RC 129. La culture est plongée dans le marasme. Le 19, mobilisation nationale

Le gouvernement, plus enclin à offrir des cadeaux aux capitalistes, laisse les plus précaires d’entre nous sans solution. Il multiplie les aides au patronat sans investir dans la santé, l’éducation ou la culture. Nous sommes solidaires de toutes celles et ceux que cette crise laisse encore plus sur le carreau.

L’assemblée générale des travailleurs·euses de la culture appelle à rejoindre la mobilisation nationale du 19 janvier !

Nous travailleurs·euses de la culture, réuni·es en assemblée générale de lutte le 7 janvier 2021, constatons le marasme dans lequel est plongé notre secteur. Nos structures comme nos emplois se trouvent aujourd’hui menacés. Cette crise affecte déjà nos conditions d’existence et elle continuera à le faire dans les années qui viennent. Face à cette situation nous exigeons dès aujourd’hui des gestes forts du gouvernement :

  • Prolongation de l’année blanche jusqu’à un an après la reprise réelle du travail dans tous les secteurs
  • Retrait pur et simple de la réforme de l’assurance chômage
  • Aides massives au secteur, passant par un plan de relance ambitieux en concertation avec les salarié.es de la culture
  • Abaissement du seuil d’heures pour permettre aux primo-entrants et personnes en rupture de droits d’accéder plus facilement à l’indemnisation
  • Maintien de tous les droits sociaux (maladie, retraite, maternité, prévoyance, formation)
  • Arrêt des sacrifices de secteurs entiers au nom de la politique de prévention

Le gouvernement, plus enclin à offrir des cadeaux aux capitalistes, laisse les plus précaires d’entre nous sans solution. Il multiplie les aides au patronat sans investir dans la santé, l’éducation ou la culture. Nous refusons cette société.

Nous sommes solidaires de toutes celles et ceux que cette crise laisse encore plus sur le carreau. Face à cela, seule la lutte peut nous rendre victorieux·euses.                   C’est pourquoi nous appelons à une mobilisation le 19 janvier.

++++++++++++++++++

 

Le combat du monde de la culture est à rapprocher de celui du monde de l'enseignement public.

Dans l'un et l'autre, l'enjeu majeur à défendre, est qu'ils nous apprennent l'art de former son jugement.

Former son jugement est l'inverse du formatage de la pensée pour lequel gouvernance et médias sont convoqués en permanence.

La citoyenneté (honnie par les pouvoirs) exige de déconstruire les discours d'où qu'ils viennent, pour en vérifier les fondements pratiques et théoriques.

Casser le rapport au professeur et casser le rapport à l'artiste: c'est ce que visent les reformes de l'Education Nationale et l'exploitation de l'épidémie.  Enseignement et rapport aux artistes réduits à un spectacle sur écran. 

L'élevage industrialisé des bovins et des volailles s'est révèle médiocre et surtout créateur de dangers sanitaires impossibles à maîtriser.

La dégradation de notre société démocratique en élevage de masse satisfait les régimes autoritaires, pour un avenir de mort.

Michel-Lyon.

 

Avignon  :  Pétition 

AVIGNON, VILLE D’EXCEPTION CULTURELLE. RÉSISTONS !

La culture est-elle non essentielle ? Théâtres et lieux culturels fermés, nous prenons conscience à quel point elle nous manque.

Ici à Avignon, NOUS VOULONS RÉAFFIRMER QUE LA CULTURE EST VITALE, ESSENTIELLE À NOS VIES, À NOTRE ÉQUILIBRE.

Nous ne pouvons pas nous passer de culture. Nous ne pouvons imaginer, penser notre ville et notre pays sans culture. Elle donne sens à nos existences. Elle ouvre nos esprits. Elle nourrit nos pensées. Elle favorise les rencontres et les découvertes. Sans culture, il n’y a ni liberté ni émancipation.

Déconfinons nos esprits. Soyons en prudence et en responsabilité inventifs et créatifs. Nous voulons retourner au spectacle, dans nos musées, nos lieux patrimoniaux sans nous mettre en danger, dans le respect absolu des gestes barrières et des protocoles sanitaires.

Comme les bibliothèques qui continuent à accueillir du public, ce dont nous nous réjouissons, nous souhaitons la réouverture de tous les lieux de culture : musées, salles d’exposition, théâtres, salles de concert, cinémas, monuments…

  • Galeries marchandes ? Oui
  • Supermarchés ? Oui
  • Lieux de culte ? Oui
  • Cinémas ? Non
  • Théâtres ? Non
  • Salles de spectacle ? Non
  • Musées ? Non

Quelle est cette France à deux vitesses ?

Nous avons besoin de contact avec les artistes, avec le beau, avec la création, avec le questionnement que provoquent les œuvres, avec l’émotion qu’elles suscitent.
Mobilisons-nous pour retrouver les chemins de la culture, de la liberté, de la pensée, de la VIE !
Plus que partout ailleurs, Avignon, ville d’exception culturelle, se doit d’incarner cette résistance.
Nous vous appelons tous, acteurs culturels, amoureux de culture, avignonnaises, avignonnais à vous mobiliser pour que la culture, essentielle à nos vies, et formidable facteur d’attractivité, rayonne à nouveau pleinement et que créateurs, auteurs, metteurs en scène, musiciens, danseurs, compagnies, acteurs, techniciens du spectacle, directeurs d’établissement, producteurs, diffuseurs puissent à nouveau exprimer leurs talents.
Par la mobilisation de chacun, faisons en sorte qu’en 2021, Avignon soit à nouveau une terre de cultures, de festivals !
Soyons plus que jamais imaginatifs, audacieux, impertinents, innovants et réinventons la culture !
Notre premier acte collectif est la tenue de l’édition 2021 de Fest’hiver avec les Scènes d’Avignon : les spectacles seront joués, le public pourra les voir en direct par voie numérique.

En solidarité avec le monde culturel, nous demandons, comme ailleurs en Europe, solennellement, la réouverture des musées, des théâtres, des salles de spectacles, et des cinémas dans le respect absolu des préconisations sanitaires.

Premiers signataires :
Cécile HELLE
Maire d’AVIGNON
Serge BARBUSCIA
Président des Scènes d’Avignon, Directeur du Théâtre du Balcon
Gérard et Julien GELAS
Directeurs du Théâtre du Chêne Noir
Alain et Alexandra TIMAR
Directeurs du Théâtre des Halles
Gérard et Danièle VANTAGGIOLI
Directeurs du Théâtre du Chien Qui Fume
Sébastien BENEDETTO
Directeur du Théâtre des Carmes
Laetitia MAZZOLENI
Directrice du Théâtre Le Transversal

Ils nous ont rejoints :
Olivier PY
Directeur du Festival d’Avignon
Paul RONDIN
Directeur délégué du Festival d’Avignon

REJOIGNEZ-NOUS SAMEDI 16 JANVIER 12H PLACE DU PALAIS DES PAPES

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.