90. L'"unité de la République"...fortement excluante

L'Unité de la République" est facilement brandie par le gouvernement. Or l'exclusion de toutes les personnes et groupes de personnes hors norme devient massive : traitement institutionnel des enfants autistes, mais aussi des enfants handicapés quand l’Ecole est privée des moyens nécessaires. Pas à pas est exclu de plus en plus de monde par chaque réforme des droits et des services publics

Mais la mise à l'écart de la société frappe aussi tous les enfants handicapés lorsque l'Ecole publique est privée du personnel nécessaire, Et cette mise à l'écart empêche le dépassement du handicap, limite le développement cognitif, social et culturel.

Plus généralement, ce sont toutes les personnes ayant un handicap qui sont écartées de la société par toutes les réformes des services publics et de l'emploi, mais aussi par la transformation urbaine et rurale.

La prison sert à remplacer les soins psychiatriques privés de moyens.

Massivement, ce sont toutes les personnes laissées sur le bord de la route par ces mêmes réformes qui sont de plus en plus exclues par les réformes et par les nouveaux fonctionnements des services publics.

Je conseille à tous de suivre de près les relevés de comptes, on m'a prélevé sur compte courant une cotisation pour un contrat inconnu. J'ai protesté sur cette aberration qui exige une modification des procédures internes. On m'a remboursé sans un mot d'excuse, comme si c'était une pratique normale...

L'exclusion comme la privation des droits devient institutionnelle, automatique, de plus en plus massive, sous violence policière et judiciaire. Car le traitement de la pauvreté devient de plus en plus répressif, autour d'une norme toujours plus onéreuse. 

L'Unité de la République n'est qu'un slogan répressif  pour maquiller une société néolibérale de plus en plus autoritaire et resserrée sur le petit monde des plus riches, bien dotés en patrimoine et en relations utiles.

Et cette société violente ne vise que leur enrichissement grandissant au détriment de tous.

Pouvoir violent qui brise fondamentalement l'unité de la république.

Et manipulateur :

On voit comment les polémiques sans issue sur le voile, sur la laïcité, le populisme etc... servent à nous diviser de façon artificielle.

Notre avenir est en la force de nos luttes, en le développement des initiatives qui les développent : alors toutes ces questions confuses sont ramenées à une diversité qui est une richesse.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.