Billet de blog 14 juil. 2022

michel-lyon
Abonné·e de Mediapart

144. Au nom de l'"Innovation". nos lois protectrices sont écrasées

Sous couvert d'INNOVATION, le parrainage présidentiel garantit aux entreprises et spécialement multinationales, de pouvoir librement ignorer les lois du pays, et ainsi contourner la fiscalité et les lois du travail, voire ne pas les déclarer en les désignant comme "independants" .Le président apportera l'enrobage humaniste et onction de progrès.

michel-lyon
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sous couvert d'INNOVATION, le parrainage présidentiel garantit aux entreprises et spécialement multinationales, de pouvoir librement ignorer les lois du pays, et ainsi contourner la fiscalité, les lois environnementales

imposer des conditions de travail qui méprisent la santé et la sécurité des travailleurs, 

voire ne pas les déclarer en les désignant comme independants

...avec l'accord enthousiaste du président qui apportera l'enrobage humaniste et onction de progrès.

Voire fatwas contre les passéistes. Les violences policières contre les manifestants n'existent pas.

Comportement de despote local servile vis-à-vis des puissances dominantes, qui bafoue l'intérêt général du pays en dérive dans les hausses de tous les prix et cadeaux aux puissances.

https://www.mediapart.fr/journal/france/120722/uber-files-un-asservissement-volontaire-aux-interets-prives Article de Martine Orange "... L’affaire Alstom est la plus emblématique : dès septembre 2012, en dehors de toute concertation avec les ministres concernés, le jeune secrétaire adjoint de l’Élysée commençait à organiser la cession des activités électriques du groupe français à General Electric, dans la plus totale opacité. Mais la façon dont ont été traités le rachat d’Alcatel par Nokia, le dépeçage de Technip par son concurrent américain FMC, l’exécution de Lafarge par le suisse Holcim, la fermeture d’une partie de la recherche du groupe Sanofi, tend à prouver que la pratique est bien ancrée. (...) Définitivement convertie aux mérites du néolibéralisme, une majorité de ces hauts fonctionnaires ne voit l’État que comme une partie prenante comme les autres, qui doit se soumettre aux règles du privé. Mieux : l’État doit se mettre au service des intérêts privés, toute notion d’intérêt général ayant été balayé au passage"...

https://www.mediapart.fr/journal/france/130722/macron-amazon-et-google-des-documents-que-l-elysee-voulu-garder-secrets-demontrent-une-grande-proximite Article d'Alexandre Lechenet.

https://www.mediapart.fr/journal/economie/120722/comment-uber-devore-l-avenir

https://www.mediapart.fr/journal/economie/130722/un-livreur-deliveroo-fait-reconnaitre-en-appel-qu-il-aurait-du-etre-salarie

Même logique gouvernementale sur le rôle de la police "qui fait les lois"   :  https://www.mediapart.fr/journal/france/130722/fiasco-du-stade-de-france-l-enquete-du-senat-met-en-lumiere-les-mensonges-de-gerald-darmanin  

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte