Billet de blog 9 nov. 2022

michel-lyon
Abonné·e de Mediapart

149. Vers la "Gouvernance" du 21° siècle

Ruissellement, arnaque présidentielle. Parole officielle sacralisée : fatwas contre les sacrilèges. Penser par soi-même est puni pour wokisme. Ni discussion, ni alternative. Le numérique rend tout inaccessible. Gouvernance élaborée en Conseil de Défense. Anticipation en Outremer. Voir le blog de Daniel Gros professeur à Mayotte.

michel-lyon
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

1. Sous la domination des grandes structures économicofinancières, les nations ont perdu leur substance

et les politiques publiques selon l'intérêt commun disparaissent, remplacées par le profit du secteur privé.

On parle du lithium du Chili,  de Bolivie, etc. Mais en réalité ce sont les multinationales minières qui s'installent en pays conquis, et s'enrichissent, et décident même parfois d'installer sur place la fabrication entière de batteries, si les infrastructures du pays sont suffisantes.

L'annonce présidentielle de l'élimination du corps diplomatique signifie le remplacement de la politique extérieure a du pays par des coups commerciaux.

C'est également flagrant en Santé publique.  Lire  https://blogs.mediapart.fr/laurent-thines/blog/051122/adresse-aux-francais-pour-stopper-la-mise-mort-de-nos-hopitaux-publics Et : https://blogs.mediapart.fr/edition/transparence-dans-les-politiques-du-medicament/article/121122/sante-lettre-aux-elu-es-et-responsables-politiques-de

 ET examinons l'évolution fondamentales de toutes fonctions publiques et services publics depuis le train de réformes de 2007/2008. Les fonds publics sont mobilisés pour créer artificiellement des marchés pour le secteur privé ou simplement pour le subventioner en tirage libre. Et méga gaspillages en équipements souvent remplacés. L'Etat a banni les contrôles sur l'argent qu'il distribue : "Responsabiliser les entreprises". On a vu le résultat.

Le discours gouvernemental s'ingénie à justifier en "intérêt commun" ce qui n'est que les désidératas d'intérêts privés dont il fait éloge.

Dénigrement de ce qui contredit (wokisme, etc...) Harcèlement judiciaire et violences brutales contre ce qui s'y oppose (Grenades mutilantes contre ceux qui combattent la privatisation des eaux du ruissellement dans les campagnes.) Allo Beauvau : de 2018 à 2020, 983 signalements de violences policières généralement avec blessures graves contre le droit constitutionnel de manifester.

Mobilisation des médias et de leurs officiants pour faire adopter l'intérêt de quelques puissants, comme si c'était l'intérêt commun.

Voir comment ces géants ont mis à profit la stratégie antivirus pour spéculer sur les approvisionnements, et amplifier leurs profits

Dans les discours l'exposé du réel est remplaceé par l'assertion d'une conviction personnelle assénée de façon péremptoire, avec une autorité qui sousentend qu'il n'y a Ni discussion, ni alternative. (Maîtres en la matière, disciples de Thatcher : Macron, Brice Couturier). 

La parole du Chef est ainsi promue dans le domaine du sacré. La contredire exclut de la société, expose à être éliminé. (1)

La confusion néolibérale entre l'intérêt privé qui réaliserait l'intérêt public se double d'un risque lourd de conflits d'intérêts individuels à tous les niveaux, et de montages mafieux.

C'est un vieux problème par exemple entre armateurs et États.  Ou entre banquiers et Etat.

Ministres de Macron : travail Pénicaud chez Manpower ; transition écologique che Accor ; Agriculture à la tête d'un prestataire de Saint-Gobain et JCDecaux...   

Ou la francafrique - barkhane. (compléter cette branche de la gouvernance) 

La corruption de responsables et, pire d'institutions est alors partout possible.  L'Etat, le personnel politique et hauts fonctionnaires sont en risque permanent de devenir les instruments (et bras armé) de gros intérêts privés, contre les populations.

2. La gestion générale du pays (gouvernance )

exclut de penser par soi-même :

 nudges, management, amuseurs, chroniqueurs, profusion de logiciels de traitement...

Le wokisme consiste à oser penser par soi-même et oser l'exprimer.

Recrutement et promotion des managers ont pour premier critère la servilité et le bagout. Tous communicants arnaqueurs. Et le critère de l'autorité qui ne laisse pas place à la discussion. La seule compétence requise est quelques ficelles de commandement, qui par principe sont censées dispensent d'avoir les compétences techniques. Les managers sont généralement incompétents. *

C'est une affaire de mecs, même si certaines femmes peuvent tenir le rôle.... jusqu'à un certain niveau.

Le nolibéralisme s'appuie sur le machisme et le favorise : il correspond à la norme du genre masculin.

Télétravail, un énorme piège qui commence à se refermer. C'est tellement commode d'être sur ordinazteur chez soi !!! MAIS effacement des limites temps presonnel/ temps travaillé. Dilution de la solidarité. Surtout repérage par les employeurs des travaux à traiter par logiciel, à externaliser à l'étrangermoins payé, ou en faux Indépendant tous licenciables à tout moment. Des milliers d'emplois à supprimer. sans frais.

La gestion numérisée ôte à l'humain la maîtrise de son travail et efface sa finalité. Enorme broyeuse qui rend tout inaccesible ou sans recours. Par usure elle conduit à la résignation, au renoncement. Pire, elle peut contenir volontairement des vices cachés, des discriminations. Les opérateurs ne s'en aperçoivent pas. Et les victimes difficilement. Exemple, Parcours Sup, ou l'algorithme fiscal en Hollande. https://www.mediapart.fr/journal/international/111122/aux-pays-bas-un-algorithme-discriminatoire-ruine-des-milliers-de-familles

Les réfugiés face à la gestion numérique = privation des maigres droits. https://blogs.mediapart.fr/la-chapelle-en-lutte/blog/121222/la-dematerialisation-ou-une-autre-maniere-de-priver-les-etrangers-de-leurs-droits

Gestion numérisée couplée avec la soustraitance maximale : l'asservissement des fonctions publiques et services publics est terrifiante.

Le pouvoir du 21° s. ne veut plus de citoyens éduqués et responsables, mais des assujettis décérébrés.

3. Propagande pour dresser les segments de population les uns contre les autres.

A la base, les discriminations multiples dans l'idéologie de ceux qui ont le fric et le pouvoir. Leur séparatisme qui exclut de fait les discriminés hypocritement accusés de se tenir à l'écart : retournement de sens du mot apartheid.

L’handiphobie, le validisme sont des discriminations systémiques et la réflexion sur le sujet doit avoir pour unique objectif un bouleversement du système.**

Le ministre de l'Intérieur lance les fatwas : tous contre les  exilés. Puis .contre #me too, et lgbt.  Puis tous contre les jeunes. Et chaque fois, partout les individus d'extrême-droite multiplient les marques d'hostilité contre la nouvelle cible. Voire agressions violentes.

Lois injustes et affaiblissement constant de la Justice, attaques du ministre contre les juges indociles. 

Le tout, sous façade "libérale" vis à vis de l'opinion publique et vis à vis de l'étranger. 

Le management et la gouvernance sont construits de façon à ce que la responsabilité de celles et ceux qui les portent ne puisse être engagée.

Et en même temps leur pouvoir s'accroît, avec tous ses abus, y compris sur les femmes.

C'est un axe fort de la gouvernance actuelle.

4. Les volontés des géants de l'économie sont servies par les "partis de gouvernement". Il en résulte que ces partis sont privés de ligne politique comme de projet pour le pays.

Ils sont creux et vides, dénués de programme mobilisateur : https://www.mediapart.fr/journal/politique/221122/lr-expose-son-declin-en-prime-time.        Majoritairement la population refuse de voter. 

Pire : la gauche ne peut pas y prendre place en tant que parti institutionnel d'alternative populaire : le pays privé des productions dont il a besoin pour vivre est totalement dépendant des Marchés. Jusque pour les médicaments ou pour les composants électroniques dont tout dépend. L'intérêts national fondamental a été trahi par les gouvernements, depuis un quart de siècle au moins. Retour sur l'expérience grecque et l'étranglement du parti élu, Siriza. par la troïka de l'UE. 

Les peuples doivent imposer tout ce qui s'écarte des intérêts des géants de l'économie qui ne se soucient aucunement ni de l'Emploi, ni de Santé publique, ni de la Nature, "Après moi, le déluge..."...et qui redoutent que la population soit fortement instruite.

Ne se soucient aucunement des populations : « Il ne fait aucun doute que les pays les plus riches, qui polluent le plus, sont responsables de la catastrophe à laquelle on doit faire face aujourd’hui », estime le spécialiste de l’écologie, qui rappelle que la « facture climatique » à payer pour le Pakistan s’élève à près de 30 milliards de dollars.  Malik Amin Aslam.

5. La gouvernance pour le 21° siècle est élaborée avec le Conseil de Défense donc en lien permanent avec l'Armée.

qui est une des spécialistes de la guerre contre-révolutionnaire reconnue dans le monde entier. Depuis deux siècles, elle transmet ses innovations à la Police.  Etude et livre de Mathieu Rigouste : L'ennemi intérieur La généalogie coloniale et militaire de l'ordre sécuritaire dans la France contemporaine. (2)

C'est l'Armée qui a démantelé la ZAD de NotreDame des Landes. Et nous a menacés deux fois de "guerre civile". (3)

Dérives de la police et de ses supplétifs (4)

Le jeune syndicat de policiers VigiPolice (2018) solide sur les principes de la République a subi de dures attaques de la hirarchie, son secrétaire Langlois éliminé de la police en 2020. Lire l'enquête de Politis, supplément d'octobre 2022 sur les lanceurs d'alerte au sein de la police, '"l'esprit de corps" et l'illégalité.

Le racisme au sein de la police https://www.mediapart.fr/journal/france/091122/j-aime-pas-les-arabes-victime-d-une-agression-raciste-un-crs-se-heurte-l-inertie-policiere

A creuser : les liens entre l'Armée, la police et le secteur privé.  Les guerres récentes ...au profit de qui ? Débat parlementaire saboté sur les questions de défense nationale à la session de novembre 2022. Pan méconnu de la gouvernance actuelle.

6.

Je contourne le débat sur ce qui est ou n'est pas néolibéral, car je considère le capitalisme en constante évolution, et la mutation des années 70/80 comme ouvrant de nouvelles pages en domination sur le monde, en surplomb audessus de Etats :

les mots Nation, Etat porteur de l'intérêt national, n'ont plus de contenu et font partie des mots piégés du néolibéralisme utilisés comme leurres

Les puissances économico-financières ont pris en main et corrompu les Etats et le personnel politique à tous les niveaux pour qu'ils imposent ces intérêts privés, exclusivement.

Ainsi, la gouvernance résulte d'initiatives de géants de l'économie et de le finance, du Président et de ministres, de la Police et de l'Armee, de médias, de partis de droite et d'extreme-droite, 

Cela opère une mutation de l'Etat de moins en moins démocratique, vers un État oppresseur et répressif contre la population, sous menace violente, de plus en plus inégalitaire et séparé. Qualité pour une minorité / médiocrité pour les autres, en Santé, Enseignement, logement, sécurité (ce mot se concrétise par une insécurité grandissante des plus démunis), etc....

Russie, Israël, Chine, etc sont en des étapes plus avancées vers lesquelles on nous oblige.

Devenu hors règles, hors contrôle, le capitalisme mondialisé est en pleine dérive mafieuse, en guerre et destruction contre les peuples qui dérangent leurs appétits. Gouvernance et guerres du 21° siècle sont adaptées à chaque situation particulière.

Résistance ! ZAD partout !

Une partie de la paysannerie en Inde refuse de s'exiler en ville, et passe à l'agiculture naturelle. France-Culture 10 novembre 2022 11h

A lire : "Bienvenue en wokistan"  Editions Binge Guide de survie au monde d'aujourd'hui 19€

------------------------------------

"Mayotte, c'est Loin. J'y habite". Blog de Daniel Gros, docteur en sociologie. Enseignant Retraité.     https://blogs.mediapart.fr/daniel-gros

* Incompétents : cf la campagne conduite par Macron "Planter un milliard d'arbres".  Campagne dont le seul but est de créer un marché pour une industrie agricole de pépiniéristes. En effet la forêt détruite (encore une bêtise!) doit se reconstruire elle-même avec sa faune et ses microorganismes qui tous doivent évoluer ensemble. Mais pour l'ONF néolibérale il n'y a que du bois sur pied, et on compense les abattages massifs exemple dans le Morvan) par un écriteau qui fait croire qu'on a abattu "pour une meilleure forêt". Arnaque.

** Neurodiversité-France Behague   https://blogs.mediapart.fr/jimmybehague/blog/100522/lettre-la-nouvelle-union-populaire-ecologique-et-sociale/commentaires#comment-11274074

Dénigrement de ce qui contredit :  https://blogs.mediapart.fr/mouais-le-journal-dubitatif/blog/141122/hanouna-mamie-la-rescousse

(1) Pablo Fajardo est avocat. Il vit en Equateur dans la région de l’Oriente qui désigne la partie amazonienne du pays. Depuis près de 30 ans il est l’un des porte-paroles et l’un des défenseurs les plus acharnés des victimes de l’une des plus grandes affaires de pollution pétrolière de la planète. 60 millions de litres de pétrole brut, 70 millions de litres de résidus toxiques : ce sont les déchets laissés en plein cœur de l’Amazonie par l’entreprise américaine Texaco – aujourd'hui Chevron – qui quitte le pays en 1993 après vingt années d’exploitation de l'or noir de la région. En 2011, après de nombreux rebondissements judiciaires, un tribunal équatorien condamne Chevron à verser une amende record de 9,5 milliards de dollars. Si le jugement est une victoire, la bataille est loin d’être gagnée car à ce jour l’entreprise refuse toujours de s’acquitter de la somme. Chevron ayant même lancé plusieurs contre-offensives contre les plaignants mais aussi contre l’Etat équatorien. ... France-Culture 9 11 2022. 11h.

(2) Etude et livre de Mathieu Rigouste : L'ennemi intérieur La généalogie coloniale et militaire de l'ordre sécuritaire dans la France contemporaine. 

(3) Son savoir faire n'a pas brillé en 1870/71, a coûté fort cher en vies humaines sur notre sol entre 1914/18. Ni lors de l'Etrange Défaite  1939/40 Livre de Marc Bloch. Lire la présentation donnée par Wikipédia, ainsi condensée :  Cet essai d'histoire immédiate est un témoignage sur les insuffisances des élites qui sombrent en mai 1940 dans la guerre. Il décrit la défaite et la débâcle françaises comme permises, voire voulues, par le « commandement » et le gouvernement, influencé par les élites militaires, économiques et sociales. Selon lui, ces élites françaises (avec le soutien de la presse) ont volontairement évité d'avoir armé assez efficacement le pays face à l'expansion nazie ou d'avoir fait jouer les alliances, notamment avec l'Union soviétique , qui auraient pu contrer l'hégémonie hitlérienne annoncée dans Mein Kampf.

Le bilan de Barkhane, qui avait pris la suite de l'opération Serval, lancée au Mali en 2013, est calamiteux : la situation sécuritaire n'a cessé de se dégrader et la présence des militaires français a été de plus en plus décriée dans les pays concernés. Lire le dossier Médiapart : https://www.mediapart.fr/journal/international/dossier/au-sahel-l-echec-de-la-france

(4)  https://blogs.mediapart.fr/observatoires-des-libertes-et-des-pratiques-policieres/blog/091122/vigiles-police-continuum-de-securite-ou-darbitraire

=============

Compléments ultérieurs

La norme imposée par Darmanin et par l'extrême-droite, "l'esprit de la République" vu par eux, sert à combattre la diversité au sein des régmes démocratiques.

https://blogs.mediapart.fr/sebastiannowenstein/blog/141122/le-parcours-d-une-information-fausse-diffusee-par-letat

https://www.mediapart.fr/journal/france/151122/mobilisation-contre-les-megabassines-les-instructions-repressives-du-garde-des-sceaux/commentaires      et mon commentaire.

J'oubliais, important : dans chaque département, tous pouvoirs concentrés sur le Préfet, qui a même autorité sur la PJ. Préfet révocable à tout moment si son action déplaît à Darmanin ou au Prince. 

Mépris fondamental de multinationales énergétiques pour les politiques nationales à la COP27  https://www.mediapart.fr/journal/ecologie/161122/en-pleine-cop27-l-industrie-petro-gaziere-investit-dans-de-nouveaux-projets-fossiles

Vers les jeunes, le tout répressif.   https://www.mediapart.fr/journal/france/161122/violences-dans-la-protection-de-l-enfance-la-vie-broyee-de-ceux-qui-osent-parler

Furieux contre ce qui enfreint la norme :  trans brise la norme de genre. 

Tromperies  Ecologique, la voiture électrique ? L'extraction des minerais nécessaires.   Les risques liés à l'utilisation de l'hydrogènr. Sur l"énergie consommée par internet 4G, 5G ...pour quel véritable usage???

Les mathématique dans l'enseignement. C'est un outil incontournable des sciences et des savoirs. Le capitalisme neoliberal redoute que les populations aient accès aux savoirs, puissent juger par elles-mêmes. L'ignorance est un socle d'emprise collective, de malléabilité, pour manipulation, arme primordiale du pouvoir de droite-extreme-droite.

Liban. France Culture 19 11 2022 10h Les logiques néolibérales poussées à l'extrême. La voie où nous forcent les réformes successives des services publics depuis 2007.

Mépris pour le droit. Les amendes forfaitaires sont contraires au principe d'individualisation des peines dont se targue l'Etat de droit.

Château Madoff des géants du numérique s'écroule. Or la gouvernance néolibérale est assise dessus. Macron double ses forces de police répressive.   https://www.mediapart.fr/journal/economie-et-social/191122/les-geants-du-numerique-redescendent-sur-terre      https://www.mediapart.fr/journal/france/191122/la-loi-de-programmation-des-forces-de-l-ordre-passe-facilement-le-cap-de-l-assemblee

La domination sur les femmes dans le fonctionnement de la société et dans les processus de colonisation.  https://www.mediapart.fr/journal/france/181122/chaque-moment-phare-de-resistance-des-femmes-se-traduit-par-un-pic-de-violences Entretien avec Christelle Taraud, historienne.

L'indignité du pouvoir inactif face à l'enfance en danger, à la jeunesse privée d'avenir (et de présent) livrée aux trafiquants, agressif contre les réfugiés démunis exposés au banditisme et à la mort généralement écartés de chez eux par les abus de ma finance mondialisée.

https://www.mediapart.fr/journal/economie-et-social/211122/assurance-chomage-les-fourberies-du-gouvernement-pour-baisser-les-droits

https://www.mediapart.fr/journal/france/221122/violences-policieres-le-parquet-de-marseille-cautionne-les-mensonges-de-policiers

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.