Billet de blog 3 mai 2022

139. "Ceux qui comptent pour rien", leur mort non plus. C'est nous.

C'est ainsi que Macron à peine élu en 2017, nous a désignés. Pendant deux siècles de colonialisme industriel, les"indigènes" comptaient pour rien, spoliés exploités, enrôlés, abusés, tués, ça ne comptait pas. Rémi tué par grenade de police en 2014. ... 2022, deux parisiens tués à l'arme de guerre dans Paris : c'est notre tour. Alors, revenons sur la "décolonisation" qui n'en finit pas.

michel-lyon
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Depuis 5 ans, face aux Marchés mondialisés et souverains, "ceux qui ne sont rien" c'est nous.

Après tous les Indigènes dont la Grandeur de la France s'est nourrie, à les spolier, exploiter, enrôler, abuser, y compris sexuellement... pendant près de deux siècles. Car ça continue sous d'autres formes. Domination violemment imposée. Des morts, des massacres qui ne comptaient pour rien. Ignorés.

Maintenant, c'est nous.  Notre culture humaniste est éliminée par le langage managérial et par les nouvelles valeurs.  La solidarité est chassée par la concurrence, la méfiance, Et par l'accusation de séparatisme, plaqué sur tout ce qui diffère de la pensée unique, celle du Chef.

A tout moment, chacun de nous peut être tué dans la rue, impunément par les FDO, comme Cédric pendant ses livraisons...  Ou Jérome Laronze, trois balles, éleveur harcelé depuis plusieurs années.

C'est un choc de civilisation violent.

Violemment ramenés aux temps féodaux qui se sont prolongés dans les sociétés mafieuses. Une petite minorité de super puissants ont tous les droits. Le grand nombre aucun. Tel est le schéma directeur néolibéral, celui vers lequel on nous tire pas à pas depuis 20 ans. Exemple le piratage Alstom par CGE avec évasion fiscale légalisé par un Etat corrompu.      https://www.mediapart.fr/journal/france/300522/general-electric-800-millions-d-euros-transferes-de-france-vers-des-paradis-fiscaux     Havas (groupe Bolloré) et abus sexuels https://www.mediapart.fr/journal/france/290522/violences-sexuelles-havas-la-fabrique-du-silence

Pour comprendre de telles régressions,  il faut revenir sur les deux siècles passés : les colonisations pour l'industrie.

La Grandeur de la France c'était son Empire. Alors que trois grands empires se sont effondrés en 1914.  Puis le droit à l'indépendance des peuples proclamé en 1944 : les peuples se sont lèvés, sur toute la planète. Alors la France a consacré plus de 40 % de son budget à combattre les mouvements de Libération dans son Empire. Guerres finalement pour rien, qui furent souvent conduites à notre insu.

Après plusieurs millions de morts et l'Indépendance, la colonisation a continué sous de nouvelles formes.

Parole à tous les acteurs de l'histoire.  Que s'est-il passé ? 

Cette question est cruciale pour les combats que nous avons désormais à mener.   

Pascal Blanchard est historien et documentariste, spécialiste d’histoire coloniale, membre du laboratoire Communication et Politique du CNRS et co-directeur du groupe de recherche Achac. Il signe avec Nicolas Bancel et Sandrine Lemaire :  Décolonisations françaises. La chute d'un empire (La Martinière, 2020). Il a réalisé avec David Korn-Brzoza le film documentaire en deux volets Décolonisations : du sang et des larmes (France 2, 2020).

A écouter sur France-Culture lundi 2 mai 9h. Le cours de l'Histoire.

Dans l'actualité :

* https://www.mediapart.fr/journal/france/060522/dylan-acquitte-dans-l-affaire-de-viry-chatillon-les-policiers-m-ont-enleve-six-ans-de-ma-vie

* Tous les combats que nous avons à mener :  https://reporterre.net/Luttes-locales-qui-sont-ces-David-contre-Goliath 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal
À Perpignan, l’extrême droite s’offre trois jours de célébration de l’Algérie française
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire Louis Aliot (RN) met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à « l’œuvre coloniale ».
par Lucie Delaporte
Journal — Énergies
Gaz russe : un moment de vérité pour l’Europe
L’Europe aura-t-elle suffisamment de gaz cet hiver ? Pour les Européens, le constat est clair : la Russie est déterminée à utiliser le gaz comme arme pour faire pression sur l’Union. Les risques d’une pénurie énergétique ne sont plus à écarter. En première ligne, l’Allemagne évoque « un moment Lehman dans le système énergétique ».
par Martine Orange
Journal — Terrorisme
Attentat terroriste à Oslo contre la communauté gay : « Ça nous percute au fond de nous-mêmes »
La veille de la Marche des fiertés, un attentat terroriste a été perpétré contre des personnes homosexuelles en Norvège, tuant deux personnes et en blessant une vingtaine d’autres. En France, dans un contexte de poussée historique de l’extrême droite, on s’inquiète des répercussions possibles. 
par Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin
Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana