Partisans de l'écologie populaire, nous soutenons Yannick Jadot

Plusieurs électeurs de la primaire écologiste et habitants de quartiers populaires expliquent leur soutien pour le deuxième tour à Yannick Jadot.

Nous habitons dans des quartiers dits "défavorisés", "abandonnés", "paupérisés", « sensibles ». Nous, on dit "populaires", "mélangés", "vivants"... A force, on connaît tous les acronymes qui vont avec : ZEP, REP, ANRU, DSQ, DSU... Nous on préfère LEED : Liberté, égalité, écologie, Fraternité. Nous sommes ou pas – ou plus - dans des partis politiques, pas les mêmes. Nous n'avons pas voté pour les mêmes candidats à la dernière présidentielle et aux départementale, certains d'entre nous se sont engagés dans des alliance entre citoyens, Front de gauche et écolo, d'autres dans pour des alliances EELV-PS ou EELV ou Front de  gauche seuls. Nous avons voté au premier tour des primaires EELV pour des candidatEs différentEs.

Mais nous allons voter au deuxième tour pour le même candidat. A priori, nous ne l'avions pas forcément identifié comme des nôtres. Oui, il avait une image « centriste », « environnementaliste ». Comme hier Eva Joly ou Nicolas Hulot, nous les avons vu, au contact des combats et des violences sociales et environnementales, radicaliser leur propos, c'est à dire s'attaquer aux racines des problèmes : ce système économique qui a le centre comme argent, la folie technologique et productiviste, le mépris du peuple bigarré.

Pendant cette campagne des primaires, nous l'avons entendu parler de nos intétrêts, de nos colères, de nos rêves d'habitantEs, de militants, d'élus des quartiers populaires : la lutte contre les discriminations, contre les violences policières, contre les amalgames sur l'islam et la délinquance qui gangrènent jusqu'à certains dirigeantEs des partis dit « progressistes », le renouveau du pouvoir d'agir citoyen, les combats contre des urbanismes destructeurs, la nécessité de répondre aux besoins environnementaux urgents des habitantEs, l'accès à une alimentation de qualité, l'accès aux soins, des logements et des transports écologiques et décents...

L'écologie est pour nous une question de fin de mois autant que de fin du monde. Nous qui habitons dans des villes-mondes, nous entendons à travers son expérience du mouvement altermondialiste l'écho des luttes de l'écologie des pauvres du monde entier. Nous allons voter pour Yannick Jadot parce que nous comptons sur lui pour porter haut cette écologie populaire dont nous avons besoin – et qui s'invente - dans nos villes et dans nos quartiers – du monde entier - particulièrement touchés par les inégalités.

Nous comptons sur sa capacité à parler à tous et toutes, sur sa pédagogie et sa force de conviction pour ne pas limiter l'écologie politique aux classes moyennes supérieures et l'ouvrir au populaire, au peuple. Pour permettre l'alliance entre ces classes que les dominants ont opposées. Nous qui sommes le peuple du Peuple de l'écologie, nous pensons que qu'il y a là l'occasion de faire naître l'écologie du Peuple.

Avec Yannick Jadot croyons en une dynamique capable de mobiliser des milliers de volontaires de l'écologie populaire pour pour mettre en marche nos voisins, nos voisines, les parents d'élèves et les roms des bidonvilles. Plutôt que « vendre » une salade (même bio) pré-machée, inventer des démarches originales qui partent de leur vécu, de leurs idées, de leurs revendications, de leurs inventions. Qu'enfin, ils se sentent accueillis et reconnus dans leurs combats et leurs besoins. Pas avec compassion ou condescendance mais comme des acteurs essentiels de l'avancée de l'écologie politique dans notre pays. L'écologie populaire, oui, nous le pouvons.

Nadia Azoug (Pantin 93), Zaia Boughilas (Saint-Denis -92), Gérald Calzenotti (Romainville - 93) Kader CHIBANE (Saint-Denis – 93), Stéphane Lavignotte (L'Île-Saint-Denis – 93), Alexis Braud (Allonnes -72), Véronique Dubarry (L'Île-Saint-Denis -93), Serge Ferretti (Pantin - 93), Léonie Lavignotte-Dubarry (L'Île-Saint-Denis – 93), Francis Morin (Stains – 93).

Contact : volontaires[at]ecologiepopulaire.eu

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.