Billet de blog 12 avr. 2022

Macron, LePen sont sur les mêmes rails...

Non l'un ne représente pas les couches supérieures. Ni l'autre les couches populaires du pays. Ils ne s'opposent pas :  Ils sont rivaux. L'un et l'autre trompent l'électorat  Ils sont sur les mêmes rails.  A degré et vitesse d'avancement différents.

michel-lyon
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mêmes rails, à des vitesses différentes : la soumission au capitalisme néolibéral remplace les contre-pouvoirs. L'impunité donnée à la police et ses supplétifs d'extrême-droite. L’invention d'un roman national de haine contre l'ennemi désigné et déshumanisé par le pouvoir. Un rapport avec le privé qui déresponsabilise les centre d'action. L'écrasement des droits.

Le Pen promet des mesures sociale ...réservées aux "Français de souche". Une société raciste, qui rejettera les réfugiés à la mer, et remplira les prisons.  La présidente du RN a menacé de « sanctions pénales » les gens aidant des sans-papiers. Son entourage de groupes violents sera protégé. Lire :  https://www.mediapart.fr/journal/france/070422/le-projet-presidentiel-de-marine-le-pen-foule-aux-pieds-les-droits-fondamentaux  Lire :  https://www.mediapart.fr/journal/france/090422/le-peril-le-pen-inventaire-de-ce-quelle-infligerait-la-societe

Le programme LePen contraire à la Constitution et ses procédures. France Culture Les Matins. 14 avril 2022. Il lui faudrait conduire un coup d'état.

La pratique du RN contraire à l'égalité h-f.     https://www.mediapart.fr/journal/france/130422/votes-programme-discours-les-postures-anti-femmes-de-marine-le-pen

Ses votes au Parlement européen, ses amitiés en Europe, son programme contredisent ses discours mensongers et trompeurs.

Macron fait le joli coeur, ...

Mais s'assied sur tous ceux qui réclamaient leurs droits et qui ont eu un pied, une main, un oeil, ou la vie arrachés, Maria le crâne enfoncé à coups de pieds, 993 blessés graves. Des armes mutilantes contre une fête de la musique, Steve noyé.

https://blogs.mediapart.fr/revendications-dune-pandemie/blog/170620/etat-des-lieux-du-confinement-le-glissement-vers-un-etat-policier

Mais cache les milliards distribués à des multinationales et qu'il nous fera "rembourser" : leurs profits ont explosé au cours de ce quinquennat.

Mais a privé le pays de nombreuses fabrications essentielles qu'il faut quémander sur les Marchés. Mais fabrique et fournit des armes de guerre contre des populations aux criminels de guerre de la planète. 

Ce boni-menteur a toujours dissimulé sous des discours d'embrouille les réformes régressives qu'il imposait.

Mais nous a recouvert d'un filet dense de surveillance-sanction.

La retraite repoussée ? Etape avant de la confier aux banques qui ne pourront pas chacune séparément repousser l'âge. Elles s'impatientent d'avoir ce cadeau en or : Elle augmenteront sans fin les cotisations et réduiront les pension pour des "frais de gestion" hors contrôle.

Quels rails ?  

Les contre-pouvoirs démocratiques sont remplacés par la soumission au capitalisme néolibéral.

Le Parlement privé de son pouvoir de faire les lois : il doit adopter les lois que l'Elysée rédige avec les lobbies.

Depuis les réformes Sarkozy, le dévoiement de l'action publique a été parachevé par Macron : services publics dénaturés. Management de garde-chiourme.

https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/270422/parcoursup-nous-ne-sommes-pas-des-dossiers

Catégories écartées des droits fondamentaux et privés de dignité, privées de soins. Les plus faibles, femmes et enfants isolés, livrés aux trafics abjects.    Fondement des Etats racistes.

Darmanin a commencé un traitement discriminatoire, la chasse contre les organismes de défense des musulmans, présumés islamistes possibles.

L'impunité donnée à la police qui protègera les groupes violents de l'extrême-droite. La présomption de légitime défense équivaut au droit de vie et de mort sur chacun de nous. Déjà de trop nombreux morts dans les mains de la police, dont Cédric qui était au travail, dont Adama, ....,  ...et Théo anus déchiré sur 10 cm. 

Impunité consacrée pour le machisme et les crimes sexuels.

* https://blogs.mediapart.fr/michel-huyette/blog/270422/letat-de-la-justice-en-france-les-permanentes-violations-du-droit

L’invention d'un roman national appuyé sur les mystifications d'identité nationale  et susciter la haine contre les ennemis désignés et déshumanisés par le pouvoir.

Un rapport avec les sociétés privées qui multiplie et déresponsabilise les centres de décision de l'action publique. 

Les seules critiques de LR et de RN étaient  "plus vite, plus fort"

Le Pen et Macron sont sur les mêmes rails....  ... V

ers le système imposé depuis plusieurs années en Russie et sur les territoires  convoités.

La société russe montre à quel degré de tromperie, de conflictualité, de violence conduisent les rails de ces mêmes réformes.  Mais plus grave, à des massacres de populations par des tortionnaires sous uniforme.

Et continuité avec nos guerres coloniales (pendant la démocratie en métrpolole...)  https://blogs.mediapart.fr/histoire-coloniale-et-postcoloniale/blog/080322/un-ancien-appele-en-algerie-temoigne-des-ordres-de-torturer-et-tuer-les-pri

Ce sont les rails imposés par le néolibéralisme sur TOUS les pays du monde.

Il est insupportable que 20% des inscrits aient voté Macron

en s'asseyant sur les tués et mutilés, dont Maria crâne enfoncé à coups de pieds, à l'occasion des manifestations pour défendre nos droits élémentaires. Pour vos choux gras !

Cette indignité prive le pays du choix vote populaire,  pour le non-choix peste ou choléra.

Nous devrions avoir  au vote   Mélenchon contre (Macron ou Le Pen)

Les gens de Gauche n'ont rien à faire chez Macron, sauf à se déconsidérer définitivement.

++++++++

Pour information : 

Exprimés 2017 :   65,97% des Inscrits      Exprimés 2022 : 72,09%  des Inscrits     +6,12%

Macron 2017  :    18,19% des Inscits         M      2022  : 20,07% des Inscrits     +1,88% (C'est maigre vu le clientélisme déployé à nos dépens)

Le Pen   2017  :   16,14% des Inscrits         LP      2022  : 16,69% des Inscrits     +0,55%

Mélenchon       :  14,84%  des Inscrits                2022  : 15,83% des Inscrits    +1%

Seuls les % par rapport aux Inscrits peuvent être comparés ! 

Le Pen se plaint d'un "plafond de verre" !  Non : il nous faut un blindage pour nous protéger de son programe qu'elle dissimule derrière la figure de la Bonne mère elle-même raciste...    Attention  :  dans les communes FN-RN, un glissement va de la préférence nationale vers la préférence pour les adhérents du parti...

Le front républicain s'est disloqué : il ne protègeait que des intérêts de boutiques... devenues rivales.

Macron réélu ne se sentira plus de limite et la police fourbit ses armes. (violences sur la manif du DAL)         

Cependant, nous avons expérimenté comment combattre ses réformes qui préparent un régime autoritaire, et on le connaît comme imposteur.

Alors qu'il faudra de longues et coûteuses batailles pour chasser un régime de type fasciste terroriste.

Alors voter, en choisissant le moindre mal.                           

ZAD partout !    Et inventer de nouvelles méthodes de démocratie.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana
Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin