michel-lyon

Sa biographie
Profil blanc. Pour que l'on voie mes écrits et la recherche qu'ils expriment depuis janvier 2012. Sans l'a priori que l'on est habitué à adopter, en voyant une barbe courte blanche ou fournie brune, "un syndicaliste" ou "un agriculteur", etc... Je ne supporte plus, la maladie de la pensée, de caser automatiquement un interlocuteur dans une catégorie déjà repérée, dotée d'une " position" non-dite, quoi que l'on ait écrit. Raccourci identitaire que je réfute. Chacun de mes billets est un chantier ouvert, en construction. "Ô mon corps, fais de moi toujours un homme qui interroge » Frantz Fanon. Peau noire, masques blancs p 251
Son blog
37 abonnés Le blog de michel-lyon
Ses éditions
Voir tous
  • Assaut identitaire furieux contre Mediapart. S'abonner. Et participer aux débats.

    Par
    Je vois les attaques furieuses menées contre Mediapart, dont Valls s'affiche en héraut, s'inscrire dans 3 manoeuvres : - Grouper les débris droitiers des "partis de gouvernement". - Agitation anti-arabe, anti-réfugiés, tous classés comme musulmans par le courant identitaire occidental. - Venger tous ceux que les enquêtes de Mediapart ont malmenés. Les citoyens doivent dépasser les crispations, s'
  • La colère des femmes enfin libérée.

    Par
    A l'encontre du poids de l'histoire, à chaque chaos, les femmes ont repoussé "l'ordre naturel" de l'asservissement, conquis de nouveaux droits. Depuis les année 80, la hiérarchie de la force, de la virilité, est constamment renforcée dans une société de plus en plus violente. Tout devient consommable, puis jetable, y compris l'humain. Le machisme s'affiche. Apprendre à se défendre. Sans violence.
  • Quel déficit de la Sécu ? Toujours au détriment des malades et des soignants hospital

    Par
    Les accusations de gaspillage et de fraude : nous culpabiliser pour protéger les vrais pilleurs. Et faire croire que "le privé (les banquiers) feront mieux ! Faussaires !
  • Bouclage de la place Bellecour en 2010 : le Comité ne lâche pas !

    Par
    Vendredi 20 octobre 2017 à 18h 30  Maison des passages 44 rue St Georges Lyon 5ème Sur le thème : Discriminations et atteintes aux libertés fondamentales  dans les dernières modifications législatives.
  • Les coups tordus de l'été. Ubérisons la fonction présidentielle !

    Par
    Le Président a purgé son parti, fait voter le nouveau pouvoir policier et le cadre de la nième loi travai. Les réformes ont commencé pendant l'été, dont la purge dans l'audiovisuel public, après celles de la presse écrite. Gare à ceux qui ne participent pas à la propagande présidentielle ! Présidentielles :ça suffit ! Ubérisons la fonction : créons une plateforme pour les candidats 2022 !
Voir tous