John Lennon en flagrant délire

John Lennon aurait eu 70 ans le samedi 9 octobre.

John Lennon aurait eu 70 ans le samedi 9 octobre. A cette occasion, Pavillons Poche le présente En flagrant délire, livre solo et livre-objet, publié à l’âge de 23 ans sous le titre In His Own Write (1964).

 

Le volume réunit des poèmes, des pastiches, des contes, des dessins, un ensemble sous influences (Klee, Joyce, Twain, Boris Vian auquel le texte est dédié en France, lors de sa première parution), d’une originalité stupéfiante, comme le soulignent dès l’entrée la « tentative désespérée de traduction par Christiane Rochefort et Rachel Mizrahi », explicitant ensuite dans un texte le « royal fatraquès » et le nonsense de l’ensemble ou le « le sens n’est pas obligatoire et si c’est drôle c’est l’essentiel » d’un autre scarabée, Paul McCartney, en introduction au livre.

En flagrant délire est un pêle-mêle, l’inventaire dingue d’un amoureux des mots, aimant jouer avec leurs sonorités, leur plasticité, leurs associations surréalistes. Un peu comme le « partiellement Dave », personnage du premier texte, « à la langue bien fendue ». On y croise des dents et des dentistes, pas mal de chiens, le club des Cinq « de Enigme Blyton ». On y lit des poèmes, la scène trois acte I d’une pièce sans titre, mais aussi « l’après-midi d’un Phone », et, évidemment, on se rend à « L’Ivre Poule » :

L’ivre poule

Une fois de plus l’extradition ancienne des bains Nudo Romains s’en retourne doucement mais doucement danser à Libre Poule. Vous en revient-il de ces vieilles tartes soufflées au large du Bol d’Air Street ? Quant à la mer, le bord d’elle est très en vague auprès des forts du hâle et la galioche pour Nouilles bretonnes est prête à appareiller si l’envie vous vient de prendre le voile. Nous ne sommes pas autrement fiers de notre monstrument à Sa Majuscule Victorieuse, mais il fait beau dans la Galerie d’Art Moqueur quand la pluie et l’édifesse Sein-Georges est noir (et blanc du fait des petites palourdes qui volent de la Colonne Malsaine). Pique Hall est très hystérique avec ses vieux trucs antiques en toc et je peux vous assurer que le roi Elisabeth n’y a jamais dormi. Airport Epique est extensible aux avions si vous y tenez vraiment […]

 

Définitivement « intraductible ». Virtuose, décalé et culte.

CM

John Lennon, En flagrant délire, trad. de l’anglais par Christiane Rochefort et Rachel Mizrahi, Robert Laffont, Pavillons Poche, 90 p., 6 € 90

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.