rien de plus simple : grâce à l'utilisation intensive de techniques managériales, grâce à l'imposition d'un langage disruptif et de procédures conformes, vous pourrez rapidement sacrifier, dépecer, puis privatiser les parties rentables pour le plus grand bonheur de vos amis à but lucratif. En avant toute pour le profit !
par Dr BB
Billet de blog
par Bésot
Billet de blog
Macron 1, le président aux poches percées
Par Luis Alquier, macroéconomiste, Boris Bilia, statisticien, Julie Gauthier, économiste dans un ministère économique et financier.
par Economistes Parlement Union Populaire