RC123. Viens, tonnerre.

Né en 1932 et mort en combattant pour le Biafra en 1967, le poète nigérian Christopher Okigbo est un auteur essentiel pour maints écrivains africains.

 

Une odeur de sang flotte déjà dans la brume de l’après-midi.
La sentence de mort se tient en embuscade le long des couloirs du pouvoir ;
Et une grande chose redoutable tire déjà ferme sur les câbles de l’air libre,
Une nébuleuse immense et incommensurable, une nuit d’eaux profondes –
Un rêve de fer innommé et impubliable, un sentier de pierre.  

 

 

 

Christopher Okigbo  Labyrinthes   (Extrait)

 Édition bilingue Gallimard 2020
Trad. de l’anglais (Nigeria) et préfacé par Christiane Fioupou.

(Relayé par http://www.en-attendant-nadeau.fr/)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.