RC 90. Syndicalisme républicain dans la police en 2019

L'honneur de la Police républicaine en 2019 se paye cher. Interview d'Alexandre Langlois, Secrétaire national du Syndicat VIGI. Courageux lanceur d’alerte. A pied pendant un an. Pourquoi. Malaise des policiers qui ne se sont pas embauché pour faire ça. Règles du droit , santé publique (gaz à effet lacrymogène), serment de fidélité au chef, etc... Quel encadrement et quel rôle de la Police ?

 Interview d'Alexandre Langlois  Secrétaire national du Syndicat VIGI.Police    VGI, interview.   (https://www.youtube.com/watch?v=_vRtdy7cD0Y)

Et d'un syndiqué, ancien RG,  Noam Anouar dont l'itinéraire professionnel est remarquable.  Ici               https://www.youtube.com/watch?v=r7KcZ0xthn0

Non, les syndicats de police ne sont pas tous zèlés sur la position du ministre. 

Les procédés (fabriquer des fautes qui n'existent pas) utilisés par la hiérarchie, par de hauts fonctionnaires contre deux policiers sans faute,  avec soutien total du ministre, posent de sérieux problèmes

La chasse à l'esprit républicain dans la police aurait-elle commencé???

Mais ce sont les mêmes procédés qui ont choqué dans les procédures de l'IGPN lors de lourdes bavures. . 

Alors, cela ferait partie de la politique répressive gouvernementale ???

 

Quel est le rôle de la Police et des préfets, vis à vis du droit de manifester ? 

Ce devrait être débattu dans les Assemblées au lieu d'un lâche laisser-faire.

Les Assemblées valident-elle des stratégies conçues et mises en oeuvre contre des populations ciblées comme ennemi de l'intérieur ???

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.